F1 : Reprise du Team Honda. Et si le salut venait du Mexique ?

 

Malgré la crise qui secoue le monde en général et celui de la compétition en particulier, il semble que plusieurs candidats étudient très sérieusement la possibilité de reprendre l’équipe Honda de F1. Ainsi après le Britannique David Richards plus ou moins épaulé d’une part par des hommes disposant de capitaux venus du Moyen Orient mais aussi d’autre part semble t’il par des financiers en Corée, un nouveau repreneur apparaît !

Selon nos informations en provenance du … Mexique, il se pourrait bien que l’équipe Honda F1 trouve finalement son salut là-bas…


 
En effet, d’après nos correspondants Mexicains, Carlos Slim Hélu, un puissant homme d’affaires basé à Mexico et âgé de 68 ans et qui a fait fortune dans toute l’Amérique latine dans l’univers des télécommunications avec son entreprise Telmex qui a fait de lui un billionaire en dollars aurait éprouvé ces derniers jours énormément d’intérêt dans la reprise de l’écurie Honda !

Bien que sa fortune évaluée par les milieux financiers se monte à 60billions de dollars et soit établie au Mexique, la plus grosse partie des ses importantes affaires actuelles se situent elles au Brésil ou il est le propriétaire de l’entreprise Embratel.

Laquelle a grossie deux fois plus vite que Telmex. Mais il préside aux destinées de dizaines d’autres sociétés de renom en Amérique centrale et du Sud : Condumex- Nacobre- Porcelanite- Hoteles Calinda- Frisco- Cigatam- Ferromex – Sanborns –Cigatam. Et tant d’autres comme Telnor – Comertel Argos – Red Uno – Uninet – América Móvil  -Telcel -Dorian’s – Inbursa – Compusa et Volaris !!!!

Carlos Slim Helú, né de père libanais et de mère mexicaine d’origine libanaise, le 28 janvier 1940 à Mexico, est le deuxième homme le plus riche du monde, avec un patrimoine de 60 milliards de dollars en 2008 selon le très sérieux magazine Fortune. Ses entreprises, parmi lesquelles Telmex ou Grupo Carso, réalisent … 5% du PIB mexicain et pèsent 40% de la capitalisation de la bourse de Mexico! Par ailleurs, Carlos Slim est actionnaire minoritaire d’Apple.

L’homme connait parfaitement le monde et l’univers des GP car il fait partie du Board (Conseil d’Administration) du puissant groupe Américain Philip Morris International, longtemps l’un des plus généreux partenaires du sport automobile et encore à ce jour sponsor de la Scuderia Ferrari à travers sa marque emblématique, Marlboro.

De plus Carlos Slim est l’un des plus importants soutiens du grand espoir Sud-Américain, le jeune loup Brésilien, Bruno Senna !

Ce dernier au cours des semaines écoulées, longtemps présenté comme l’un des plus sérieux candidats au poste laissé vacant par son compatriote, Rubens Barichello justement chez Honda…  er ce avant que le Géant Japonais, n’annonce brutalement son retrait des GP !

Enfin, Carlos Slim a toujours été reconnu et présenté comme un industriel malin qui sait reprendre les entreprises en grandes difficultés, les faire prospérer et fructifier pour ensuite les revendre à prix… d’Or !

Dans l’affaire concernée, la reprise de cette écurie de F1, l’entourage de Slim nous a indiqué que l’homme d’affaires sait pertinemment que la situation est loin d’être une bonne affaire car il lui faudra investir beaucoup d’argent pour faire vivre plusieurs saisons le Team avant de pouvoir espérer en tirer un hypothétique et éventuel profit.

Cependant en reprenant l’équipe Honda F1 et en y incorporant l’espoir Senna, Carlos Slim jugerait l’affaire plus qu’intéressante et notamment dans le but de faire fructifier ses affaires au … Brésil !!! 

Enfin, on parlait aussi ce lundi à Mexico du rapprochement possible suite à l’intérêt manifesté par l’ancien pilote Espagnol  Adrian Campos, jusqu’alors propriétaire d’une équipe de GP2, qu’il vient de céder au financier Alejandro Agag.

On lui doit également d’avoir repéré Fernando Alonso alors en karting et de l’avoir fait débuter en monoplace. Adrian Campos a par la suite été au tout début de sa carrière, le manager du futur double Champion du Monde espagnol de Formule 1.

Et qui s’occupe dorénavant de …l’équipe Mexicaine de la série A1 GP , team ou il ferait rouler de jeunes Mexicains fortunés comme David Garza, de plus soutenus par … Carlos Slim !

Dans un passé récent Adrian Campos a souvent manifesté son désir et son réel intérét de devenir l’homme qui serait le tout premier à promouvoir un jour une équipe Espagnole de F1.

L’heure a-t-elle enfon sonnée ?

Ou bien le salut viendra seulement du Mexique ?

La réponse ne devrait pas tarder

Gilles Gaignault 

F1

About Author

admin

Leave a Reply