Michelin: chômage partiel à Blanzy

 
L’usine Michelin de Blanzy (Saône-et-Loire), qui emploie 1.600 salariés, va connaître une période de chômage partiel d’une durée estimée entre 6 à 9 jours, fin décembre dans trois de ses quatre secteurs d’activité, a-t-on appris mardi de source syndicale.

« La direction a annoncé vendredi dernier lors d’un CE exceptionnel une période de chômage partiel qui touchera tous les secteurs d’activité du site de Blanzy à l’exception du génie civil » a déclaré Serge Allègre, délégué CGT.

Pour protester contre cette mesure et dénoncer la politique salariale de Michelin — le salaire moyen à Blanzy « est de 1.280 euros net » selon Mr Allègre — la CGT a appelé à "un débrayage de deux heures, jeudi en fin de postes" a-t-il annoncé.

Vendredi, la direction avait annoncé une période de chômage technique de cinq jours à l’usine Michelin de Roanne (Loire), qui emploie elle 900 personnes.

Une porte-parole du groupe à Paris avait confirmé en fin de semaine dernière que des mesures de chômage étaient décidées "au cas par cas" dans les différentes usines du groupe.

"Pour nous adapter à la demande et limiter les stocks, nous avons décidé de ralentir l’activité de nos usines en Europe et en Amérique du Nord", avait-elle indiqué. "

Il s’agit d’une décision liée à la conjoncture actuelle", avait-elle ajouté.

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply