WRC : Loeb- Sordo : Un duo au top pour Citroën

Le nouveau doublé réalisé par les deux Citroën C4, ce week-end, sur les routes de Catalogne, a très largement profité à l’équipe Citroën Sport.

Laquelle s’envole au classement du Championnat du Monde constructeurs en prenant une confortable avance sur son principal et seul rival, l’écurie Ford, désormais relégué…à vingt-sept points ! Ce qui à trois Rallyes de la conclusion de la saison est un gouffre énorme…

La marque aux Chevrons peut remercier son admirable Champion Sébastien Loeb, toujours aussi performant comme à son habitude, mais également saluer la formidable régularité cette saison de son fidèle lieutenant, Dani Sordo, l’équipier idéal.

« Pour Citroën, c’est un week-end parfait. »

Ces bonnes paroles sont signés Olivier Quesnel, le patron de l’équipe Citroën Sport.

Constat logique.

 

Non seulement, Sébastien Loeb s’est rapproché un peu plus d’un nouveau titre de Champion du Monde des pilotes, car il file tout droit vers le cinquième mais l’équipe de Velizy a également fait un grand pas vers celui des constructeurs.

A l’arrivée à Salou, le vainqueur résumait sa course

« Tout a été parfait, tout le week-end, et c’est un bon résultat pour les Championnats pilotes et constructeurs. On a une belle avance et c’est surtout cela que je retiens. Je me suis fait plaisir dans ce rallye et ce n’était pas aussi facile que certains ont pu le penser. Il y a eu une belle bagarre le premier jour et pendant une partie du deuxième, puis on avait assez creusé l’écart pour se calmer un peu.

A partir de samedi après-midi, c’était plus facile et dimanche j’ai conduit en regardant les temps partiels. Ce n’est jamais fini, mais on a bien inversé la tendance en faisant trois doublés de suite depuis la fin de l’été. C’est vraiment une belle fin de saison, donc espérons que ça dure. Il reste encore trois courses, tout peut arriver, mais on peut y croire. En Corse, on compte gagner aussi, comme chaque fois que je prends le départ d’un rallye. L’objectif sera de faire aussi bien qu’ici, mais ce sera probablement plus difficile ».

 

Et si l’Alsacien a parfaitement tenu son rang tout au long du week-end catalan, son coéquipier Espagnol Dani Sordo, associé à Marc Marti l’ancien copilote du « Maitre »  de la discipline des années durant, j’ai nommé l’illustre et immense Carlos Sainz, a lui aussi fait le boulot pour bien protéger son leader et permettre aussi et surtout à son écurie d’engranger de précieux points.

L’Espagnol, comme en Allemagne et en Nouvelle-Zélande, est resté constamment au contact de son leader le quadruple Champion du Monde pour offrir un troisième doublé consécutif à la marque aux Chevrons.

Et cette nouvelle deuxième place, il l’a conquise de belle lutte en trustant une majorité de podiums sur les dix-huit spéciales disputées :15 au total dont un temps scratch sur la 15e spéciales.

« Pour la troisième fois de suite en Espagne, nous terminons seconds et permettons à Citroën de réaliser le doublé. Même si je souhaite un jour réussir à gagner ici, ce résultat me convient. Notre course s’est superbement déroulée. J’ai adopté un rythme à la fois rapide et sûr pour vite verrouiller notre position. D’un bout à l’autre de l’épreuve, notre C4 s’est montrée redoutable et d’une fiabilité irréprochable.

Pour l’ensemble de l’équipe, aligner un nouveau doublé est une belle récompense. C’est un pas de plus vers le titre pour Citroën. On tentera d’ajouter un nouveau bon résultat à Ajaccio le week-end prochain lors du Tour de Corse. »

Et Dani de poursuivre visiblement trop heureux de sa perf :

« Je suis vraiment content pour Citroën et j’étais très heureux de voir autant de spectateurs espagnols dans les spéciales, même si je n’ai pas réussi à gagner ce rallye. J’ai attaqué au maximum vendredi mais Seb était toujours plus rapide que moi, il a vraiment un niveau exceptionnel. Sur asphalte, je suis presque toujours sur le podium, mais sur la marche de droite ou de gauche, jamais celle du milieu.

C’est très difficile de le battre, c’est une bonne leçon et ça veut dire que je dois apprendre à aller encore plus vite pour arriver à gagner un rallye. Peut-être que je dois aussi comme lui aller rouler en Porsche Cup pour progresser sur asphalte…»

 
Si Sordo affichait une légitime satisfaction, Olivier Quesnel le «  big boss » de son côté lâchait quelques compliments mérités :

« Ce qui me plaît dans ce résultat, c’est la manière avec laquelle il a été obtenu. Nos deux C4 ont toujours occupé les deux premières places. Elles se sont montrées d’une incroyable fiabilité et l’ensemble des mécaniciens est à créditer d’un sans-faute. Sébastien et Daniel ont réalisé la course parfaite, prenant de l’avance puis gérant ensuite leur capital. Dans leur sillage Dani et Marc signent une fois encore une remarquable performance. Depuis leur deuxième place, ils ont superbement maîtrisé la situation par rapport au troisième. »

Derrière un Sébastien Loeb, quasi-intouchable, Dani Sordo prouve que Citroën a eu bien raison de lui faire confiance.

Cinquième du Championnat du Monde la saison passée, l’Espagnol est bien parti pour faire mieux cette année. Beaucoup mieux…

Il pointe en effet effectivement actuellement en troisième position derrière son coéquipier, leader du classement provisoire et le Finlandais Mikko Hirvonen.

De belles références.

Gilles Gaignault

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply