WTCC : Ryckard Rydell en pole devant Yvan Muller à Imola

 

Le pilote Suédois du Team SEAT Sport Ryckard Rydell a décroché la pole position du meeting d’Imola en devançant son équipier et actuel leader du Championnat du Monde WTCC, le Français Yvan Muller et le Suisse Alain Menu  qui pilote lui l’une des trois Chevrolet. De son côté l’Italien Gabriele Tarquini également aux commande d’une SEAT Sport et dauphin d’Yvan Muller s’élancera de la sixième place sur la grille de départ.

Confirmation de l’impression laissée lors des essais libres. Les SEAT officielles ont fait parler leur puissance sur le circuit d’Imola prés de Bologne au cœur de l’Emilie Romagne en plaçant deux de leurs pilotes sur la première ligne. Confirmant ainsi l’excellente saison réalisée par les pilotes de l’équipe Espagnole de Martorell.

Rickard Rydell a par contre lui réussi sa toute première pole de la saison en devançant celui qui a réalisé sans doute la meilleure opération en vue des deux courses de dimanche, Yvan Muller. Le pilote Alsacien a souvent figuré parmi les premiers rôles lors de la qualification en établissant le premier chrono de référence en 1’55"4.

Lors de son avant-dernier tour lancé, Muller a finalement échoué à 67 millièmes de seconde, dans le sillage de Rydell, le plus rapide en 1’54"761. Une performance entachée par l’énervement de Gabriele Tarquini  qui a failli percuter Augusto Farfus qui pilote l’une des BMW et ce en milieu de séance avant d’avoir quelques mots avec Rydell son propre équipier au sein du Team Seat :

 "Non je n’ai pas de problème avec Rick. Je lui parlais simplement de la stratégie et du fait que la piste était très glissante", tempérait-il à l’issue de la séance. Signe que la saison est dans sa dernière ligne droite et qu’il faudra jouer serrer.


Les BMW absentes

Alain Menu sur sa Chevrolet confirme qu’ils sont également en progrès avec une troisième place à 101 millièmes de la pole et  il s’est montré très régulier sur l’ensemble de la séance, de quoi voir venir pour dimanche.

Le Suisse aura à cœur de se montrer sur une piste où il a été très rapide notamment dans le dernier secteur. Son coéquipier le Britannique Rob Huff a, de son côté, encore surpris et montré qu’il faudra compter avec lui jusqu’à la fin de la saison. Malgré ses 70 kilos de lest, le cadet du trio de la marque à la Croix Dorée a réussi à décrocher le quatrième chrono et pourrait compter sur une stratégie d’équipe pour contrecarrer les SEAT.

Il pourrait également compter sur la présence de son équipier Nicola Larini, septième sur la grille de départ de la première course.

En revanche les BMW sont loin d’être à la fête puisque le meilleur élément, Jörg Müller (BMW Team Allemagne), n’a pris que la huitième place. Augusto Farfus (BMW Team Allemagne), Andy Priaulx (BMW Team UK), Alessandro Zanardi (BMW Italie-Espagne) et Félix Porteiro (BMW Italie-Espagne) ne pointeront qu’aux neuvième, dixième, douzième et quinzième rangs !

Des positions indignes pour la firme munichoise et très délicate dans la course aux titres Pilotes et Constructeurs.

Mais sur une piste d’Imola new look tout pourrait arriver. Car comme le répétait inlassablement le regretté Enzo Ferrari dont la piste porte le nom : «  Une course n’est véritablement gagnée que lorsque la ligne est franchie !  »

En tout cas pour Yvan Muller cette épreuve d’Imola est fort bien entamée et elle pourrait lui offrir de précieux points dans sa conquête d’un tout premier titre mondial !!!

Gilles Gaignault

 

 

 

 

 

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply