F1 : Un Français en charge du KERS chez … Ferrari !

 

Le Français Thierry Baritaud, vient d’être nommé à la tête du programme, KERS (  (Kynetic energy recovery system), système de récupération de l’énergie cinétique chez Ferrari à Maranello !

Jusqu’alors ce motoriste qui avait rejoint la Scuderia au début de la saison 2000, travaillait au développement des moteurs de GP.

Auparavant, Thierry Baritaud collaborait à l’Institut Français du Pétrole.

Il faut préciser que la Scuderia, Championne du Monde des Constructeurs 2008, n’a visiblement pas trouvé la bonne solution, et ses recherches la précipitent dans un gouffre financier.

« Alors que les coûts du moteur et de l’électronique ont baissé, celui du KERS est bien supérieur à ce que nous avions prévu »,

Déclarent aujourd’hui d’une même voix Aldo Costa, directeur technique, Gilles Simon, directeur du département Moteur et Electronique, et Nikolas Tombazis, chef designer.

Le problème c’est que le KERS, ce dispositif de récupération d’énergie sur les freinages, est loin s’être encore au point à Maranello :

« Nous travaillons beaucoup là-dessus. Nous sommes un peu en retard sur notre programme, mais notre objectif reste d’être prêt à courir avec un KERS qui fonctionne lors de la première course, en Australie"

Ont conclu les P’tits hommes rouges. 

Gilles Gaignault


(Kynetic energy recovery system, système de récupération de l’énergie cinétique

F1

About Author

admin

Leave a Reply