Rallye Simon Jean-Joseph nommé responsable de la compétition clients Citroën Sport

 

 
Alors que nous vous annoncions ce vendredi matin la retraite anticipée de Simon Jean joseph, un communiqué publié par le sympathique pilote martiniquais tombait en fin de soirée, confirmant notre information et annonçant surtout le futur professionnel de Simon

« Simon Jean-Joseph est nommé responsable de la compétition clients Citroën Sport à compter du 12 Novembre 2008.»

Il aura pour mission de faire de «  la compétition clients » un vecteur fort de l’image de Citroën Sport sur le plan international.

En une quinzaine d’années au plus haut niveau, Simon Jean-Joseph s’est forgé un magnifique palmarès, auréolé de deux titres de Champion de France (Promotion en 1997 et Super 1600 en 2003) et de deux couronnes européennes (2004 et 2007). Tour à tour pilote officiel Ford, Subaru et Renault, il a rejoint les rangs de Citroën l’an passé. Simon pilotait cette saison une C2 R2-Max sur une sélection d’épreuves européennes.

Blessé à l’œil lors d’un accident nautique survenu au mois d’août dernier, le Martiniquais a été contraint à mettre un terme prématuré à ce programme. Sans certitude sur sa capacité à retrouver une vision lui permettant de se donner à 100% au volant de sa voiture de course, Simon n’a pas établi de programme sportif.

« Olivier Quesnel m’a proposé le poste de responsable de la Compétition-Clients de Citroën Sport. Séduit, j’ai accepté avec beaucoup d’enthousiasme », explique Simon, poursuivant :

« Tout au long de ma carrière, j’ai toujours été totalement impliqué dans le marketing, le management et la communication de mes programmes sportifs. Je pourrai donc mettre mon expérience au service des clients de Citroën Sport pour leur permettre de faire briller la marque, en parallèle du programme WRC. »

 

BIOGRAPHIE SIMON JEAN-JOSEPH

Simon Jean-Joseph est né à Fort-de-France le 9 juin 1969. Dès son plus jeune âge, il est passionné par le sport automobile. Une fois le permis en poche, il dispute ses premiers rallyes sur des voitures d’emprunt. Il se révèle au volant d’une Peugeot 309 et remporte trois titres consécutifs de Champion de la Martinique (1990 à 1992).

Dès 1991, il traverse l’Atlantique pour tenter sa chance en Métropole. Ses débuts au Rallye du Mont-Blanc sont remarqués. En 1993, il est intégré à l’Equipe de France Espoirs FFSA. Faute de budget, il doit retourner aux Antilles en 1995. Malgré un accident qui l’immobilise pendant six mois, il ne se décourage pas et tente de nouveau sa chance en Europe.

Il remporte le Championnat de France ‘Amateurs’ 1997 au volant d’une Subaru Impreza groupe A avant de se lancer dans le « grand » Championnat de France la saison suivante. Face à l’équipe officielle Citroën, il remporte trois victoires scratch – toujours avec la Subaru préparée par Cilti Sport – et manque de peu le titre.

Ces performances n’ont pas échappé à Ford : Simon se voit proposer le volant d’une Focus WRC pour quatre rallyes du Championnat du Monde 1999. En 2000, il est enrôlé par l’équipe Subaru. Au volant d’une Impreza WRC, il participe à deux courses et signe ses premiers temps scratch en Mondial. En parallèle, son programme est complété par huit rallyes français. Désireux de poursuivre en WRC, Simon pilote en 2001 une Peugeot 206 WRC de l’écurie Kronos qui lui permet de terminer premier privé à plusieurs reprises.

La saison 2002 marque le début d’un nouveau challenge avec la Clio Super 1600. Simon est choisi par Renault Sport pour assurer le développement de sa nouvelle arme. Après une saison au sein de l’équipe privée Automeca, il devient pilote officiel à partir de 2003. Au sein du Clio Team Oreca, il remporte le Championnat de France en 2003 et le Championnat d’Europe en 2004. La Clio s’avère aussi redoutable en Championnat du Monde, où Simon remporte de nombreuses victoires de classe. Simon poursuit sa collaboration avec Renault jusqu’à la fin de la saison 2006.

Pour la saison 2007, Simon reçoit le soutien de Citroën Sport, qui lui confie le volant d’une C2 Super 1600. Il remporte ainsi sa seconde couronne européenne. Cette collaboration s’est poursuivie en 2008 dans le cadre d’un programme européen de promotion de la nouvelle C2 R2-Max.

Simon a également participé à trois Dakar : en 2005 et 2006 sur un Mercedes ML de la catégorie T2 et en 2007 sur un buggy Fast & Speed.

Nul doute vu ses énormes qualités, son côté très charismatique, sa bonne humeur et son sourire permanent, que «  la nouvelle vie » de Simon sera assurément couronné de nombreux succès !

En tout cas, Simon est une excellente recrue pour la firme aux chevrons.
Laquelle possède déjà quelques brillants éléments. A commencer par le duo Lob-Elena. Mais, elle peut aussi compter sur le talentueux Sébastien Ogier nouveau Champion du Monde Junior. Et bien sur, évidemment sur le directeur sportif des programmes  Citroën Sport en compétition : Olivier Quesnel. Et, dorénavant avec sa dernière… recrue, Citroën a réussi le transfert de l’hiver…

Gilles Gaignault

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply