ALMS à Atlanta : Nouveau succès pour Audi devant Peugeot

Pour leur ultime rencontre cette saison à l’occasion de l’épreuve ALMS de Petit Le Mans et qui s’est courue ce week-end à Atlanta, l’équipe Audi a une nouvelle fois gagnée et devancée sa grande rivale l’écurie Peugeot et ce au terme reconnaissons-le d’une incroyable course poursuite ! 

37 voitures au départ, 11 safety-cars, 394 tours couverts sur un tracé vallonné et
exigent, plus de 30° de température ambiante et à l’arrivée aprés 1600 kms parcourus, seulement ….4s512 séparant la seule Peugeot 908 HDi FAP de l’Audi N°1,
vainqueur de cette incroyable course.

Certes l’équipe Peugeot Sport  est une nouvelle fois battue par Audi mais elle repart enrichie d’une indispensable expérience qu’elle était d’ailleurs venue chercher aux Etats-Unis pour encore mieux préparer  sa campagne 2009. Car rien ne remplace la course. Aucune séance d’essais privés…

Les essais qualificatifs laissaient déja présager d’une course difficile et très
disputée.

Au delà de tous les scénarios envisagés, elle s’est immédioatement transformée
en un véritable sprint  long de 1000 miles ( 1600 kms) où les stratégies ont été mises à rude
épreuve et ce dès le départ.
 
La Peugeot 908 HDi FAP aux mains de Nicolas Minassian puis de Stéphane Sarrazin et de l’Autrichien Christian Klien dû se confronter
à une concurrence particulièrement affûtée au sein de ce Championnat
American Le Mans Series extrémement relevé et riche lui d’une dizaine de courses:
 
Audi, Porsche et Acura s’affrontant réguliérement tout au lo,ng de l’année.
 
Dès les premiers tours, les safety-cars s’enchaînaient sur un rythme plus que soutenu au point d’en dénombrer deja… sept après quatre heures de course !
 
Six leaders différents se sont également succédé au commandement d’un peloton incisif où l’équipage Peugeot a souvent croisé le fer avec ses homologues et plus particulièrement avec
l’Audi N°2, celle du duo Werner-Luhr. C’est dans ce contexte de lutte intense que
Christian Klien décrochait le meilleur tour en course en 1m07s056 au cours de sa
173e boucle et ce peu avant le cap de la mi-course où huit voitures
pointaient encore dans le même tour.

La bagarre s’accentuait au cours de la deuxième moitié de la course avec le retour
aux avant-postes de l’Audi N°1, celle du trio McNish-Capello-Pirro qui, accidentée lors
de la mise en grille put heureusement vite réparer et combler, avec l’aide des nombreux
safety-cars, son retard.
 
Les trois voitures de tête, les deux Audi et la 908  Peugeot se
succédaient en tête de la course au fil des stratégies de ravitaillements,
changements de pilotes et de pneumatiques.

A une vingtaine de tours du drapeau à damiers, Christian Klien, plus rapide, se
présentait à la hauteur de McNish alors en tête qui répondit aussitôt par
une défense musclée faisant perdre de précieuses secondes au pilote
Peugeot.
 
L’intervention d’un nouveau safety-car ne permit pas de modifier
la donne à la relance, la Peugeot coupant finalement aprés 1600 kms la ligne d’arrivée à seulement… 4 secondes de l’Audi N°1 et avec une avance infime sur ses poursuivants en
chasse.
 
Cinq voitures terminaient dans le même tour d’une course
spectaculaire longue de près de 10 heures, sur un tracé que la Peugeot 908 HDi FAP
découvrait.

A l’arrivée le boss de l’écurie Française, Michel BARGE déclarait:
 
« Nous voulions travailler nos stratégies, prendre de
l’expérience en course dans nos ravitaillements, mettre à mal la fiabilité
de la voiture… l’objectif est atteint. Une telle épreuve nous conforte dans
l’idée que nous devons disputer des courses et parfaire notre expérience
afin d’aborder sereinement la saison 2009. Nous nous sommes battus jusqu’au
bout et terminons à 4 secondes d’une concurrence qui est invaincue depuis
des années sur ce tracé atypique. Notre seule 908 HDi FAP engagée n’a connu
aucun problème technique et a réussi un très beau pari en venant se
confronter à une concurrence extrêmement relevée et aguerrie ».
 
Audi victorieux au Mans, vainqueur de la sèrie LMS empoche donc un nouveau succès de prestige en gagnant pour la neuvième fois cette épreuve de prestige qu’est Petit Le Mans.
 
Mais Peugeot n’a pas démérité. Loin de la. Simplement il lui a manqué un peu de chance. Sans ces multiples sorties de route qui occasionnaient  en début d’épreuve la venue en piste du safety-car, la course aurait pu basculer… Et sourire à Peugeot ! Le destin en a malheureusement décidé autrement. Mais pour une fois les hommes de Peugeot n’ont pas à rougir de cette défaite

classement de la course
 
1 Capello/McNish/Pirro (Audi R10 TDI) 394 tours en 9h 41m 17.825s
2 Minassian/Sarrazin/Klien (Peugeot)  à 4.512s
3 Luhr/Werner (Audi R10 TDI) à 7.565s
4 Castroneves/Briscoe (Porsche RSSpyder) à 42.672s
5 Dumas/Bernhard (Porsche RS Spyder) à 1m 04.350s
6 Maassen/Long/Collard (Porsche RS Spyder) à 2 tours
7 Franchitti/Leitzinger/Lally (Porsche RS Spyder) à 3 tours
8 de Ferran/Pagenaud/Dixon (Acura-Honda) à 6 tours
9 Smith/Dyson (PorscheRS Spyder) à 10 tours
10 O’Connell/Magnussen/Fellows (Chevrolet Corvette) à 29 tours

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply