Africa race : Pellicer – Schlesser et De Rooy enfoncent le clou à la veille de l’arrivée à Dakar

 

                                    

Afin que tout se déroule pour le mieux jusqu’au bout de cette 1ère édition de l’Africa Race, la Direction de course avait décidé, pour cette avant-dernière étape, de raccourcir la spéciale qui se déroulait dans la région d’Idini en Mauritanie.

En effet, à partir du CP 2, le tracé ne présentait pas un intérêt majeur et traversait plusieurs villages. Avant d’entamer la liaison vers le Sénégal, les concurrents se sont donc élancés pour 118 Km de dunes en alternance avec des portions rapides faisant la part belle au pilotage.

Avant même le départ, une certaine agitation était perceptible au bivouac d’Idini planté au pied d’un Erg magnifique. Les discussions allaient bon train concernant la décision prise tard dans la nuit par le collège des commissaires Auto, à savoir d’allonger d’une heure le temps maximum pour effectuer la spéciale d’hier.

La conséquence directe découlant de cette décision a été la levée des pénalités pour les concurrents auto- camion et par conséquent, la suspension des deux heures de pénalité infligées à Jan De Rooy et à Hans Bekx.

Une évolution du classement en faveur de Jan De Rooy qui  grâce à cette levée de la sanction préalablement attribuée lui permettait de récupérer la tète du classement général provisoire  et de conserver le commandement devant Hans Bekx et le surprenant pilote hongrois Miklos Kovacs passablement déçu et qui a vu dans cette décision s’envoler dans l’affaire toute chance de victoire.

Ceci étant fait, cette courte spéciale a été avalée sans difficulté majeure par les concurrents encore en course. Ainsi, José Manuel Pellicer s’est à nouveau imposé chez les motards devant l’Allemand Thomas Schattat et Jean Hugues Moneyron dont l’émotion de retrouver son Sénégal, lui a fait verser une petite larme à l’arrivée.

Quant à Arnaud Jacquart, il a vécu un calvaire ce samedi car hier, en relevant sa moto, une hernie discale qu’il pensait guérie s’est brutalement réveillée, lui bloquant immédiatement le dos. Une fois la spéciale terminée, il a encore dû serrer les dents pour rallier Saint Louis, mais c’est promis, le Franco Russe sera bien au départ de l’ultime spéciale ce dimanche.

Rien à signaler de particulier dans la catégorie auto si ce n’est la énième victoire de Jean Louis Schlesser et Arnaud Debron qui prennent énormément de plaisir au volant de leur Buggy POWERADE.

 

Après qu’ Hervé Cotel ait travaillé dur une partie de la nuit pour changer l’embrayage de son Buggy Toyota, son pilote d’équipier, l’Egyptien Abdelhamid Abouyoussef a terminé second quelques minutes devant son eternel rival pour la deuxième place, le Russe Artem Varentsov. A la veille de l’arrivée au Lac Rose, les chances de ’’Mido’’ de réussir à prendre la deuxième place au solide Russe semblent donc s’être définitivement envolées.

Chez les poids lourds, après l’évolution des classements suite à la surprenante tout de même décision des commissaires, Jan De Rooy s’élançait en leader du classement.

Un leader qui n’a pas faibli puisqu’il a remporté cette dernière spéciale Mauritanienne devant Giacomo Vismara et Hans Bekx qui finit à cinq minutes alors que Miklos Kovacs terminait lui à plus de 8 minutes.

Comme Jean Louis Schlesser et José Manuel Pellicer, Jan De Rooy enfonce le clou et devrait donc sabrer le Champagne avec les autres lauréats ce dimanche sous l’arche d’arrivée placée au bord du Lac Rose, non loin de Dakar.

Après deux semaines qui se sont déroulées sans encombres sur le parcours traditionnel des derniers Dakar sur les superbes pistes Marocaines et Mauritaniennes, la caravane des ‘’ Africains ‘’ dont certains étaient des fidèles de l’épreuve créé par le regretté Thierry Sabine étaient franchement heureux de retrouver la capitale Sénégalaise.

A l’instar de Jean Louis Schlesser et de Jan de Rooy. Sans oublier Hervé Cotel et René Metge tous concurrents des premiers Dakar version Sabine !

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply