L’affaire Solex

100 % POPULAIRE 100 % UTILITAIRE

En 1905, création de la société Solex qui fabrique alors des radiateurs centrifuge, puis des carburateurs.

En 1916, Marcel MENNESSON fait une demande de brevet pour un moteur auxiliaire à loger au centre de la roue arrière, ce brevet lui sera accordé le 31 décembre 1917.

En 1918, Un second brevet est déposé il sera délivré en mai 1919 pour un deux-roues complet dont les éléments sont détaillés comme tels : un cadre composé d’un tube unique de large section allant de la selle à la colonne de direction en passant par le repose pied, ainsi qu’une suspension avant par fourche pendulaire. Ces brevets ne seront jamais suivis d’une mise en production.

En 1940, Marcel MENNESSON fait réaliser un prototype de moteur. Les caractéristiques sont celles du vrai Solex : cylindrée de 38 cm³, une transmission par galet, le cylindre décalé par rapport à l’axe de la roue et le carburateur à niveau constant avec retour du surplus vers le réservoir. En décembre 1940, ce moteur est installé sur un vélo d’homme Alcyon à grandes roues de 700, couleur noire à filets or, c’est donc le premier modèle de Vélo Solex.

C’est durant la Seconde Guerre mondiale et par la volonté de Marcel MENNESSON et Maurice GOUDARD que « SOLEX » voit le jour. Ce cyclomoteur est commercialisé en France dès 1946 par la maison Solex, déjà leader mondial dans la fabrication de carburateurs. En 1974, Renault et MOTOBECANE s’associent pour reprendre et développer les marques. En 1983, YAHAMA rachète MOTOBECANE (rebaptisé MBK) et devient propriétaire de « SOLEX ». Le « VELOSOLEX », cyclomoteur bon marché et pratique, rencontre un vif succès puisque huit millions d’unités ont été vendues en France et dans le monde jusqu’en 1988.

L’évolution des normes environnementales, en interdisent désormais la commercialisation, sans modification  du pot d’échappement qui serait alors catalysé obligatoirement pour la vente en France de ce produit sous sa conception originelle cette aventure se terminera par une faillite. 

Depuis 2004, elle appartient à CYKLOPRESS qui perpétue la production de model roulant au SP 95, mais depuis le moi août 2008, nous avons source que tous les outillages étaient partis au poids de la ferraille et rien ne restait. Ceci clôt définitivement cette belle et longue histoire du vélo Solex à moteur atmosphérique.

Quelques dates importantes

En 1974, Renault et MOTOBECANE.

En 1983, YAHAMA rachète MOTOBECANE et création de MBK qui devient propriétaire de « SOLEX ».

En 1998, le groupe MAGNETI MARELLI, filiale de Fiat

En 2000, IMPEX Hongrie une licence d’exploitation.

En 2002, elle appartient à CYKLOPRESS à ce jour la production tourne au ralenti.

 

L’aboutissement  par le e-Solex

                      

100 % ECOLOGOQUE 100 % ELECTRIQUE

Le SOLEX  traditionnel a trouvé son nouveau Maître, les pages se tournent, mais ne se ressemblent pas !

 Jean-Pierre BANSARD donne naissance au groupe Cible en 1986, rapidement affirmé ce groupe développe et gère des entrepôts et de centres commerciaux, puis a développé ses activités dans l’ensemble des secteurs de l’immobilier, tant en France que dans divers pays du bassin méditerranéen.

En 2004, ORANGINA a accordé au groupe Cible une concession exclusive en vue de la production, la distribution de la boisson ORANGINA en Turquie, cette même année, le groupe Cible a racheté les marques « SOLEX », « SOLEXINE » et « VELOSOLEX »décidant de donner un nouveau départ à ces marques en lancement le modèle du 21e siècle le :  

En juin 2004, le groupe Cible rachète la marque mythique avec pour objectif de lui donner un second souffle. Le groupe s’entoure de professionnels des deux roues et s’assure le concours de grands designers italien de chez PININFARINA pour définir les nouvelles lignes du « e-SOLEX » et intégrer au concept des spécificités techniques innovantes.

 SOLEX et la mémoire des Français !

 Afin de mieux cerner l’image du « SOLEX » et les attentes du public, le groupe Cible a fait réaliser une étude sur un échantillon représentatif de la population française les réponses furent surprenantes.

