Tour de Corse historique : Andruet de retour pour regagner

 

 

Ce mercredi 1er octobre, Bastia accueillera les premiers participants pour les vérifications techniques et le Prologue de cette nouvelle édition, la huitième déjà du Tour de Corse historique.

Organisé par l’ASA Terre de Corse et ses dynamiques responsables avec à leur tête les infatigables José Andréani et Yves Loubet, lesquels organisent à nouveau en fin de semaine l’inoubliable épreuve du Tour de Corse historique.

 

Cette épreuve légendaire qui se déroule sur les magnifiques légendaires routes Corse.

 

 

L’épreuve fera une nouvelle fois revivre le rallye aux 10000 virages.

 

 

 

Jean Claude Andruet remet son titre en jeu …

Organisé par l’ASA Terre de Corse et ses dynamiques responsables avec à leur tête les infatigables José Andréani et Yves Loubet, lesquels organisent à nouveau en fin de semaine l’inoubliable épreuve du Tour de Corse historique.

 

Cette épreuve légendaire qui se déroule sur les magnifiques légendaires routes Corse.

 

L’épreuve fera une nouvelle fois revivre le rallye aux 10000 virages.

 

 

Une fois tous les participants regroupés à Bastia, le lendemain, jeudi 2 octobre, la course sera lancée…

 

 

 

Etape 1 : Bastia – Porto Vecchio

 

 

Cette année on débutera en Castaniccia pour regagner le sud par les hauteurs de Porto Vecchio. Quatre Epreuves Spéciales au programme.

 

 

Etape 2 : Porto Vecchio – Porto

 

 

Une seconde journée prometteuse qui visitera notamment le Col de Tartavello, puis la région de Vico avant d’aboutir à Porto. De nouveau quatre ES également au  menu.

 

 

Etape 3 : Porto – Ile Rousse

 

 

Une grosse étape avec encore et toujours quatre ES. On rejoindra Corté par le Col de Vergio. Ensuite le Cortennais puis directionla Balagne.

 

 

Etape 4 : Ile Rousse – Ile Rousse

 

 

Deux très belles ES pour finir autour de Calvi puis de Castifao. L’arrivée sera jugée à l’Ile Rousse en milieu de journée.

 

 

Voilà à quoi ressemblera, dans les grandes lignes, le parcours de ce  8ème Tour de Corse Historique.

 

 

 

Côté concurrents, le plateau rassemblé est une fois encore d’une qualité tout à fait exceptionnel. Tant sur le plan des autos présentes que sur celui des pilotes au départ.

 

 

Une fois encore les montagnes corse verront défiler toutes celles qui ont brillées dans les années 70-80et 90. Avec bien sur les inoubliables Berlinettes Alpine Renault, les non moins célèbres Porsche et autres Lancia Stratos. Sans oublier bien évidemment toute une pléiade d’Opel, de BMW, d’Audi, de Gordini.

Bref, de fantastiques autos dans un état remarquable. Prêtes à en débattre comme à la belle époque ou elles faisaient ‘’ la une ‘’

 

 

Pour piloter ces voitures au passé prestigieux, on trouve les grands noms de ces années 70-80 et 90.

 

 

A commencer par le génial et toujours aussi brillant et compétitif Jean Claude Andruet. Lequel remet en jeu sa coupe remportée l’an dernier. D’ailleurs depuis Andruet s’est également illustré au printemps en gagnant la Giraglia sur les routes escarpées et sinueuses à souhait du Cap Corse autour de Macinaggio.

Il faut dire que l’ami Jean Claude dispose depuis deux saisons d’une voiture tout à fait exceptionnelle. Une Porsche 911 3litres RSR appartenant au Team TCM-Ferallu de Philippe Peauger et préparée aux petits soins dans les ateliers de Christophe Terriou à Crosne au sud de Paris.

 

 

Pour tenter de barrer la route du podium à ce petit bolide gavé de chevaux et piloté par un maitre, ils seront une bonne dizaine de candidats.

A commencer par le local et ancien multiple – lui aussi – vainqueur du Tour de Corse, Jean Pierre Manzagol au volant d’une berlinette Alpine.

Mais il faudra également compter sur le talent de quelques anciennes pointures. Parmi lesquels on relève les noms de Philippe Gache sur une Talbot Sunbeam Vice-Championne du Monde des Rallyes en 1981. Sur Eric Comas au volant d’une berlinette ex usine et victorieuse elle de multiples rallyes internationaux.

Sans oublier le toujours très rapide Eric Chantriaux qui revient avec son agile Lotus Elan. Parmi les autres pilotes capables de briller, citons Louis Antonini et sa superbe Porsche 914. Michel Gendre et sa 911. Henri Cochin et sa berlinette.

Un mot enfin sur Philippe Vandromme. Au volant d’une surpuissante Lancia Stratos l’an passé, il est cette année dans le baquet d’une non moins imposante … Chevrolet Corvette.

Une petite bombe qu’il a déjà menée de main de maitre lors du dernier Tour Auto…

Un mot pour dire que l’ancien patron du service course rallye de Renault, Patrick Landon prendra lui aussi part à l’épreuve au volant d’une Alpine 1600 S. Une p’tite bombe elle aussi qui fit les grandes heures du Tour de Corse !

 

 

Gilles Gaignault

 

 

 

 

Corse Historique Historique

About Author

admin

Leave a Reply