Record de vitesse Moto BMW biodiesel par Greenline Industries et The Crucible

Greenline Industries, leader en matière de conception et de construction d’installations de production de biodiesel, de concert avec The Crucible, un centre d’enseignement artistique à but non lucratif, a mis au point une moto à moteur diesel ultra performante conçue pour se mesurer aux plus rapides de ce monde.

La moto, dérivée d’une BMW et alimentée en biocarburant, a établi un nouveau record de vitesse terrestre sur ce fameux lac salé aux Etats Unis, dans la catégorie des motos de 1500 à 3000 cc animées par un moteur diesel. La moto a atteint une vitesse moyenne de 210 km/h au cours des deux tours requis du type flying mile.

Piloté par Michael Sturtz, directeur exécutif de The Crucible et passionné de motos de longue date, la machine a battu haut la main le record précédent de 169 km/h. Le record est d’autant plus remarquable que c’est la première fois dans l’histoire de la Fédération internationale de la moto (FIM) qu’une moto non alimentée à l’essence dépasse aussi rapidement et facilement le record du Bonneville Salt Flats.

Le record a été porté officiellement dans le livre des records de l’Association américaine des motocyclistes (AMA), qui a commandité l’événement de concert avec BUB Entreprises.

 Les carburants diesel et biodiesel sont véritablement devenus des éléments Incontournables dans les sports mécaniques, aussi bien sûr piste, que sur routes mais également sur circuit rappelons-nous les victoires consécutives de la firme allemande Audi lors des 24 heures du Mans ou la tentative de record du tour du monde par un véhicule animé par un moteur diesel, des véhicules Peugeot comme pour la 404 à Montlhéry par le passé mais également aussi au dernières 24h du mans.

L’efficacité accrue des moteurs diesel et la propreté du biodiesel ont fait passer ce carburant au plus haut niveau mondial de performance. M. Kinney l’uns des acteurs de ce projet se dit fier d’avoir pris part à cet effort remarquable et espère renouveler ces prouesses tant technique qu’humaines, dans les années à venir afin de dépasser les records de vitesses déjà établis et ainsi le positionné au-delà de la barre des 250km/h tant convoitée.

Grâce à ce nouveau record de vitesse, l’équipe de Greenline Industries a prouvé que le bon vieux moteur à combustion interne n’est pas près de disparaître. Ce qui se révèle une excellente nouvelle pour tous les passionnés de motos et de sensations mécaniques pures (le sel en moins).

 « On a road again! »

« Show must go one » !!!

Philippe JANOT
Photos et doc : The crucible.org

Moto

About Author

admin

Leave a Reply