Africa race : Encore un gros morceau

                                                

                         

             

                                                 

 
Depuis mercredi et l’étape entre Bou Lanouar et Azougui, les concurrents connaissaient la difficulté du terrain rencontré en ce moment en Mauritanie et notamment, des parties sablonneuses particulièrement molles. De ce fait, ils savaient ce matin en partant que le retour vers la région de Nouakchott ne serait pas une partie de plaisir.

Et ce fût le cas car, hormis Jean Louis Schlesser et les deux motards José Manuel Pellicer et Arnaud Jacquart, tous ont connus des galères dans les premiers kilomètres.

Résultat, des surprises et des bouleversements dans les classements à deux jours de l’arrivée de l’Africa Race à Dakar.

José Maria Servia, l’homme qui a tracé le rallye et réalisé le road-book était à l’arrivée jugée au bivouac d’Idini à 70 Km de Nouakchott.

Lorsque Jean Louis Schlesser a aperçu son ancien équipier en sortant de son Buggy POWERADE, il s’est précipité vers lui en lui disant :

« Tu ne nous as pas gâté encore une fois aujourd’hui ! Les huit premiers kilomètres étaient très durs et ensuite, nous avons eu plus de 100 Km d’herbes à chameaux. C’était encore une spéciale de folie. On s’est planté entre deux dunettes et nous avons dû batailler au moins une demi-heure pour sortir de ce mauvais pas. C’était vraiment très compliqué ! »

C’est le moins que l’on puisse dire puisque la deuxième auto à se présenter à l’arrivée après Jean Louis Schlesser a été le Toyota d’Artem Varentsov mais avec plus de… trois heures de retard !

Cependant, le Russe a conservé la deuxième place de l’Africa Race derrière Schlesser et devant l’Egyptien Abdelhamid Abouyoussef qui a perdu gros aujourd’hui suite à une panne d’embrayage.

Bien que tracté pendant six Kms par le camion du Hongrois Miklos Kovacs pour sortir du cordon de dunes avant le CP1, l’Egyptien et son équipier Hervé Cotel  ont en effet passé la ligne après le temps maximum autorisé…

Du coup, malheureusement pour les deux hommes, ils ont donc écopés d’une pénalité qui les relègue à deux heures trente du deuxième.

Mais il ne sont pas les seuls sur quatre roues à être dans ce cas puisque la même mésaventure est arrivée aussi à quatre autres voitures et aux camions de Jan De Rooy, de  Hans Bekx et de Giacomo Vismara.

Un véritable coup de tonnerre chez les  » mastodontes du désert   » piégés aujourd’hui dans l’erg menant au CP 1, à l’exception de Miklos Kovacs qui trouva lui  rapidement la bonne route. Le Hongrois a d’ailleurs terminé la spéciale une heure avant tous les autres camions !

Le Scania est à présent en tête de la catégorie avec une solide avance de1h17’ sur le DAF de Hans Bekx et 1h19’ sur l’Iveco de Jan De Rooy.

Sauf  énorme catastrophe gros problème sur les deux dernières spéciales, Miklos Kovacs pourrait bien être le premier à mener un Scania à la victoire en Rallye Tout Terrain.

Même cas de figure en moto où, après une nouvelle victoire éclatante au guidon de sa BMW 450, José Manuel Pellicer est en route pour la victoire finale dans cette première édition de l’Africa Race.

En effet, le pilote Espagnol possède à présent près de cinq heures d’avance sur la KTM d’ Arnaud Jacquart. Thomas Schattat  et sa Yamaha gardent le cap pour la troisième place et même s’il a souffert aujourd’hui, l’Allemand devance à présent le Sénégalais Jean Hugues Moneyron de près de deux heures.

Quant aux deux italiens Michele Gallizia et Carlo Alberto Migliazza, ils ont préféré couper par la route et prendre le maximum de pénalités pour ne pas hypothéquer leurs chances d’amener leurs Suzuki à Dakar.

Un mot enfin sur Olivier Le Coq, le motard de la Côte d’Ivoire.

Après une énorme erreur de navigation, il était encore ce soir dans le désert Mauritanien mais a été finalement récupéré par des véhicules de l’organisation.

Demain, après une courte spéciale de 118 Km, la caravane de l’Africa Race passera au Sénégal où elle bivouaquera à Saint Louis, avant l’ultime spéciale de dimanche et l’arrivée dans la matinée au Lac Rose.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply