F1 essais de Barcelone : Un SENSATIONNEL Sébastien Loeb fait impression !

 

Si les deux Toro Rosso ont réalisé les deux meilleurs chronos de la première des trois journées des essais privés organisés  ce lundi sur le circuit de Montmelo au nord de Barcelone, c’est surtout le quintuple Champion du Monde des Rallyes, le Français Sébastien Loeb qui a été « la grande vedette » du jour.

Le pilote de l’écurie Citroën qui souhaitait a ardemment renouveler l’expérience vécue en décembre dernier au volant de la F1  Renault sur le circuit HTTT – Paul Ricard et participer à une nouvelle séance au volant d’une monoplace de Grand Prix, a particulièrement brillé au milieu de la meute des pilotes F1.

Sébastien Loeb a en effet été crédité d’un excellent chrono (1’22’003) soit très exactement le …  huitième temps de la journée et ce après avoir bouclé quatre-vingt-deux tours au volant d’ une Red Bull. Prouvant qu’il est véritablement un pilote «  exceptionnel », hors norme : un phénomène !

« C’est un circuit où toutes les équipes viennent  régulièrement s’entraîner toute l’année et moi, c’est simplement la troisième fois que je monte dans une F1, donc je suis content de moi »

Telles furent les premières déclarations du «  héros  » du jour, mitraillé par une armada de photographes, dont la plupart n’étaient pas des spécialistes de la F1 !

Lequel, très à l’aise poursuivait :

« Quand j’ai roulé avec la Renault l’année passée sur le circuit d’essais HTTT  en Provence, j’ai essayé d’aller vite car il y avait de l’asphalte partout et cela mettait en confiance car on pouvait se permettre de faire une faute, Ici à Montmélo, c’est un vrai circuit, il y a des virages où il ne faut pas se rater, alors j’ai mis un peu de temps avant de parvenir à trouver mes marques et mes limites. J’espérais pour tout dire ne pas être trop loin et je suis surtout content du feeling que j’ai eu aujourd’hui, à la fin, quand j’améliorais mes temps. D’autant que je savais où je pouvais en gagner encore, notamment sur les freinages dans la plupart des virages. »
 
 


Sébastien Loeb, est il est vrai déjà habitué à la conduite des protos ayant disputé avec le Team Pescarolo à deux reprises les 24 Heures du Mans ou il a d’ailleurs fini second, il y a deux ans.

Mais il a cependant admis que piloter une monoplace de F1 « est très différent du Mans. C’est encore une marche de plus en ce qui concerne le niveau de l’adhérence, les points de freinage et aussi bien sur les passages en courbe. Mais l’expérience du Mans était importante pour m’apprendre à rouler avec une telle adhérence en circuit ».

Signalons que le rallyman a également conduit sa Red Bull ce lundi sans anti-patinage selon les règles en vigueur depuis cette année :

« Sans l’anti-patinage, il fallait bien doser pour ne pas décrocher, c’était assez fin. Et en plus, avec les pneus slicks, c’était sincèrement franchement un peu brutal. Comme je n’ai pas l’habitude, j’ai eu tendance à me crisper. Toutefois, au fil des tours et petit à petit je me suis senti de plus en plus à l’aise et je suis finalement enfin parvenu à me  relâcher. Du coup  cela allait beaucoup  mieux à la fin ».

Evidemment questionné sur un hypothétique avenir en GP, Sébastien Loeb en a profité pour rappeler ‘’ qu’il se trouvait  a 34 ans trop âgé  pour espérer entamer une carrière en F1. ‘’

Enfin, signalons que dans quelques jours, le jeudi 27 novembre prochain, Seb pilotera de nouveau une voiture « rare et exceptionnelle » !

Il a en effet été invité et convié par l’équipe Peugeot  à essayer la fabuleuse 908 HDi-FAP d’endurance sur le circuit HTTT- Paul-Ricard. Piste qu’il connaît déjà pour y avoir tourné avec la F1 Renault et la Pescarolo des 24 Heures du Mans.

Un mot encore pour préciser qu’au soir de cette première journée d’essais, c’est le pilote  Japonais Takuma Sato au volant de la Toro Rosso qu’il teste pour la toute première fois qui s’est montré le plus rapide, bouclant son meilleur tour  en 1’20 »763.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, les responsables du Team Toro Rosso ont eu une autre agréable surprise ! Celle de voir leur second ‘’ pigiste’’, le  jeune Suisse Sébastien Buemi, obtenir le … second meilleur temps en 1’21 »071.

Rappelons que l’équipe de Faenza doit absolument trouver un remplaçant à son pilote-vedette Sébastien Vettel qui a signé pour l’an prochain avec l’écurie-cousine, Red Bull. Et qu’elle n’a toujours pas confirmé son second pilote… Lequel avait pour nom cette saison, un autre Sébastien, Sébastien Bourdais. Et, lequel n’était pas présent ce lundi dans le paddock catalan !!!

D’autres ‘’ pigistes ‘’ étaient en piste ce lundi. Les espoirs Brésiliens Bruno Senna (neveu de l’inoubliable et regretté Ayrton) et Lucas Di Grassi. Pilotant une Honda, ils obtiennent les quinzième et dix-septième temps.

Les séances d’essais se poursuivront ce mardi et demain mercredi. 

Gilles Gaignault

Les résultats  des essais de lundi :

1. Takuma Sato (Japon) Toro Rosso : 1’20 »763 (121 tours)
2. Sébastien Buemi (Suisse) Toro Rosso : 1’21 »071 (117 tours)
3. Alexander Wurz (Autriche) Honda : 1’21 »198 (77 tours)
4. Pedro De la Rosa (Espagne) McLaren : 1’21 »417 (65 tours)
5. Gary Paffett (GB) McLaren : 1’21 »957 (78 tours)
6. Luca Badoer (Italie) Ferrari : 1’22 »038 (94 tours)
7. Robert Kubica (Pologne) BMW-Sauber : 1’22 »341 (56 tours)
8. Sébastien Loeb (France) Red Bull : 1’22 »503 (82 tours)
9. Nelson Piquet Jr (Brésil) Renault : 1’22 »560 (80 tours)
10. Christian Klien (Autriche) BMW-Sauber : 1’22 »883 (53 tours)
11. Nico Hulkenberg (Allemagne) Williams : 1’23 »794 (86 tours)
12. Vitantonio liuzzi (Italie) Force India : 1’23 »794 (86 tours)
13. Adrian Sutil (Allemagne) Force India : 1’23 »832 (88)
14. Marc Géné (Espagne) Ferrari : 1’24 »177 (32 tours)
15. Bruno Senna (Brésil) Honda : 1’24 »343 (39 tours)
16. Giedo van der Garde (Hollande) Renault : 1’24 »908 (32 tours)
17. Lucas Di Grassi (Brésil) Honda : 1’25 »512 (48 tours)

F1

About Author

admin

Leave a Reply