Africa Race : Ils sont bien partis… et mettent dorénavant Cap au Sud

 

Malgré les menaces d’ASO aussi stupides qu’injustifiées d’interdire le bon déroulement de l’Africa Race‘’ILS’’ sont bien partis ce dimanche !

Non pas depuis la bonne ville de Marseille comme initialement annoncé et prévu mais ultime ‘’ pirouette ‘’ afin de sécuriser au maximum le bon déroulement de l’embarquement, finalement fixé pas très loin, dans cette bonne ville de Sète, cher au poète disparu Georges Brassens qui repose dans le cimetière marin, lequel surplombe la ville.

Le Mistral Express à la compagnie Comanav a appareillé peu après 19 heures et mis le cap sur Nador au Maroc qu’il atteindra ce mardi matin peu avant l’aube.

La veille, les vérifications administratives et sportives sous la tutelle des représentants des deux Fédérations (FFSA) et (FFM) pour les catégories autos et motos, s’étaient elles aussi parfaitement bien déroulées à La Penne – sur – Huveaune et situé entre Aubagne et Carnoux à côté du fameux camp militaire de Carpiagne.

Dorénavant, René Metge, le patron de la course et ses équipages fidèles aux pistes Africaines voguent vers le Maroc.

 

Parmi les fidéles amoureux de ces parcours magiques, figurent notamment l’ancien double vainqueur du Paris-Dakar, l’ami Jean Louis Schlesser. Mais aussi le Hollandais de Rooy, lequel fit les beaux jours et la légende du Dakar avec ses impressionnants mastodontes Daf !

Certes, la caravane n’est pas aussi imposante que celle qui va s’élancer dans quelques jours à l’assaut des pistes Argentines et Chiliennes du Rallye-raid que propose ASO en Amérique du Sud. Mais cela n’empêchera nullement ceux qui ont choisis eux de s’en retourner en Afrique de se ‘’ régaler ‘’ et de vivre pleinement le bonheur de retrouver ces pistes sur le parcours oublié des Dakar… Des vrais Dakar !

La couverture aérienne sera assurée par Bruno Picot dont les deux ULM Autogir ELA
surveilleront la caravane. Cependant que deux hélicoptères, dont l’un pour le médical survoleront et assureront le bon déroulement de la course.

Trente ans aprés la première édition du Dakar de Thierry Sabine, Rene Metge qui aprés son retrait de la course, ou il s’était engagé avec Claude et Patrick Barbier au volant d’un Range préparé par Autorama à Montrouge, pour piloter ensuite l’une des Peugeot 504 du service médical, aura la charge de mener à bon port , les passionnés de désert et d’Afrique.

Eu égard à sa solide expérience, l’ancien vainqueur de l’épreuve à plusieurs reprises et depuis reconverti avec brio dans l’organisation de Rallyes-raid de renom, comme le Paris-Moscou-Pékin, le Masters ou bien tout derniérement en juin, la Transorientale était  » l’homme parfait  » pour reprendre les commandes d’une épreuve inventée par Hubert Auriol, mais malheureusement contraint par ASO et la justice de se retirer de l’organisation.

Après 36 heures de traversée de la Méditerranée, agrémentées par des formations aux matériels de navigation ou de sécurité et un briefing, les concurrents de cette première édition de l’Africa race entreront directement dans le vif du sujet avec une étape de 691 Km entre Nador et Boutnib, comportant une spéciale de 173 Km délicate en navigation et pilotage.

Gilles Gaignault

Africa Race

About Author

admin

Leave a Reply