La France à l’honneur avec Yvan Muller qui rejoint Sébastien Loeb et devient CHAMPION du MONDE

 

 
Avec quatorze points d’avance, à la veille de la dernière manche du Championnat du Monde des voitures de Tourisme (WTCC) qui s’est disputée ce dimanche à Macao, Yvan Muller pouvait voir venir…

Grâce à cet avantage – identique à celui que possédait Sébastien Loeb avant le dernier Rallye du Japon où il a été sacré – une seconde place lui suffisait, dans le cas peu probable où Tarquini remporterait les deux courses chinoises…

Et ce vu d’une part l’exigence du tracé et d’autre part la meute des pilotes rivaux pas franchement décidés à laisser gagner le pilote transalpin, car rêvant tous de finir et conclure leur saison en beauté !

Autant de motifs et de raisons qui ouvraient toutes grandes les portes de «  la Gloire » au pilote Français de Seat.

Alors, l’affaire a été entendue et réglée des la première des deux manches ce dimanche à Macao ou Yvan Muller en se classant  troisième derrière la Chevrolet du Suisse Alain Menu et la BMW de son prédécesseur, le britannique Andy Priaulx, triple Champion du Monde WTCC et en devançant aussi et surtout Tarquini, seulement septième est devenu à 5heures 27 ( heure française) le nouveau CHAMPION du MONDE du WTCC 2008

Trente minutes plus tard, Muller déja sacré s’élançait pour la vingt-quatrième et dernière course de la saison. Qu’il terminait en beauté car de nouveau sur le podium en se classant second derrière la Chevrolet de l’Anglais Rob Huff. Gabriele Tarquini ayant abandonné lors du dernier tour alors qu’il occupait la troisième place, Yvan Muller conclut donc le Championnat avec …28 points d »avance sur son équipier Italien.

Soit trés exactement le double de ce qu’il comptait en débarquant en début de semaine dans l’Ile de Macao !!!

… Autre point commun avec Sébastien Loeb, né à Haguenau (Bas Rhin).

Yvan Muller est lui originaire d’ Altkirch, localité également situé dans le… Haut Rhin !

Curieuse similitude !!!

L’Alsace, et tout le sport automobile français sont donc une nouvelle fois à l’honneur…

Hugues de Chaunac, l’inamovible patron de la toujours victorieuse structure Oreca, celle-là même qui a « chouchouté » tout au long de la saison la Seat d’Yvan Muller, s’est même laissé aller à «  dénicher » une  ‘’fort belle formule’’ :

« Avec Sébastien Loeb, cela donne 66% de…  Champions du Monde Français cette année ! »

Le patron d’Oreca, en charge de la préparation de la Seat León TDI d’Yvan Muller, a effectivement lancé cette  ‘’ jolie formule’’ pour illustrer cette problématique :

« Le WTCC est un des trois Championnats du Monde officiels de la FIA » rappelle-t-il.

Et de conclure fort logiquement :

«  Sachant qu’un Anglais, Lewis Hamilton, et un Français, Sébastien Loeb, ont triomphé en F1 et en WRC, cela fait donc bien … 66% de Champions du Monde pour la France, Yvan étant couronné à son tour. »

En tout cas, l’Alsacien de Seat a eu une progression elle aussi logique :

Troisième du Championnat en 2006. Second en 2007. Et Champion et premier cette année, en 2008 !

Chapeau, bravo et  «  RESPECT » Monsieur Yvan Muller, notre tout nouveau CHAMPION du MONDE

Ce Dimanche 16 novembre à Macao, Yvan Muller devient certes aussi à son tour ‘’ CHAMPION  du MONDE ‘’ mais il rejoint au palmarés Alain Prost, Jean-Louis Schlesser, Didier Auriol et Sébastien Loeb dans le club trés fermé des «  CHAMPIONS DU MONDE FRANCAIS » en sport auto.

