Dakar 2009 : La 5e étape neutralisée !

La météo a eu raison de la cinquième étape, disputée mercredi entre Neuquen et San Rafael.

Le directeur de l’épreuve, Etienne Lavigne, a ainsi annoncé

«  La neutralisation de la course en raison de violentes pluies d’orage localisées sur les dunes où de nombreux concurrents étaient perdus. »

Cette décision amène un regroupement des concurrents pour terminer, en convoi, le parcours de cette cinquième étape.

L’étape suivante, courue ce jeudi est par ailleurs raccourcie en raison du retard pris mais également d’une météo peu favorable.

Après une journée de mercredi des plus éprouvantes pour les hommes, avec le décès annoncé du motard Français Pascal Terry, avec un parcours rendu très difficile en raison des pluies d’orage, les concurrents encore en course vont bénéficier d’une sixième étape plus courte que prévue ce jeudi.

Si la longueur du parcours restera  la même avec un kilométrage total de 625 km entre San Rafael et Mendoza, la spéciale elle ne sera disputée que sur … 201km au lieu des 395km initialement programmés et prévus !

Le départ  ce jeudi matin sera par ailleurs repoussé d’une heure afin de permettre à chacun de récupérer un peu après une arrivée très tardive au bivouac mercredi soir pour la plupart.

 D’entrée de jeu, les concurrents devront néanmoins se frotter aux terribles dunes sur une soixantaine de kilomètres. Suivra un parcours plus roulant mais par pour autant dénué de difficultés.

Pas sur que la grosse armada qui courent pour la gagne et se battent en tête de la course et qui avaient ralliés l’arrivée sans encombres, exception faite des inévitables faits de course, aient beaucoup appréciées, eux cette décision, prise surtout pour éviter le naufrage des amateurs qui représentent tout de même 90% du plateau.

Et ce surtout à la veille de l’étape de repos prévue à Valparaiso.

En tout cas, cela fausse un peu la course car ce mercredi la grosse bagarre en tête avait laissée des traces…

Ah, l’Afrique comme tu nous manque !

Car actuellement, les concurrents de l’Africa race que dirige René Metge ne connaissent pas ce genre de problèmes, eux !

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply