F1 : La trop longue attente de Sébastien Bourdais…

 

Le contrat liant le Français Sébastien Bourdais avec l’équipe Toro Rosso arrivait à échéance vendredi soir !

Mais le manceau n’a reçu absolument aucun signe en provenance de son actuel employeur !!!

Et le pilote Français ne sait donc toujours pas quel sera son avenir, l’écurie italienne basée à Faenza n’ayant toujours pas annoncé définitivement ses choix et le nom de ses deux pilotes pour la saison prochaine.

Il est vrai que Toro Rosso va très prochainement tester (du 17 au 19 novembre) au moins deux des candidats à ces volants. D’une part, on l’a déjà dit le vétéran Japonais Takuma Sato. Et d’autre part, le jeune espoir Suisse Sébastien Buémi, sixième place du Championnat GP2 cette saison.

Si l’on ajoute, Bruno Senna lui aussi intéressé par l’un des deux baquets mais actuellement très courtisé par l’écurie Honda, équipe pour laquelle il va d’ailleurs procéder dans quelques jours à des essais, cela fait au minimum quatre pilotes pour … deux places !

La situation est curieusement identique chez Honda ou la aussi trois pilotes (Di Grassi – Bruno Senna et Barrichello) visent le second volant, semble t’il disponible, les dirigeants ne désirant pas conserver… Rubens Barrichello, pourtant candidat à poursuivre sa longue carrière entamée au début de 1993 avec la défunte équipe Jordan !

Pour en revenir à Bourdais, voici ce qu’il a déclaré ce samedi :

« Je crois qu’il va falloir prendre son mal en patience. Cette attente, cette incertitude, ce n’est pas une situation facile à vivre, mais il y a des gens tellement plus malheureux.»

Pour l’heure au sein du Team Toro Rosso, il y a une seule certitude. Elle concerne le départ de  son pilote Allemand Sébastian Vettel engagé par l’écurie-sœur Red Bull.

Pour le reste, c’est le flou le plus total, et les dirigeants de Toro Rosso parmi lesquels Gerhard Berger, ne semblent  visiblement nullement  pressés  de se décider rapidement.

Il est vrai qu’exception faite de ce baquet libéré par Vettel et de l’éventuelle place qu’occupe encore ? Barrichello chez Honda, il n’y a cette inter- saison, aucune autre alternative.

Dans ces conditions, les patrons de Toro Rosso savent pertinemment que le temps jouer en leur faveur… Et qu’ils n’ont aucune raison de se précipiter. N’en déplaise à ce pauvre Bourdais…

 « Nous n’avons pas encore arrêté notre duo de pilotes pour 2009, » reconnaît honnêtement Gerhard Berger, copropriétaire de l’écurie Toro Rosso. Poursuivant :

«  Nous ne sommes pas vraiment pressés de le faire. Comme toutes les équipes, nous voulons disposer de la meilleure paire de pilotes sans tenir compte de notre situation financière.»

Selon la presse Italienne, l’annonce  officielle pourrait avoir lieu le 20 novembre, après ces journées d’essais espagnols.

Gilles Gaignault

F1

About Author

gilles

Leave a Reply