Africa race : Schlesser et Pellicer s’imposent en solitaire

                                  

Cette cinquième étape de l’Africa Race a vu Jean Louis Schlesser et José Manuel Pellicer, les deux leaders en autos et motos s’imposer de nouveau et prendre une avance confortable au classement général avant la journée de repos qui se tiendra ce dimanche à Agadir.

Si tout s’est parfaitement déroulé dans la catégorie moto où José Manuel Pellicer a imposé sa BMW de 21’39’’ devant la KTM d’Arnaud Jacquart, alors que Thibault Chatelier, pourtant à la peine la veille, est parvenu a terminé en leader du reste de la bande des motards mais à 1h52’ tout de même du vainqueur, dans la catégorie auto, les premiers problèmes mécaniques ont bouleversé le classement.

Victime d’une baisse importante de la pression d’huile de son Nissan Pathfinder durant la liaison vers la ligne de départ, le Russe Andrey Ivanov a dû renoncer à s’élancer dans la spéciale du jour, longue de 296 Km. Et ce, afin de ne pas risquer une casse mécanique l’empêchant de passer les CP situés sur le tracé et par conséquent d’être mis hors course.

Le Russe a  donc rejoint l’arrivée de spéciale par la route tracté par son camion d’assistance.

Ivanov a ainsi pu passer le contrôle de passage en remettant son moteur en route, l’espace de quelques minutes et, même s’il a écopé de 13h00 de pénalité, il reste néanmoins en course mais pour lui la victoire s’est définitivement éloignée et il sait qu’il a perdu le Rallye. Mais il lui reste de belles journées pour poursuivre son mano à mano dans les spéciales avec le Buggy POWERADE du  » Pére  » Schlesser !

Privé de son plus sérieux rival, Jean Louis Schlesser s’est imposé facilement sur cette spéciale qu’il a beaucoup apprécié :

« Je roule au Maroc depuis très longtemps et pourtant, je n’étais jamais passé dans une portion magnifique de la première partie du parcours. Le tracé comportait des parties roulantes, d’autres techniques avec pas mal de navigation. Le mix de tout cela nous a donné une étape splendide. Je suis déçu d’avoir perdu mon adversaire Russe mais il est encore en course et nous aurons donc encore l’occasion de nous bagarrer. La journée de repos va faire du bien parce que la première partie de l’Africa Race était particulièrement copieuse. »

Derrière le Buggy POWERADE, Abdelhamid Abouyousse qu’assiste ce vieux renard d’Hervé Cotel a terminé deuxième au volant de son Buggy quatre roues motrices Toyota et a devancé le Russe Artem Varentsov qui continue d’étonner avec son imposant Toyota Land Cruiser. Au général, ce dernier pointe à présent à la seconde place devant le pilote Egyptien.

Dans la catégorie camion, la course a été beaucoup plus serrée. En effet, bien que retardé par une crevaison, Hans Bekx a remporté la spéciale sur son DAF en devançant l’Unimog de Giacomo Vismara mais seulement … d’une toute petite seconde !

Quant à Jan De Rooy et son Iveco, ne voyant pas son co-équipier arrive, suite à sa crevaison, il a décidé de  faire demi-tour pour lui porter assistance. Le Hollandais n’a perdu que 3’45’’ dans l’affaire et compte un peu plus de douze minutes de retard sur son compatriote Hans Bekx. Autant dire presque rien avant d’aborder, à partir de lundi, les étapes sablonneuses du Sud Marocain et les terribles dunes Mauritaniennes.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply