F1 Ecclestone et sa femme se séparent !!!

 

Décidemment ! Il ne fait pas bon  cette année être marié avec un homme riche et célèbre dans le p’tit monde du cercle très fermé de la  Formule 1 !

Après Mikka Hakkinen et Ron Dennis, c’est au tour du grand argentier de la F1, Bernie Ecclestone, âgé de 78 ans, de se séparer de sa femme  Slavica  et de divorcer 

De vingt huit ans plus jeune, Slavica Radić  est née en 1958 à Gorani Konjic. de vingt cinq centimètres plus grande, Slavica et Bernie ont eut deux filles, Tamara née en 1984 et Petra en 1988.

L’ex « Top Model » de la maison de couture Armani, d’origine Croate et aujourd’hui âgée de cinquante ans, a quittée le domicile conjugal d’ Eaton square dans le centre de Londres en Grande-Bretagne dans le trés chic quartier de Kensington, tout récemment évalué à 11,5 millions d€ !!

Selon un couple de leurs amis en Suisse, où Bernie possède un chalet à Gstaad, Slavica a déjà rencontré des avocats.
 
Et le divorce qui s’annonce sera très certainement l’un des plus coûteux de l’histoire.

Presque toutes les propriétés de Bernie Ecclestone, pour des raisons évidentes, sont au nom de…son épouse, laquelle n’est pas domicilié en Grande-Bretagne. ! Et sont au nom d’une entreprise dénommée SLEC, pour SLavica ECclestone  et domiciliée dans un paradis fiscal, l’ile de Jersey  !

Le « Maitre » qui règne sur la Formule 1 est domicilié à Gstaad depuis 1990. Bernie Ecclestone est né en 1930 à Ipswich, en Angleterre, d’un père capitaine de chalutier. A 16 ans, il quitte l’école pour se vouer à sa grande passion: la course automobile.

Après plusieurs accidents, Bernie Ecclestone arrête la compétition, en 1951. Il monte alors un commerce de voitures d’occasion et revient sur les circuits en 1957, comme manager de l’écurie de F1 Connaught. En 1972, il rachète l’écurie Brabham, qui offre le titre mondial à Nelson Piquet en 1981 et 1983.

 

Mais son plus grand succès, Bernie Ecclestone le doit à son contrôle des droits médias des Grands Prix. Il en assume les risques financiers dès les années 80, en tant que président de la FOCA (Formula One Constructors Association).

Le risque est payant puisque la couverture médiatique augmente peu à peu et attire avec elle les sponsors et des bénéfices substantiels.

Celui qui désormais ‘’fait la pluie et le beau temps’’ dans la discipline, vend l’écurie Brabham en 1988 et vient s’installer deux ans plus tard à Gstaad, la station de ski huppée de l’Oberland bernois
En 1996, il crée une nouvelle société, FOM (Formula One Management), qui vend les droits de retransmission de la F1 pour le compte de la Fédération internationale de l’Automobile, établie à Genève. Mais dont le siège reste à Paris, Place de la Concorde pour des raisons évidentes de prestige !

 Il est le propriétaire des infrastructures de la station de ski Suisse, les Diablerets et du célèbre Circuit Paul Ricard situé dans le Var dans le sud de la France.

Bernie Ecclestone a encore de nombreux projets, dont une chaîne de télévision payante. Du haut de son domicile fiscal bernois, il gère une fortune évaluée à plus de 4 milliards de francs suisses, ce qui fait de lui la plus grande fortune d’Angleterre, avant la Reine

Bernie Ecclestone, possède selon le très sérieux magazine Forbes, une fortune estimée à … environ 2,8 milliards d’euros, somme qui le situe et le place à la treizième place dans le classement des hommes les plus riches dans le monde !

Gilles Gaignault

F1

About Author

admin

Leave a Reply