WTCC : La « Folle » semaine d’Yvan Muller à Macao !!!

 

 Tout ‘’ auréolé ‘’ de son titre mondial, Yvan Muller enfin de retour en France en ce jeudi 20 novembre a été «  Fêté  » comme il se doit par son employeur, l’importateur Français de la firme Espagnole Seat. Et ce après un rapide crochet par Barcelone ou à peine débarqué de Hong Kong, le pilote Français a reçu les félicitations des dirigeants de la firme de Martorell.

Revenu à Paris, Yvan a effectivement été «  honoré «  par François Michel, directeur Général de Seat France. Lequel avait convié ce jeudi soir dans le cadre très mondain et très classe du célèbre restaurant de «  La Grande Cascade «  situé au cœur du bois de Boulogne, ses amis de la presse française, venus féliciter le tout nouveau Champion du Monde pour l’obtention de ce premier titre mondial. Et qui en appelle d’autres… bien sur !

A ses côtés pour raconter ‘’ l’aventure ‘’ vécue à Macao, d’une part Jaime Puig  le patron du
service –compétition de Seat et d’autre part, Hugues de Chaunac responsable lui de la structure Oreca en charge de la préparation de la voiture Espagnole que pilotait cette saison l’ami Muller.

Très détendu, constamment souriant, l’œil souvent malicieux, Yvan nous a raconté son séjour en Asie et sa ‘’ Folle ‘’ semaine vécue dans l’Ile de Macao. Folle car on va le voir, il a bien blagué…

«  Pour tout vous dire, on avait décidé avec Gabriele Tarquini de s’envoler ensemble pour rejoindre Macao. Comme cela s’il devait y avoir un crash !!! de l’avion, nous aurions tous deux péris et disparus et j’aurais été le Champion posthume … Non, blague à part, bien que tous deux en lice pour le titre de Champion du Monde, on a choisi de vivre ensemble cette semaine un peu ‘’ fofolle ‘’. D’ailleurs pour poursuivre dans le délire, on ne s’est jamais quittés de la semaine ! Pire, on mangeait à chaque repas exactement et rigoureusement les mêmes choses comme cela s’il devait y avoir un malade, les deux le seraient. En fait, cela a débuté des notre arrivée dans l’avion lorsque Gabriele m’a proposé un somnifère pour mieux dormir sur ce long trajet. Je lui ai dit prends le d’abord, moi ensuite. Et du coup on a recommencé pour tous nos repas. Il me demandait au restaurant ce que j’allais commander et je lui répliquais systématiquement la même chose que toi…

En course, cela s’est bien déroulé des les premiers tours de roue aux essais libres et cela m’a motivé pour les chronos. Ensuite en m’élançant devant Gabriele, le plus dur était fait car je savais que je n’avais qu’à le surveiller, le contrôler et finir des la première course devant lui. Après ce fut la cerise sur le gâteau. Mais, même avec mes quatorze points d‘avance, ce n’était finalement pas joué d’avance ! car sur les deux courses j’ai scoré QUATORZE POINTS ! Preuve que Gabriele pouvait lui aussi tout à fait le faire. Et si j’avais été victime d’un ennui, il pouvait parfaitement me battre… »

Quoiqu’il en soit, Yvan a conclu de la plus belle des manières sa superbe saison en s’offrant outre ce premier titre de Champion du Monde, deux FABULEUX podiums à Macao.

 

Dorénavant, apres de nouvelles obligations professionnelles, il rejoindra enfin son domicile Suisse de Nandaz dans le Valais  mais pas avant…  jeudi prochain ! Entre-temps, il aura filé dimanche à Mulhouse le temps d’embrasser Nina, sa fillette âgée de six ans avant d’être fêter le  même jour dans son village alsacien natal de Seppois.

Il sera alors temps de se reposer.

Car dans un peu plus ‘un mois, Yvan se remettra déjà en piste ! En effet, il s’alignera au départ du Dakar «  Sud-Américain  » au volant de l’un des sept buggys préparés par SMG, l’entreprise de Philippe Gache, située à Fréjus dans le var. Mais Yvan roulera en solo dans un engin monoplace ! Ce qui ajoutera encore un peu plus à la difficulté…

A propos dans quel état d’esprit abordera-t-il ce Rallye-raid ?

«  Franchement, la tout de suite je n’ai pas vraiment envie d’y aller, mais… Mon véritable objectif sera principalement d’essayer d’aller au bout et de terminer l’épreuve. Je ne me suis fixé absolument aucun objectif quant au classement final  »

Comme on le voit, son but  sera prioritairement de profiter pleinement de ce Dakar ‘’ exotique

Revenant sur le WTCC, Yvan nous fourni une ‘’ ultime ‘’ info :

«  Mes quatre équipiers cette saison (Ryddell-Monteiro- Géne et Tarquini) le seront à nouveau la saison prochaine car seul Gabrièle n’avait plus de contrat pour 2009, les autres comme moi ayant résigné début 2008 pour deux saisons. Gabrièle aussi possédait un contrat de deux ans mais signe lui début 2007. Il a donc résigné pour 2009 »

En guise de conclusion Jaime Puig au désert nous l’avait fait comprendre, nous glissant
« On, ne change pas une équipe qui gagne ! »

Il est vrai qu’avec les deux titres pilote et constructeur, Seat a réalisé «  THE Grand Chelem  »

Gilles Gaignault

Photos: WTCC – Seat

WTCC

About Author

gilles

Leave a Reply