Une fois les deux manches courues, Yvan visiblement ému et après avoir longuement serré dans ses bras et un à un, ses ingénieurs puis tous ses mécaniciens et son fidèle mentor Hugues de Chaunac sans oublier sa compagne notre consœur Justine Monier, a prononcé ces tous premiers mots de Champion du Monde :

« Ces jours derniers j’essayais de me convaincre que quoiqu’il arrive cela ne changerait pas ma vie mais maintenant que le titres est la, j’éprouve une sensation incroyable  Je peux bien le dire aujourd’hui. L’an passé ici-même, j’ai ressenti une sensation et une frustration terrible qui ne s’est réellement évacuée que ce dimanche au même endroit !
C’était bien moi Yvan sur ces podiums mais j’aurais bien aimé y voir tous les membres du Team Seat et ceux aussi de ma structure Oreca car c’est également leur   succès, leur victoire ce titre mondial »

Gilles Gaignault

Photos : WTCC – Seat
 .

La brillante carrière d’Yvan Muller

 
�� Né le 16 août 1969 à Altkirch. (39 ans)
�� Karting de 1980 à 1986.
�� Monoplace de 1988 à 1993.
– Champion d’Angleterre F2 (1992).
�� Débuts sur berline en 1994 avec ORECA.
– Champion de France 1995.
– Champion BTCC (Angleterre) 2003 (5 podiums en 5 saisons).
– Co-recordman de victoires en BTCC avec Alain Menu (36)
�� 10 titres dans le Trophée Andros (46 victoires).
�� Première victoire avec Seat Sport le 21 mai 2006 à Brands Hatch (FIA-WTCC).

Son palmarès en détail
:
�� 2008 : SEAT Sport. WTCC. (Champion du Monde) 6 podiums, 3 victoires, 3 pole positions.

�� 2007 : SEAT Sport. Vice Champion du monde WTCC. 4 podiums, 2 victoires, 1 pole position. Débuts au Dakar (22e).

�� 2006 : Débuts sur SEAT León WTCC : 1 victoire (Brands-Hatch), 7 podiums; vainqueur du Trophée Andros.

�� 2005 : 2e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros ; vainqueur du Sandown 500 (Australie).

�� 2004 : 2e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros.

�� 2003 : Champion BTCC ; 2 courses en championnat d’Europe Tourisme (Estoril et Monza) chez SEAT Sport (Seat Toledo Cupra) ; vainqueur des 24 Heures de Chamonix (SEAT).

�� 2002 : 2e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros et des 24 Heures de Chamonix (SEAT).

�� 2001 : 2e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros.

�� 2000 : 4e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros.

�� 1999 : 6e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros.

�� 1998 : 7e du BTCC ; vainqueur du Trophée Andros.

�� 1997 : 7e du Championnat allemand des Voitures de Tourisme ; vainqueur du Trophée Andros. 1er aux 24 Heures de Chamonix.

�� 1996 : 4e du championnat italien des Voitures de Tourisme ; vainqueur du Trophée Andros. 24 Heures du Mans sur Ferrari 333 SP (abandon).

�� 1995 : Champion de France Supertourisme (9 victoires); 4e de la FIA Touring Car World Cup . 5e du Trophée Andros (1 victoire).

�� 1994 : 3e du champ. de France Supertourisme (2 victoires).7e FIA Touring Car World Cup.

�� 1993 : Formule 3000 européenne et 24 Heures du Mans sur Debora (abandon).

�� 1992 : Champion de F2 anglaise (4 victoires, 4 « pole » et 4 meilleurs tours en course).

�� 1991 : 7e du championnat de France de F3

�� 1990 : 6e du championnat de France de F3 (pole position et victoire à Magny-Cours).

�� 1989 : 3e du championnat de France F3.

�� 1988 : 3e du championnat de France de F.Renault (2 victoires).

�� 1987 : Vice champion de France de Karting. 8e du Championnat du Monde Formule K .2e du Volant Elf (Circuit Paul Ricard).

�� 1986 : Champion d’Europe de Karting Formule K.

�� 1985 : Vice champion du Monde de Karting Formule K 135cc.

WTCC

About Author

gilles

Leave a Reply