ALMS à Atlanta : La Peugeot en pole à Petit Le Mans

      

 

 

 

Stéphane Sarrazin a signé la pole position au volant de la seule 908 Peugeot à l’occasion des essais chronométrés de l’épreuve de Petit Le Mans sur le circuit de Road Atlanta, après une superbe bagarre avec l’Audi du pilote Ecossais Allan McNish.

 

Lors des 12 Heures de Sebring, au début de la saison, la pole avait échappé à Peugeot à cause d’une interruption de la séance des essais qualificatifs.

 

Cette fois, la lutte entre la meilleure Audi, pilotée par Allan McNish lors des qualifications, et la seule Peugeot inscrite et confiée à Stéphane Sarrazin, a été spectaculaire et sublime.

 

 

McNish a été le premier a signer un chrono mais Sarrazin a vite répliqué et s’est emparé du meilleur temps. McNish a alors repris l’avantage mais le pilote Français s’est remis en piste pour reprendre la première place :

 

 

Il s’est ainsi d’abord rapproché à 0’’061 puis à 0’’032 avant de réaliser enfin le meilleur temps. Offrant à son équipe Peugeot  cette pole qui lui avait échappée en Floride à Sebring.

 

 

« J’ai été surpris de l’adhérence de la piste en début de séance, » 

déclarait Stéphane Sarrazin, qui partage sa voiture avec son compatriote Nicolas Minassian et le jeune Autrichien Christian Klien.

 

Et d’ajouter non sans humour :

 

 « Je me suis offert quelques belles glissades. »

 

Et de conclure :

 

« Le grip était meilleur dans la deuxième moitié et j’ai tout donné. Je ne me voyais pas descendre de la voiture avec un deuxième chrono à mon actif ! L’équipe Peugeot Sport a réalisé un excellent travail pour améliorer la voiture au fil des séances sur un terrain très exigent. »

 

 

McNish termine la séance avec moins d’un dixième de retard et il est bien déterminé à mettre la pression sur la Peugeot pendant la course :

 

 

 « Nous sommes plus proches de Peugeot que nous l’avons été dans le championnat LMS, »

 

Annonce le pilote Ecossais d’Audi qui poursuit :

 

« Cela se présente bien pour la course parce que nous pouvons toujours aller plus vite en course qu’en qualifications. Je pense que Peugeot le sait et qu’ils sont donc surement très nerveux !»

 

 

C’est un autre pilote Audi  Marco Werner qui a signé le troisième temps avec la seconde Audi.

 

 

En LMP2, l’équipe  de Roger Penske a inscrit  une troisième Porsche pour ses pilotes d’IndyCar, le Brésilien Helio Castroneves et  l’Australien Ryan Briscoe. Ce dernier a signé la pole dans la catégorie. Le Team Penske s’offre même un sensationnel triplé avec le deuxième temps de Romain Dumas et le troisième de Sascha Maassen. A noter la présence d’Emmanuel Collard  victorieux des 12 Heures de Sebring sur cette dernière voiture.

 

 

Les Acura ne sont pas très loin : Franck Montagny signe le quatrième temps de la catégorie devant son compatriote Simon Pagenaud. Ils font exceptionnellement équipe avec des pilotes d’IndyCar pour cette épreuve : Tony Kanaan roule avec Montagny et Scott Dixon roule lui avec Pagenaud.

 

 

David Brabham a déçu en n’entrant pas dans le top 10 du classement général. Dario Franchtitti est présent sur sa voiture ce week-end. A noter que la Ginetta-Zytek de Danny Watts et Olivier Pla, qui débute en ALMS, est neuvième du classement général.

 

 

En GT1, la bataille entre les Corvette a été remportée par Johnny O’Connell face à Oliver Beretta.

 

 

Enfin, en GT2, Jaime Melo a signé le meilleur temps avec sa Ferrari du Team Risi, devant Dirk Werner, qui pilote une Porsche Farnbacher. Dirk Muller au volant de la Ferrari Tafel est troisième devant Jorg Bergmeister sur la Porsche Flying Lizard

Sport

About Author

admin

Leave a Reply