Dakar 2009 : Coup double pour l’ancien Champion du Monde des Rallyes Carlos Sainz

 

 

Découpage de l’étape : spéciale de 237 km et liaison de 600 km. Total : 837 km.

 

 

Ce dimanche, la plus longue étape du rallye -en comptant les liaisons- n’était pas nécessairement la plus difficile. Encore fallait t-il l’aborder avec vigilance, et surtout équipé de la panoplie complète du rallye man. Après une première partie de spéciale plutôt rapide, un ‘’ avant goût ’’ de sable était proposé.

 

Sur les hors-pistes de cette étape, les copilotes avaient tout intérêt à se montrer précis sur leurs caps. Les plus distraits ont d’ailleurs  déjà commencé à « faire des ronds » !

 

Cette seconde étape, courue entre Santa Rosa de la Pampa et Puerto Madryn a été remportée par le Volswagen Touareg de l’ancien double Champion du Monde des Rallyes, l’Espagnol Carlos Sainz, en 1h56’14. lEspagnol devance la Mitsubishi du vainqueur de l’édition 2007 de l’épreuve, le Français Stéphane Peterhansel qui termine à 1’14’’

 

Carlos Sainz en profite pour s’emparer de la tête du classement général provisoire où il devance désormais un autre pilote du Team Volkswagen, le Sud-africain Giniel De Villiers qui concède 2’19. Peterhansel, se retrouvant provisoirement troisième juste derrière à 3’51.

il raconte :

" Cette spéciale était un peu plus technique. Il y avait pour la première fois du hors piste donc on a cherché un petit peu. Mais ça s’est pas mal passé. J’ai rattrapé Luc Alphand dans un endroit. Après on s’est retrouvé dans la poussière des motards puis dans celle de Miller (VW). Là, ça a été un peu plus pénible jusqu’au moment où j’ai pu doubler Miller. C’était une spéciale courte mais malgré tout avec des grosses parties de fech fech dans une végétation assez épaisse, et là on était quasiment arrêté avec une visibilité de 1 ou 2 mètres. Les motards étaient couchés à droite et à gauche donc il fallait faire super attention."

Quant au vainqueur du jour, il racontait :

"Ça a été une étape très difficile avec toute cette poussière et les motos. Il y a des endroits où il fallait presque s’arrêter. A un endroit j’ai heurté un motard mais j’espère que ça va aller."

Luc Alphand également pilote Mitsubishi se classe cinquième ce dimanche, à 3’54.

 

Vainqueur la veille de la première étape, le Qatarien Nasser Al-Attiyah  membre du Team BMW finit neuvième et perd 6’32’’ sur le vainqueur du jour, Carlos Sainz.

 

La journée a été marquée par l’abandon du Japonais Hiroshi Masuoka, l’un des pilotes de l’armada Mitsubishi et ancien double vainqueur du Dakar en 2002 et 2003 et qui n’a pas pris le départ en raison de problèmes de chaîne de distribution et de moteur déjà rencontrés la veille.

 

Dans la catégorie moto, c’est Frans Verhoeven sur KTM qui l’emporte. Il a devancé les Français Cyril Despres (KTM), de 40’’ et David Fretigné (Yamaha), de 1’04’’.

 

Le leader, l’Espagnol Marc Coma (KTM) a perdu 12’27’’ mais il conserve néanmoins la tête du classement général provisoire.

A l’arrivée, l’inattendu vainsueur du jour lachait visiblement heureux:

" Au début c’était assez technique puis c’est devenu plus rapide. Au milieu, il y avait une portion de navigation très difficile dans la végétation et avec la poussière on ne voyait aucune trace. J’ai bien trouvé les chemins et à un moment j’ai vu qu’il n’y avait plus de traces devant moi et j’ai compris que j’étais en tête ".

 

 

 

Le classement de la 2e étape

 

1- Sainz – Perin (Volkswagen) les 237 kms en 01’56 »1

2- Peterhansel – Cottret (Mitsubishi) à 1’14

3- De Villiers – Von Zitzewitz (Volkswagen) à 1’56

4- Roma – Cruz Senra (Mitsubishi) à 2’48

5- Alphand – Picard (Mitsubishi) à 3’54

 

Le classement général provisoire

 

1- Sainz – Perin (Volkswagen) 4h34’46

2- De Villiers – Von Zitzewitz (Volkswagen) à 2’19

3- Peterhansel – Cottret (Mitsubishi) à 3’51

4- Al-Attiyah – Thörner (BMW) à 4’15

5- Roma – Cruz Senra (Mitsubishi) à 5’42

6- Alphand – Picard (Mitsubishi) à 6’21

Sport

About Author

admin

Leave a Reply