 1- A la question : « Quelles marques actuelles de cyclomoteurs connaissez-vous ? »,  22 % des sondés citent spontanément la marque « SOLEX », ce qui la place en cinquième position après les marques suivantes : Peugeot, MBK, Piaggio et Yamaha, alors que le « SOLEX » n’est plus commercialisé depuis 1988.

2- A la question : « Connaissez-vous la marque « SOLEX » ? », 98 % des personnes interrogées répondent oui.

3- A la question : « Attachez-vous de la sympathie à la marque « SOLEX » ? », 70 % des personnes sondées répondent positivement.

4- A la question : « Quelles raisons vous donneraient envie d’acheter le nouveau « SOLEX » ? », plus de la moitié des personnes sondées affirment qu’elles rouleraient en « SOLEX » si le design et le prix leur convenaient.

Une forte attente pour une propulsion non polluante. Les personnes questionnées ont manifesté très largement leur volonté de voir le « SOLEX » comme un produit « nouvelle génération », non polluant !!!

Le challenge depuis 2004

Il ressortait de cette étude que le « SOLEX » est un produit devait obligatoirement être : unique, pratique, sympathique et économique. L’objectif était de conserver ces valeurs, de les affirmer en les adaptant aux goûts et aux exigences des consommateurs d’aujourd’hui.

Le nouveau « SOLEX » permettra des déplacements faciles et agréables pour une clientèle soucieuse de sa sécurité, du respect de l’environnement sonore ainsi que de la protection de la nature.

Son nouveau look 

  

Le célèbre designer italien PININFARINA a su donner au nouveau « SOLEX » une ligne actuelle, tout en conservant la silhouette mythique du cyclomoteur de légende.

Six mois d’une collaboration intensive et fructueuse entre les équipes de PININFARINA et du groupe Cible a permis de concilier :

              la recherche d’une silhouette moderne,

              le maintien de l’héritage du « SOLEX »,

              et l’intégration dans le nouveau concept de technologies innovantes.

Ses spécificités techniques

Le nouveau « SOLEX » est baptisé « e-SOLEX » parce qu’il est à propulsion électrique, comme son aîné, il roule à 35 km/h environ et pèsera environ 35kgs. Son moteur électrique placé dans le moyeu de la roue arrière fonctionnera sans bruit et sans émission de gaz. Avec un prix de revient au kilomètre inférieur de 20 fois à celui d’un cyclomoteur à essence, le « e-SOLEX » est à ce jour, le véhicule à moteur le plus économique du marché, comme l’était déjà son illustre prédécesseur.

L’énergie électrique est fournie par une batterie Lithium-ion. Légère (moins de 5kgs) et amovible, cette batterie permet une manipulation aisée qui facilite son rechargement à domicile ou sur le lieu de travail. Située dans la poutre centrale du cadre, elle offre une autonomie de fonctionnement de 35 à 45 km environ, ce qui correspond au besoin de plus de 90 % des utilisateurs de cyclomoteurs. Une batterie supplémentaire peut être ajoutée en option au porte-bagage arrière, afin d’augmenter le rayon d’action si nécessaire.

La batterie se recharge en trois ou six heures aux maxima sur son chargeur, par le biais d’une prise électrique standard. Cette batterie à une capacité supérieure à 700 recharges, soit une durée de vie d’environ six ans à un rythme d’utilisation moyenne de 3500 km/année.

 Le freinage est assuré par frein à disque mécanique, à l’avant comme à l’arrière. Le coffre avant peut accueillir le chargeur de batterie ainsi que des effets personnels. Comme sur le modèle d’origine, les pédales permettent d’utiliser le « e- SOLEX » comme un vélo et également en assistance de batterie en cas de longs trajets imprévus.

En conclusion

 Avec un prix publique d’environ 1200 € ttc, ce prix est purement indicatif et demande à être affiner par votre revendeur de cycles ou motos.

Produit unique, pratique, sympathique et économique, le VELOSOLEX a su séduire plus de 8 millions d’utilisateurs au 20è siècle et ce nouveau model ne déroge en rien à son prédécesseur. Maniable pratique et robuste, il fera votre joie de votre quotidien. En capitalisant sur les mêmes valeurs, adaptées aux besoins et aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui, le « e-SOLEX » prolonge et perpétue au 21è siècle la fantastique saga solex, commencée il y a plus de 60 ans…

Les marques « e-SOLEX », « SOLEX », « VELOSOLEX » et « SOLEXINE » sont des marques déposées, propriétés du Groupe Cible.

Philippe JANOT

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply