WRC Junior : Le Français Sébastien Ogier titré Champion du Monde

FANTASTIQUE dimanche pour l’équipeb Citroën Sports !

Aprés les exploits de Loeb, un autre membre de la marque aux chevrons, Sébastien Ogier s’est mis en évidence, brillant sur les routes insulaires. 

En assurant prudemment la seconde place derrière Martin Prokop, le jeune pilote des Hautes Alpes – il est natif de la région de Gap – Sébastien Ogier est devenu dimanche à Ajaccio Champion du Monde Junior-WRC au volant de sa Citroën C2 S1600.

Après des débuts fracassants dans ce Championnat réservé aux pilotes Juniors âgés de moins de 28 ans en début d’année au Mexique où il avait même réussi l’exploit de marquer un point… en WRC en se classant à une fabuleuse huitième place au classement général, le jeune Ogier est donc par venu à décrocher le titre mondial ce dimanche en Corse.

Normalement, ayant survolé la saison cet autre « Séb  » aurait du logiquement décroché la couronne suprême la semaine dernière lors du Rallye de Catalogne. Malheureusement alors qu’il survolait l’épreuve surclassant ses adversaires et s’acheminait vers la victoire laquelle lui tendait les bras et le titre mondial qui allait avec, il commettait incroyablement une bourde qui l’envoyait dans le décor ! 

Repoussant l’échéance d’une semaine… Sauf, nouvelle bévue !!!

 

Las, il n’en a rien été et celui que l’on présente déjà comme le nouveau ou futur Loeb – il en porte direz vous déjà le prénom – a sagement assuré ce dimanche, ne prenant absolument aucun risque sur ces routes Corses, piégeuses à souhait.

« Au départ ce matin, nous savions que 116,26 km chronométrés et quatre spéciales nous séparaient encore du titre, » sourie Ogier. « J’ai été encore plus prudent que les jours précédents, évitant au maximum les pierres, devançant mes freinages et assurant les pièges. Comme lors des deux premières étapes, cela n’a pas été facile de rouler ainsi sur la retenue. Ce n’est pas agréable de sentir que la voiture peut donner plus, qu’on pourrait aller plus vite, mais qu’il faut principalement penser à gérer. Cela a malgré tout été une expérience enrichissante. »

Et de conclure, ivre de bonheur :

« Ce titre me fait réellement plaisir. Il vient récompenser toutes les personnes qui ont cru en nous, à commencer par la FFSA. Je suis également heureux de l’offrir à Citroën dont la C2 Super 1600 s’est remarquablement bien comportée tant sur l’asphalte que sur la terre. Cela récompense enfin l’excellent travail accompli tout au long de la saison par l’ensemble de l’équipe PH-Sport. »

Sébastien Ogier est on le sait  " le p’tit protégé  » de Sébastien Loeb, titré dans cette catégorie en 2001 :

« Je félicite Sébastien et Julien pour leur titre »

Se réjouit le vainqueur du Tour de Corse en catégorie WRC :

« Décrocher une telle récompense à l’issue de leur première année en Mondial est une très belle performance. Leaders chez les Juniors depuis la première course, vainqueur de trois de leurs six courses, ils méritent amplement cette couronne. »

Désormais, on attend de le voir au volant d’une WRC, ce qui devrait bientôt arriver compte tenu de ses liens avec la firme aux chevrons qui le couve. Comme l’autre …

Pour l’histoire, précisons que Sébastien Ogier succède à deux pilotes Français déjà titrés avant lui dans cette catégorie en Junior WRC :

Sébastien Loeb en 2001 et Brice Tirabassi en 2003.

Successeur désigné de Loeb, on ne peut que lui souhaiter de suivre son fabuleux parcours.

Gilles Gaignault.

WRC

About Author

admin

Leave a Reply