Dakar 2009 : Carlos Sainz récupère le commandement

 

L’étape Parcours : Mendoza – Valparaiso   Distance : 243,36km

La spéciale ce vendredi devait  initialement faire 419,31km et se terminer à plus de 3000 Mètres dans les Andes, avec encore de  très nombreuses dunes et énormément de sable, mais les organisateurs d’ASO ont une fois encore décidé et choisi de raccourcir la distance du parcours chronométré à cause des difficultés rencontrés par la très grande majorité des concurrents la veille. La distance de la spéciale a donc été au final  ramenée à 243,36km.

Se pose alors l’inévitable question de savoir pourquoi pour une première en Amérique du sud avoir mis la barre aussi haute pour finalement au fil des jours dénaturer la cours en neutralisant des étapes voire en réduire d’autres !!!

Tout le monde sait pertinemment qu’une grosse poignée de pilotes professionnels qui roulent pour les usines sont capables de franchir ces étapes sans trop de difficultés alors que le gros de la troupe, ceux que l’on nomme sans que cela soit déshonorant ‘’ les poireaux ‘’ rament sur le même parcours… entrainant inévitablement d’énormes retards !!! Alors oui, pourquoi avoir tracé un parcours que l’on détourne jour après jour ?

Mais revenons à la course.

En remportant vendredi la septième étape du Dakar 2009, sa troisième victoire d’étape sur cette édition Sud-américaine, Carlos Sainz l’un des trois hommes de tète de l’armada VW en  profite pour récupérer le commandement au classement général provisoire, l’ancien leader son coéquipier le Sud-africain Giniel de Villiers finissant seulement sixième ce vendredi à 7’48".

L’Espagnol s’est donc imposé après avoir couvert les 243 km au lieu des 419 initialement prévus en 2h35’27.

L’ancien double Champion du Monde des Rallyes précède deux Américains  son équipier Mark Miller qui finit à 3’41" et  le surprenant Hummer du pilote Nascar Robby Gordon qui termine à 4’13".

« La journée  s’est  très bien déroulée même si l’étape était plutôt difficile. On a tout eu. Même de la boue avec des zones gorgées d’eau. On a parfois glissé et patiné. Ensuite ce fut également terriblement cassant. C’était vraiment une étape  dure. Mais tout se passe bien pour l’équipe.»

Il est vrai que ce vendredi soir à Valparaiso, au classement général provisoire, on trouve toujours les trois VW Touareg aux trois premières places.

Carlos Sainz de nouveau leader ne compte toutefois que neuf infimes secondes d’avance sur Giniel De Villiers mais 13’53" sur Mark Miller.

L’Espagnol Nani Roma, finalement le seul rescapé du clan Mitsubishi après l’incroyable hécatombe qui a touchée l’équipe Rallyart occupe la quatrième un peu plus loin à 29’16".

Il est l’ultime pilote officiel de la firme Japonaise après le retrait ce vendredi du vainqueur sortant, Stéphane Peterhansel, victime de la casse définitive moteur après un incendie au km57 et une surchauffe en tout début de spéciale au km 80qui l’a contraint de nouveau à s’arrêter.

Peter était stoppé sur la piste dans l’attente d’être remorqué. Pour lui hélas cela signifie l’’abandon.

Le Team de Pont de Vaux est franchement maudit cette année après les retraits de Masuoka et de Lucho Alphand.

Quoiqu’il en soit, le pilote de Vesoul ne réalisera pas son rêve qui était de remporter un dixième Dakar. 
 
Le bivouac ce vendredi est installé à Valparaiso au Chili où la caravane va rester pour la journée de repos prévue ce samedi et attendue par la quasi-totalité de la meute avec impatience.

Gilles Gaignault

Classement de l’étape
 
1 Sainz (Volkswagen) 
2 Miller (Volkswagen) à 3’41’’
3 Gordon (Hummer) à 4’13’’
4 Roma (Mitsubishi) à 5’37’’
5 Chicherit (BMW) à 6’08’’
6 De Villiers (Volkswagen) à 7’48’’
7 Vigouroux (Hummer) à 11’30’’
8 Holowczyc (Nissan) à 13’56’’
9 Novitskiy (BMW) à 19’40’’
10 Van Deijne (Mitsubishi) à 20’29’’

Classement général provisoire
 
1 Sainz (Volkswagen) 
2 De Villiers (Volkswagen) à 9’’
3 Miller (Volkswagen) à 13’53’’
4 Roma (Mitsubishi) à 29’16’’
5 Gordon (Hummer) à 1h08’21’’
6 Holowczyc (Nissan) à 2h39’3’’
7 Tollefsen (Nissan) à 2h59’21’’
8 Depping  (Volkswagen) à 4h47’43’’
9 Kuipers (BMW) à 4h59’51’’
10 Van Deijne (Mitsubishi) à 5h30’18’’

Sport

About Author

admin

Leave a Reply