Rallye-raid : Présentation du Dakar ‘ Sud -Américain ‘ !!!

  
Proposé comme « une solution de secours  » après l’annulation de l’édition 2008 en Afrique et ce à la suite de problèmes liés essentiellement à la  sécurité, le Dakar pourrait s’installer pour plusieurs années en Amérique du Sud.

Pour Etienne Lavigne, le directeur de l’épreuve,  tout dépend de la réussite de la course en Argentine et au Chili et de l’évolution de la situation en Afrique :

« Si les concurrents sont contents, cela peut être un élément déterminant pour rester une édition de plus, a-t-il expliqué mercredi, poursuivant

«  Il faut que les pays traversés soient contents eux aussi. Pour l’instant, ils le sont. On se verra après pour voir si on peut continuer sur place. On regarde la situation en Afrique dans les pays habitués au Dakar, mais ça reste compliqué.»

Le premier obstacle au retour à un Dakar africain est la situation en Mauritanie où un coup d’Etat en août et une attaque terroriste en septembre ont confirmé l’instabilité politique. Les autres options seraient de déplacer le parcours vers l’Est du Sahara ou le Sud du continent :

«On a des contacts en Egypte, en Tunisie et en Libye, reconnaît Etienne Lavigne.
Lequel ajoute :

«  On peut aussi imaginer de travailler en Afrique australe. Une mission part au cours du mois en Angola, en Namibie et en Afrique du Sud.»

 

Pour que le nombre d’engagés reste le même que ces dernières années (230 motos, 188 autos, 82 camions et 30 quads), ASO explique avoir rogné sur ses marges pour maintenir les droits d’inscription au même niveau (13 000 euros en moto et 23 000 euros en auto) malgré la hausse des coûts.

 «Avant, entre la traversée de Gibraltar et le retour d’Afrique, cela faisait entre 650 000 et 700 000 euros. Là, c’est trois millions d’euros, avec 21 jours de mer à l’aller et retour», conclut Etienne Lavigne.

En conséquence, le budget grimpe à 14 millions d’euros hors production des images télé, contre 11 à 12 millions en Afrique.

Quoiqu’il en soit, selon les agences et autres organismes spécialisées dans les études et le financement des événements sportifs, le Dakar reste une «  affaire plus que rentable ».

On parle d’un chiffre d’affaires avoisinant les 20 millions d’€ …

Paysage sublime Sud-américain


Le parcours 2009

 

(14 étapes, pour un total de 9.578 kilomètres, dont 5.656 de spéciales)

2 janvier: Buenos Aires (départ fictif)
3 janvier: Buenos Aires – Santa Rosa (733 km, dont 371 de spéciales)
4 janvier: Santa Rosa – Puerto Madryn (837 km, dont 237 de spéciales)
5 janvier: Puerto Madryn – Jacobacci (694 km, dont 616 de spéciales)
6 janvier: Jacobacci – Neuquen (488 km, dont 459 de spéciales)
7 janvier: Neuquen – San Rafael (763 km, dont 506 de spéciales)
8 janvier: San Rafael – Mendoza (625 km, dont 395 de spéciales)
9 janvier: Mendoza – Valparaiso (Chili) (816 km, dont 419 de spéciales)
10 janvier: Valparaiso (jour de repos)
11 janvier: Valparaiso – La Serena (652 km, dont 294 de spéciales)
12 janvier: La Serena – Copiapo (537 km dont 449 de spéciales)
13 janvier: Copiapo – Copiapo (690 km, dont 670 de spéciales)
14 janvier: Copiapo – Fiambala (Argentine) (680 km, dont 215 de spéciales)
15 janvier: Fiambala – La Rioja (518 km, dont 253 de spéciales)
16 janvier: Rioja – Cordoba (753 km, dont 545 de spéciales)
17 janvier: Cordoba – Buenos Aires (792 km, dont 227 de spéciales)
18 janvier: Buenos Aires (podium)

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply