F1 : L’appel de Mc Laren rejeté par la FIA

 

La sanction infligée à Lewis Hamilton après l’arrivée du récent Grand Prix de Belgique à Spa a été validée ce mardi à Paris.

La Cour d’appel de la  FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a en effet confirmé la pénalité de 25 secondes donnée au pilote de l’équipe McLaren Mercedes, sitôt l’épreuve Ardennaise terminée et disputée le 7 septembre dernier à Spa. Sanction  qui l’avait pénaliser lourdement le faisant reculer de la 1e à la… 3e place !

Dans un communiqué publié ce mardi,

« La FIA a jugé irrecevable l’appel de McLaren Mercedes, qui a plaidé sa cause lundi. Les cinq juges se sont basés sur l’article 152 du Code sportif international qui stipule que les pénalités de passage par la voie des stands, les fameux drive through, ne sont pas susceptibles d’appel. »

Un drive through punit un pilote qui a fauté avant les cinq derniers tours de course : en cas d’infraction commise dans les cinq derniers tours de course, les pilotes ne sont plus pénalisés d’un drive through car on estime alors qu’ils n’auraient plus le temps d’effectuer cette pénalité si proche de l’arrivée. C’est pourquoi ils écopent à la place de 25 secondes ajoutées à leur temps de course.

« Comme le drive through a été infligé à la fin de la course, 25 secondes ont été ajoutées au temps de course du pilote conformément à l’article 16.3 du règlement sportif 2008 de la Formule 1. L‘article 152 du Code sportif international stipule que les pénalités de drive through ne sont pas susceptibles d’appel »,

Ont donc estimés les juges de la Cour d’appel qui s’en sont finalement tenus à la seule question juridique, sans se prononcer sur les faits eux-mêmes.

Les positions  à l’arrivée du Grand Prix de Belgique sont donc confirmées.

La victoire de Felipe Massa  et de Ferrari est donc confirmée devant Nick Heidfeld (BMW Sauber) et donc Lewis Hamilton.

Ce dernier se présentera donc ce week-end au départ du Grand P classement provisoire du Championnat du Monde sur son actuel dauphin et lauréat du GP de Belgique, le pilote Ferrari  le Brésilien Felipe Massa.

Rappelons les faits de cette épreuve Belge. Hamilton avait court-circuité une chicane à trois tours de la fin du Grand Prix de Belgique  et ce alors qu’il était à la lutte avec Kimi Räikkönen. Il avait laissé repasser le pilote Finlandais, comme l’y oblige le règlement, mais était parvenu ensuite à le redoubler dès le virage suivant avant de remporter la course.

Mais les commissaires sportifs  de la FIA avaient estimaient qu’il avait conservé un avantage de cette infraction,  ce qui lui avait valu cette fameuse sanction de 25 secondes 

Gilles Gaignault

 

F1

About Author

admin

Leave a Reply