Africa race : On prend les mêmes et on recommence !

                                   

Un superbe soleil et une température de 25 degrés. Tels étaient les conditions climatiques dans le Sud Marocain sur l’Africa Race ce vendredi. Après la pluie et le froid des premiers jours, autant dire que les concurrents ont largement apprécié ce changement de situation, à commencer par José Manuel Pellicer en moto et Andrey Ivanov en auto, vainqueurs pour la deuxième journée consécutive.

Cette quatrième étape de l’Africa Race tracée en forme de boucle autour de Fort Boujerif, avait été raccourcie de presque moitié en raison de plusieurs parties du parcours rendues totalement  impraticables par de récentes pluies

. « Heureusement ! »

S’est exclamé, Jean Louis Schlesser en descendant de son Buggy POWERADE à l’arrivée. Et le multiple vainqueur de la Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain n’était pas le seul à être de cet avis car la spéciale était très copieuse en navigation et comportait des passages particulièrement techniques.

La preuve, Andrey Ivanov, le vainqueur en Auto a mis près de…  4 heures pour effectuer les 260 Km du secteur chronométré !!!

Une moyenne particulièrement faible qui n’a cependant pas réussi à priver le jovial pilote Russe de sa bonne humeur habituelle. Il était tout sourire en sortant de son Nissan Pathfinder :

« Nous avons roulé avec Jean Louis Schlesser toute la journée. Quel plaisir d’être au contact d’un tel champion. Chaque jour, j’apprends énormément et je me régale. Aujourd’hui, la spéciale était très difficile et croyez-moi, j’ai besoin d’un vrai bon massage pour me remettre. »

En signant son second succès depuis le départ de l’Africa Race avec 5’06’’ d’avance sur l’ami  Schless, le Russe revient à un peu plus de trois minutes du leader et s’impose finalement comme le plus sérieux adversaire de Jean Louis.

Derrière, Artel Verentsov a également confirmé sa troisième place d’hier et consolidé cette position au général à 48 petites minutes  seulement de la tête de course…

Le Russe devance toujours l’Egyptien Abdelhamid Abouyoussef qui continue d’économiser son Buggy Toyota.

Chez les motards, Arnaud Jacquart était très en colère en descendant de sa moto. La raison ?

Simplement parce qu’il savait qu’il avait perdu énormément de temps à tenter de suivre le Road Book à la lettre. Et le pilote KTM avait raison puisqu’il a concédé plus d’une heure à José Manuel Pellicer, vainqueur de cette quatrième spéciale au guidon de sa BMW en ayant navigué de façon plus aléatoire.

Derrière, une fois n’est pas coutume, les deux pilotes Suzuki, les Italiens se sont distingués. Carlo Alberto Migliazza et Michele Gallizzia ont en effet très bien navigué et devancé Thomas Schattat et Jean Hugues Moneyron qui ont, pour une fois, passé la ligne sans Thibault Chatelier, curieusement  complètement égaré et ce cinq Km seulement avant l’arrivée !

 Au classement général, l’Allemand Schattat devance toujours, pour la troisième place, le Sénégalais Moneyron.

Dans la catégorie Camion, la bataille a fait rage puisque les quatre  concurrents se tiennent en… 15 minutes.

Finalement, au volant de son Iveco, Jan De Rooy a renoué avec la victoire en devançant le Scania de Miklos Kovacs, Hans Bekx sur DAF et l’Unimog de Giacomo VismaraI.

Ce vendredi soir, les concurrents pourront à nouveau profiter du confort du bivouac de Fort Boujerif dont le site est parfaitement adapté pour recevoir l’Africa Race.

En effet, à longueur d’année, les randonneurs auto et moto fréquentent ce campement, haut lieu touristique du Sud Marocain.

Ce samedi, l’Africa Race remontera au Nord vers Agadir pour la dernière étape avant la journée de repos de dimanche.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply