WTCC : Yvan Muller peu satisfait du nouveau règlement

 

Avant de s’embarquer seul au volant de son buggy monoplace SMG, préparé par Philippe Gache dans ses ateliers dorénavant installés à Fréjus, dans une nouvelle aventure, le Rallye-raid dénommé ‘’ Dakar ‘’ et qui se déroulera pourtant sur un autre terrain, en l’occurrence les pistes Argentines et Chiliennes, Yvan Muller le Champion du Monde des voitures de tourisme WTC, a apporté quelques précisions sur la future saison.

Et de commencer par déclarer qu’il se voit mal renouveler son exploit !
 
«  Il me sera certainement extrêmement dur et difficile de défendre mon titre en 2009 et ce dans la mesure où le nouveau règlement édicté par la FIA pour tenter de rendre les courses  plus attractives, en réduisant les écarts entre les différentes équipes, ne nous avantagera pas »

Et plutôt sceptique et circonspect, l’Alsacien reconnaît qu’il est un tantinet déçu que la FIA ait finalement optée pour la réduction de la pression du turbo des Seat Léon Tdi.

Cela ne l’empêche pas d’avoir hâte, dés son retour d’Amérique du Sud, de se remettre en piste afin d’étrenner sa nouvelle voiture ainsi que le nouveau système de lest sans oublier bien sur le nouveau mode des qualifications inspiré des GP de Formule 1.

« Malheureusement, les responsables de la FIA ont choisis de remodeler le règlement.  Avec mon Team Seat, Nous avons remportés les deux Championnats grâce aux énormes efforts consentis par toute l’équipe. Plusieurs fois dans la saison, il est arrivé qu’une BMW soit devant nous mais le pilote commettait une erreur et c’est l’une des raisons qui ont fait que nous avons gagné. Il sera désormais difficile pour n’importe quel SEAT diesel d’être au niveau requis afin de pouvoir prétendre l’emporter Peut-être atteindrons-nous ce niveau d’exigence la saison suivante mais nous n’avons pas suffisamment de moyens financiers pour effectuer suffisamment d’essais privés et des tests avant le début du Championnat en mars au Brésil.»

Par contre, le Champion du Monde 2008 semble ravi du nouveau mode retenu pour les séances d’essais qualificatifs et du système prévu pour le lest embarqué :
 
« Je pense que le nouveau système des pénalités de poids est réellement une excellente décision. J’ai remarqué que trop souvent, le public ne comprend pas bien pourquoi un pilote est en pole un jour puis se retrouve beaucoup plus loin sur la grille lors de la course suivante.
Le changement de visage des qualifications rendra tout ça encore bien plus intéressant et certainement beaucoup plus excitant.»

Mais rappelond le système.

Jusqu’à présent, les séances des qualifications duraient une demi-heure, avec tous les pilotes en piste. Dorénavant comme nous l’avons annoncés  le   dernier, à partir de la saison prochaine, ces séances chronométrées se dérouleront en deux  séries, un peu comme en F1.

Avec une première séance dénommée  Q1, laquelle durera 20 minutes, cependant que la seconde dénommée elle, Q2,  n’intéressera plus que les dix pilotes les plus rapides lors de la Q1. Cette dernière séance qualificative pour les cinq premières lignes et l’attribution de la pole durera… dix minutes seulement !

Les positions suivantes à partir de la onzième place seront celles des temps obtenus par les autres pilotes de la séance Q1.

Concernant, la procédure de départ de la seconde course de chaque épreuve, rien ne change. On conserve le classement de l’arrivée ce la première course, avec grille inversée pour les huit premiers.

 Gilles Gaignault

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply