Formule Le Mans : Premier roulage aux mains de Stéphane Ortelli

 

9 Heures 30. Moteur !

En ce samedi de novembre, pilotée par Stéphane Ortelli, la toute nouvelle FLM  (Formule Le Mans) s’est enfin élancée sous les yeux d’Hugues de Chaunac, pour effectuer ses tous premiers pas en piste.sur la piste du circuit HTTT Paul Ricard dans le var.

Cette formule monotype conçu dans les ateliers d’Oreca à Signes par l’ingénieur David Floury  est destinée à étre alignée en compétition en lever de rideau des prestigieux meetings des Le Mans Séries. Et également à courir sur le grand circuit manceau en préambule des non moins célèbres 24 Heures du Mans en juin prochain.

La ‘’ FLM09’’ a  donc effectué son shakedown et son déverminage aux mains de Stéphane Ortelli sur le circuit Paul Ricard HTTT.

Après avoir découvert la voiture, le pilote monégasque nous a livré ses toutes premières impressions:

“ J’ai assez vite retrouvé les sensations d’un véritable proto avec une excellente vitesse de passage en courbe. Quant au moteur, (un gros V8 américain développé par le département moteur d’Oreca  dans les ateliers annexes situés eux à Magny-Cours), il m’a littéralement bluffé ! La voiture est vraiment bien née, très bien équilibrée.Trrés agile dans les virages serrés. Et surtout stable dans les courbes rapides. Son comportement est sain avec une direction très agréable et un freinage puissant. Cela devrait parfaitement convenir à des pilotes  qui viennent t d’horizons divers comme le GT ou la monoplace.

La Formule Le Mans ‘’FLM09’’ a ainsi  poursuivi ses essais sur l’ensemble de la journée et parcouru plus de 100 tours sur le HTTT.

 “A l’issue de cette séance très attendue, nous ne pouvons qu’être enthousiastes devant ce superbe proto. Au vu de la qualité de l’auto, beaucoup de gens vont être surpris. Il n’y avait qu’à voir le regard de Stéphane après deux tours pour savoir que la Formule Le Mans est déjà une réussite”  a conclu le patron d’Oreca, Hugues de Chaunac.

Vingt exemplaires de ce nouveau et déjà très performant ‘’ p’tit ‘’ bolide seront fabriqués.

Le prochain rendez-vous est fixé ce vendredi 28 novembre sur la piste du circuit Bugatti au Mans pour le ‘’ baptême  » officiel en présence des responsables de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) et de nombreuses équipes intéressées pour l’aligner en compétition la saison prochaine.

Rappelons le format. Les pilotes devront obligatoirement être soit de jeunes espoirs soit des Gentlemen Drivers.

C’est  le trés expérimenté Alain Marguet, déjà en charge au sein de la structure Oreca de la Porsche Cup qui en sera le coordinateur

Gilles Gaignault

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply