Nicolas Sarkozy : un nouveau plan pour l’auto avant fin janvier

 
 

Le président Nicolas Sarkozy précise que ce plan doit aider les sociétés à construire les voitures du futur.
 
Nouveau coup de pouce de Nicolas Sarkozy pour l’industrie automobile Française. Lors d’une conférence de presse au Brésil, le Président français a annoncé un nouveau plan d’aide à l’industrie automobile avant la fin du mois de janvier 2009. Il a affirmé qu’il ne s’agira pas d’une mesure de protection, mais d’un plan « pour aider nos industries à construire les voitures du futur». Il évoque notamment les voitures électriques. Le gouvernement compte ainsi poursuivre sa politique de soutien d’un secteur en pleine crise.

En octobre dernier, Nicolas Sarkozy avait déjà annoncé un plan de 400 millions d’euros sur quatre ans destiné à favoriser la recherche et le développement de « véhicules propres». Début décembre, l’Etat octroyait une aide de 1,5 milliard d’euros dans le cadre du plan de relance de 26 milliards de l’économie française. Une prime à la casse de 1000 euros à l’achat d’un véhicule neuf émettant moins de 160 g de CO2/km et en échange du retrait d’un véhicule de plus de dix ans était ainsi mise en place.

Un fonds d’investissement en faveur de la filière sous-traitante avait été crée. Hier, le groupe Peugeot a fait savoir que la prime à la casse portait ses fruits. Le groupe a constaté une hausse de 20% de ses ventes en décembre, ce qui lui a permis d’atténuer la chute des ventes de véhicules neufs. Le ministre de la Relance Patrick Devedjian estime que cette prime permettra de vendre 100 000 voitures supplémentaires sur une année.

Les constructeurs automobiles saluent cette décision. Renault souligne que le véhicule électrique est « un axe stratégique de développement » du groupe qui a prévu une commercialisation en 2011.

De son côté, PSA Peugeot Citroën fait savoir que ces mesures lui permettront « d’accompagner les lignes stratégiques du groupe concernant la voiture propre ».

Le Président Sarkozy a confié au secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie Luc Chatel une mission sur « les problèmes de compétitivité » de l’industrie automobile française. Il rendra ses conclusions fin janvier.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply