L’agence OMD décroche le contrat Renault-Nissan

La filiale du Géant de la publicité, le groupe Omnicom gérera l’ensemble des achats médias des deux marques, d’un montant de 800 millions d’euros en Europe.
 
Renault-Nissan a tranché. La filiale commune des groupes automobiles Renault et Nissan en charge des achats, Renault-Nissan Purchasing Organization (RNPO), a confirmé hier avoir choisi l’agence OMD, filiale de l’américain Omnicom, pour gérer ses achats médias en Europe. Le budget annuel des deux marques est «d’environ 800 millions d’euros».

Le contrat porte sur les achats d’espace sur un périmètre Europe pour Nissan (soit 24 pays) et sur un territoire Europe «élargie» pour Renault (environ 30 pays), a précisé le groupe. Il sera effectif à partir du 1er janvier 2009. Ce choix met fin à l’une des compétitions d’achat d’espace les plus disputées de l’année. Renault et Nissan avaient lancé un appel d’offres commun qui a opposé en finale OMD, l’agence de Nissan depuis 2001, et Carat (Aegis), l’agence de Renault depuis 2000.

«La crise aura un impact»

Première filiale commune de Renault-Nissan, RNPO a été créée en 2001. Elle est en charge de la stratégie achat de l’alliance au niveau mondial. Depuis la mi-2008, son périmètre a été élargi «à l’ensemble des achats tertiaires, dont les dépenses marketing et de publicité», a rappelé le groupe. Lors d’une conférence téléphonique, Stéphane Cottin, le directeur marketing de Nissan Europe, a souligné que le «montant d’achat d’espace de 800 millions d’euros en 2009 correspond à peu près à ce que Renault-Nissan a dépensé en Europe en 2007. La crise aura cependant un impact sur nos dépenses, a-t-il prévenu. Nous pourrions dépenser moins que le montant prévu».

La perte du budget Renault par Carat va affecter les positions d’Aegis Media, numéro un de l’achat d’espace français devant Havas. Les deux groupes ont en commun de partager le même premier actionnaire, Vincent Bolloré. En revanche, le gain de ce contrat par OMD se révèle majeur. Il va permettre à la filiale d’Omnicom, numéro un mondial de la communication, d’accélérer son déploiement, en particulier sur le sol ­français où sera assurée la coordination mondiale de Renault. Le constructeur y est le premier annonceur avec des dépenses médias supérieures à 320 millions d’euros brut.

Hervé Brossard, Vice-président exécutif du réseau DDB Worldwide nommé à la tête d’OMG (Omnicom Media Group) en France, qui coiffe les agences OMD et PHD, va créer «une équipe dédiée très forte» pour gérer ce compte. «Nous revenons dans une dynamique montante. Cette victoire va nous redonner de la visibilité et asseoir davantage notre dimension internationale», indique-t-il. Des recrutements vont être lancés mais le réseau s’appuiera aussi sur ses ressources internationales. OMD, cinquième agence médias du marché français, compte parmi ses clients McDonald’s, Leclerc, La Poste et Henkel.

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply