WTCC à Macao : Le point avant les deux courses de Macao

 

Voici tout ce que vous devez savoir sur la douzième et dernière manche du championnat du monde de FIA WTCC, disputée sur le circuit de Guia-Macao.

Le  point avant les courses de Macao : 14 points d’avance pour Yvan Muller

14 points séparent le leader du championnat, Yvan Muller (SEAT Sport), de son dauphin, Gabriele Tarquini (SEAT Sport). C’est l’écart le plus important jamais constaté avant la dernière manche du WTCC entre le premier et son dauphin.

ILS ONT DIT

Rob Huff (Chevrolet):

"Mon objectif est de prendre la deuxième place du général, une position pour laquelle j’ai une chance plus que mathématique. Gabriele (Tarquini) a 13 points d’avance sur moi, ce qui est beaucoup et peu à la fois. La preuve, il n’a marqué aucun point au Japon. A Macao, il a également des chances que vous passiez très vite de prétendant à la victoire à victime du premier virage. La qualification sera un moment très important, mais également les sorties de piste et les accidents. Il n’y aura également presqu’aucune chance de réparer sa voiture, car il y aura très peu de temps entre les deux courses. Mais au vu de ce qui est en jeu, Macao reste un circuit fantastique pour tous les pilotes. Je ne connais personne qui hait ce circuit."

Nicola Larini (Chevrolet):

 "Comme Alain, mon ambition essaiera de remporter enfin cette première victoire. Certaines voitures auront l’avantage de la traction dans les sections techniques, mais la faiblesse de notre poids pourrait nous être utile dans les longues lignes droites, jusqu’au virage de Lisbonne.Ca serait génial de gagner à Macao, une si grande course qui constitue un peu le Monaco des compétitions de tourisme."

DECOR

La manche finale de la saison de WTCC se déroule à Macao, ancienne principauté sous souveraineté portugaise rétrocédée à la Chine en 1999. Le nouveau temple mondial des jeux de hasard propose également le Grand Prix de Macao de Formule 3 remportée par de grands noms tels Ayrton Senna, Ralf et Michael Schumacher ou encore Takuma Sato. Trois pilotes engagés ce week-end se sont également imposés sur cette piste:

Le Suédois Rickard Rydell (1992), Jörg Müller (1993) et André Couto (2000)

CARACTERISTIQUES

Long de 6,200kms, le circuit construit en bord de mer et en partie sur l’une des sept collines de Macao, Guia, propose un tracé très varié. La première partie très rapide mène jusqu’en ville où l’on entre dans une partie très technique, qui constitue la moitié du circuit. L’accélération y est primordiale pour ne pas perdre de temps. Un compromis est donc à trouver au niveau des réglages pour ne pas souffrir dans la logue ligne droite des stands de plus d’un kilomètre.

Les handicaps de poids

Yvan Muller (SEAT, 70 kilos), Gabriele Tarquini (SEAT, 70), Rob Huff (Chevrolet, 70), Andy Priaulx (BMW, 70), Rickard Rydell (SEAT, 70), Jörg Müller (BMW, 70), Augusto Farfus (BMW, 70), Tom Coronel (SEAT, 65), Jordi Gené (SEAT, 53), Félix Porteiro (BMW, 51), Nicola Larini (Chevrolet, 48), Tiago Monteiro (SEAT, 48), Alain Menu (Chevrolet, 44), alessandro zanardi (BMW, 32), James Thompson (Honda, 19).

Les derniers vainqueurs

2007 – course 1 : Alain Menu (Chevrolet), 2007 – course 2 : Andy Priaulx (BMW)

Le  »TOP »  Mondial des pilotes 2008 avant Macao

1-Muller (France-Seat) 100 pts, 2-Tarquini (Italie-Seat) 86 pts, 3-Huff (GB-Chevrolet) 73 pts, 4-Rydell (Suède-Seat) 72 pts, 5-Priaulx (GB-BMW) 67 pts

Le  »TOP »  Mondial des Constructeurs 2008 avant Macao

1-SEAT 304 pts, 2-BMW 251 pts, 3-Chevrolet 211 pts, Honda 55 pts

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply