Dakar 2009: Le motard Pascal Terry est mort d’un œdème pulmonaire

 

Selon Manuel Alvarez, le juge chargé de l’enquête, Pascal Terry, le motard normand retrouvé mort mercredi trois jours après sa disparition sur le Dakar 2009, est décédé des suites d’un œdème pulmonaire.

« Le résultat de l’autopsie détermine que la cause de la mort (de Pascal Terry) a été un arrêt cardio-respiratoire non traumatique occasionné par un œdème pulmonaire qui avait son origine dans une cardiopathie pré-existante », a déclaré vendredi le juge Argentin Manuel  Alvarez, précisant

« Que le médecin légiste avait découvert lors de l’autopsie un agrandissement du muscle cardiaque et estimé que la vitesse, l’effort et les températures élevées ont contribué au dénouement mortel.  »

Le juge a ajouté que deux possibilités existaient pour expliquer le décès du pilote Français :

«Ou il y a eu négligence de la part du concurrent en situation d’urgence et il y a eu un délit coupable. Ou il y a eu une organisation désastreuse de la part du rallye qui n’avait pas prévu une série d’événements et cela peut donner lieu à un cas d’abandon de personne.»

Pascal Terry avait disparu dimanche lors de la deuxième étape, et avait déclenché sa balise de détresse à 17h13 (20h13 heure française).

Les organisateurs avaient alors organisé les recherches, rendues difficiles par le terrain, mais son corps n’avait été retrouvé que 56 heures plus tard, à quelques mètres de sa moto.

Quoiqu’il en soit, il apparait d’ors et déja évident qu’il y a eu un  » disfonctionnement  » dans les transmissions de l’information entre les responsables d’ASO présents sur le terrain et l’antenne parisienne. Cette dernière ayant mis de trop nombreuses heures à répercuter l’information en sa possession !

Cela est hélas malheureusement la dure mais réelle réalité…

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply