F1 : Protestations des politiques (Cap21 et MoDem)pour un circuit en Ile de France

Le parti écologiste de Corinne Lepage (CAP21) associé au MoDem de François Bayrou, a déclaré lundi :

« Etre opposé à l’éventuelle construction d’un circuit en Ile-de-France y voyant le fruit d’une "vision à court terme" »

Et de poursuivre :

« Lancer un investissement de cette envergure en pleine crise économique relève d’une vision à court terme, en opposition aux critères du développement durable. Depuis septembre dernier, plusieurs départements Franciliens rivalisent de séduction vers la fédération française de sport automobile (FFSA) pour recevoir le grand prix de France de Formule 1.

Honda annonçait sont retrait surprise de la compétition pour raisons économiques ce week-end, et le Président de la fédération internationale automobile (FIA) Max Mosley lançait dès octobre un cri d’alarme sur la viabilité économique de la Formule 1, ainsi qu’un appel aux écuries à réduire les coûts. A noter l’annulation du grand prix de France 2009 et le déficit de celui d’Australie.

Lancer un investissement de cette envergure en pleine crise économique relève ainsi d’une vision à court terme, en opposition aux critères du développement durable. Seuls des investissements tournés vers l’avenir procureront des emplois pérennes à valeur ajoutée technologique, basés sur l’efficacité des transports à moindre trafic.

Pour le département des Yvelines qui semble momentanément favorisé, c’est un projet contraire au schéma régional (SDRIF) qui prévoit de l’agriculture biologique maraîchère et céréalière pour ce secteur. La présence sous ces terrains d’une importante nappe phréatique alimentant des stations de captage a destination de plusieurs centaines de milliers d’habitants Franciliens est inquiétante. Par ailleurs, des pôles de compétitivité automobile sont déjà lancés dans le département, ils sont prioritaires et ne nécessitent pas un nouveau circuit pour garantir l’emploi.

CAP21 demande une reconversion de cette industrie vers l’automobile du futur et la réduction de son impact environnemental. Une réflexion doit être menée sur la gestion de nos besoins en mobilité au sens large, avec tous les acteurs du transport de personnes. Le secteur automobile traverse une crise historique comme celle de l’acier en son temps, elle a besoin d’aide pour une transition profonde et non de rustines médiatiques.» 
Cap21 Ile de France  

Rappelons qu’après le désistement du  Groupe Lagardère, quatre projets sont toujours en lice dans la grande couronne francilienne pour accueillir un éventuel futur Grand-Prix de France de F1, à partir de 2010:

" Grand Prix de France en Yvelines "" Paris Gonesse Plaine de France" – " Paris Motorspace " (Domaine de Ferrières en Seine et Marne) et enfin  "Pôle Val de France"  situé lui à Sarcelles dans le Val-d’Oise.

F1

About Author

admin

Leave a Reply