Quand la Chine s’ éveillera … C’est fait ! Le réveil a sonné !

Crée en 1995, BYD Auto est un constructeur automobile basé à Xi’an et emploie 100.000 personnes. Comme le   » Phœnix  », cette société naquit sur les cendres de la société QINCHUAN, firme déja connue, ayant commercialisée une version de la Suzuki Alto appelée la QINCHUAN QCJ 7080.

La vocation initiale de cette firme était plutôt la fabrication de batteries de téléphones portables et ordinateurs alors sur d’autres horizons en devenant BYD Company Limited en 2003.

Année où elle est devenue une des plus importantes fabriques de batteries au monde. En 2003, BYD a fabriqué près de 15 % de la production mondiale des batteries au lithium pour téléphone portable et 40 % des batteries au Nickel-Cadmium.

Les pôles essentiels techniques et commerciaux de cette société sont basés à Shenzhen près de Hong Kong. On y fabrique entre autre des écrans LCD pour téléphones mobiles et depuis 2004 une usine d’assemblage y a été installée ainsi qu’un centre de R&D et d’essais à SHANGAI. La capacité de production est estimée à 300.000 unités par an.


 
La première voiture à être lancée par BYD auto est une petite voiture économique appelée "FLYER". En février 2007, BYD et HIPOGEST GROUP, le plus grand concessionnaire automobile au Portugal ont signés un accord pour importer en Europe des F3, une berline avec des accents véritablement européens.

Le F6DM (Dual Mode) est une nouvelle version de la première F6 lancé par le constructeur en 2007. Il propose trois types de motorisations différentes : Le type 1er, tout électrique avec un seul moteur de 75Kw, 400/Nm en assure sa propulsion, le type 2e est une série hybride couplée avec un moteur thermique de 1.0 litre qui alimente un générateur électrique pour augmenter l’autonomie et la rencontre avec le 3e type un mode hybride parallèle ou les deux  moteurs assurent simultanément la propulsion du véhicule.


 
Ces trois possibilités de motorisations répondent à trois besoins différents : au démarrage, le véhicule est en mode tout électrique, à vitesse moyenne il passe en mode hybride-série et à pleine vitesse il permute en mode hybride parallèle. L’autonomie en tout électrique est estimé à 100km ce qui est moyen à comparer avec des véhicules Européens, déjà disponibles sur le marché. En ajoutant, l’activation des modes hybrides, elle atteint un total de 430km ce qui est déjà plus intéressant.


 
Le FD6DM utilise une batterie lithium-ion phosphate de 20Kw, fabriquée par BYD groupe sous le nom de FECELLS.  Selon le constructeur la demie  (soit 50 %) charge prendrait que 10 minutes de votre temps, mais ceci reste à vérifier. En revanche, la charge maxi serait obtenue avec neuf heures de connexion au réseau électrique standard.

Côté performance, le FD6DM peut atteindre une vitesse max de 160Km/h pour une durée non stipulée par le constructeur, dans le respect de la norme « EURO 4 » en n’émettant que 70g/km de CO2. Dans les premières versions, le constructeur Chinois intégrait une motorisation thermique produit par MITSUBISHI. Aujourd’hui, elle produit ses propres moteurs. BYD produit également l’ensemble des technologies électriques : moteurs, système électriques (physique, logiciel), et bien évidemment ses propres batteries.


 
BYD commercialise le FD6DM en Chine depuis quelques jours. Selon le Président de BYD, Wang CHUANFU, le prix de vente en mode hybride pour l’Europe devrait avoisiner les 15.000€, batteries fournies !  Cette source reste non vérifiable ce jour.


 
Il existerait également une petite version du type FO, très populaire en Chine et prisée par les jeunes ménages. Dans l’optique, les possibilités de motorisations seraient identiques !

Philippe JANOT

 

Source : BYD Chine – Site officiel BYD AUTO : – http://www.bydauto.com.cn

Constructeurs

About Author

admin

Leave a Reply