WRC – Rallye de Catalogne

  

Ce week-end avec le Rallye de Catalogne en Espagne et disputé sur asphalte sa surface de prédilection l’actuel quadruple Champion du Monde des Rallyes WRC le Français Sébastien Loeb visera un nouveau succès  et ce afin de creuser enfin l’écart sur son seul réel rival le Finlandais Mikko Hirvonen.

Le pilote Citroën qui reste sur trois succès dans cette épreuve en Catalogne, alors que le pilote Ford  ne s’y est lui jamais encore jamais imposé, n’ayant d’ailleurs remporté aucun Rallye sur asphalte partira avec un énorme avantage et sportif et psychologique…

Et il s’élancera  donc sur les routes de cette douzième manche du Mondial avec un réel avantage.

A la veille de l’épreuve, Sébastien Loeb possède actuellement huit points d’avance sur Mikko Hirvonen et comme les deux prochaines manches en Catalogne cette fin de semaine puis dans une semaine en France sur les routes du Tour de Corse auront lieu sur asphalte, terrain de prédilection du pilote Citroën, logiquement ce dernier devrait creuser encore un peu plus l’écart !

"C’est vrai qu’en cas de bon résultat dimanche à Salou, nous pouvons réaliser une excellente opération aux deux Championnats pilote et constructeur«

Prévient l’Alsacien.

Qui enchaine :

«  Nous en avons parfaitement conscience mais nos adversaires aussi et ils ne vont pas nous faciliter la tâche, c’est une certitude. Et ce afin de ne pas perdre encore trop de points. ¨Pour ce qui me concerne, j’apprécie énormément ce rallye et je n’ai pas du tout l’intention de laisser passer cette occasion de creuser un peu plus l’écart au Championnat face à Hirvonen le seul réel danger."

Et Loeb de conclure :

« Les vitesses atteintes et le pilotage sur ces routes me plaisent. Je me régale. Et ayant l’avantage de rouler assez régulièrement en circuit cela me procure un très net avantage. La Catalogne m’a toujours bien réussi ces dernières années et en 2007 la C4 WRC s’y était montrée très compétitive. Depuis, nous avons travaillé ici sur le terrain lors de séances d’essais privés pour tenter d’améliorer encore son comportement et son équilibre et surtout pour trouver les bons réglages avec les pneus Pirelli. Comme nous l’avons vécu l’année dernière, à la fin de la première étape, la météo  capricieuse et changeante pourrait bien s’avérer une nouvelle fois un paramètre à ne pas négliger tout comme l’utilisation de pneumatiques sans système anti-crevaison. »

Comme on le voit, c’est néanmoins un pilote serein qui s’élancera à Salou sur la Costa Dorada à 120 kms au sud de Barcelone pour tenter d’empocher un quarantième cinquième succès. Mais aussi et surtout qui fera tout pour se rapprocher d’une cinquième couronne mondiale. Une semaine avant un autre rendez-vous ou il devrait se «  balader «  sur les routes de l’Ile de Beauté :

Gilles Gaignault

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply