Circuit Paul Ricard : Tancrède Barale nouveau Directeur Général

 

 

Après le départ de son directeur général, Philippe Gurdjian, le circuit provençal Paul Ricard HTTT s’était trouvé un nouveau directeur avec l’ancien responsable des pistes, Gérard Neveu.

Le poste de directeur général comprenant  lui la gestion du circuit mais aussi  celle du Grand Hôtel et de l’Aéroport International étant momentanément occupé par l’ancien patron de Honda Suisse Claude Sage mais seulement comme il nous l’avait dit dans le courant de l’été … par intérim.

Depuis ce mardi 7 octobre, Philippe Gurdjian est  dorénavant et officiellement remplacé par Tancrède Barale.

Lequel reprend la tête de la gestion des trois activités : circuit – hôtel et aérodrome.


Tancrède Barale est un Businessman, un Homme d’affaire âgé de 39 ans et né à Marseille en 1969.

Tancrède Barale  a dirigé ces dernières années plusieurs complexes hôteliers à travers le monde.

Il a d’abord effectué des études dans le monde de l’ingénierie avant de s’orienter vers les métiers de services et de gestion, notamment dans le domaine de l’hôtellerie. Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne en Suisse en 1992, et après un service militaire actif à la Chambre de Commerce de l’Ile de la Réunion, il codirige successivement deux hôtels 4* en Suisse puis en France, avant de gérer un projet hôtelier d’envergure en Russie (World Trade Center & Atrium Palace Hôtel) ainsi qu’un réseau de restauration rapide en Russie pour le compte d’investisseurs suisses et russes.

De retour en France en 1998, il devient l’assistant de Monsieur Roger Vergé au Moulin de Mougins pendant deux ans, puis dirige l’Hostellerie le Baou à Ramatuelle pendant quatre années. En 2003, Monsieur Barale prend part à l’aventure TO DO TODAY en tant qu’associé pour développer un modèle de service très novateur d’intendance de résidences secondaires.

Dorénavant revenu en Provence, Tancrède Barale aura à cœur de développer les multiples activités qui viennent de lui être confiées sur le plateau du Castelet.

Avec en priorité donc le Circuit Paul Ricard HTTT, dirigé lui par Gérard Neveu, l’Hôtel du Castelet, placé maintenant sous les ordres d’Arnaud Potdevin et enfin L’Aéroport International du Castellet, placé sous la responsabilité de  Didier Pianelli.

Selon ce qui se murmure en coulisses, il semble acquis que le circuit Paul Ricard HTTT programme assez rapidement des travaux.

Il se dit qu’une grande tribune pour les spectateurs et située en face de la ligne droite des stands pourrait voir le jour

On laisse même entendre dans la région que l’organisation de compétitions sportives automobiles voire motocyclistes pourraient à nouveau être programmées.

Rappelons qu’un test a déjà eut lieu en aout 2006 lorsque SRO organisa une manche de son Championnat GT FIA.

Et si d’aventure les projets de circuits autour de Paris venaient à prendre du retard, pourquoi finalement ne pas envisager temporairement un Grand Prix de France de nouveau sur le circuit Paul Ricard….

Lequel eut lieu au Castellet à quatorze reprises (71 – 73 – 75 – 76 – 78 – 80  – 82 – 83 –  85 – 86 – 87 – 88 – 89 – 90).

La toute première fois, le 4 juillet 1971 et la victoire de  l’Ecossais Jacky Stewart sur Tyrrell-Ford. Et la dernière, le 8 juillet 1990 et le succès d’Alain Prost sur Ferrari.

Gilles Gaignault

Circuits

About Author

admin

Leave a Reply