LMS à Silverstone : Le Saulnier Racing manque de peu la troisième place LMP2

 

Comme cela a constamment été le cas depuis la toute première course à Barcelone, le Saulnier Racing a réalisé une excellente course à Silverstone lors de la dernière manche des Le Mans Séries.

Malheureusement  la casse d’un porte moyeu a anéanti tous les espoirs de l’équipe qui visait la troisième place du championnat équipes LMP2.

Le Team a cependant réalisé une superbe saison avec plusieurs belles performances à la clé.

L’équipe nivernaise qui exploitait la toute nouvelle Pescarolo Sport Judd LMP2 a été très compétitive cette année et occupait la troisième place du classement par équipe juste dernière les deux  intouchables Porsche RS Spyder très performantes des équipes Van Merksteijn Motorsport et  Essex.

Un superbe podium aux 24 Heures du Mans suivi d’une magnifique seconde place lors des 1000kms du Nurburgring resteront  autant de souvenirs mémorables pour la première saison du Saulnier Racing en LMP2.

 

Ce dimanche pour leur ultime sortie de l’année, et après s’être qualifiés 24èmes au général et 11èmes de la classe LMP2, les deux espoirs Français Matthieu Lahaye et Pierre Ragues remontaient au classement lors de la première moitié de la course.

D’excellents relais comme d’habitude des deux pilotes combinés à un excellent travail des mécaniciens lors des arrêts aux stands permettaient à l’équipe de remonter jusqu’à la douzième place du classement général et à la quatrième de leur classe, au pied d’un deuxième podium.

Hélas, alors que Matthieu Lahaye se rapprochait de la WF0 du Team Embassy Racing, alors troisième en LMP2 à la mi-course, le moyeu avant gauche se cassait heureusement lors d’un ravitaillement au stand. Malgré un excellent travail des mécaniciens du Saulnier Racing qui réparaient la pièce défectueuse, l’équipe perdait cependant 20 bonnes minutes dans l’opération et bien évidemment malheureusement tout espoir de conserver leur troisième place au Championnat.

Relégués en fin de classement, Matthieu Lahaye et Pierre Ragues reprenaient la piste et alignaient des tours très rapides pour finalement terminer la course à la 16ème place du classement général, 9ème de leur classe, à la porte des points.

A l’arrivée, Matthieu Lahaye déclarait:

« J’ai un sentiment mitigé après la course.  D’un côté, je suis déçu par la casse du porte moyeu qui nous coûte la troisième place au championnat.  D’un autre côté, je suis extrêmement fier de toute l’équipe. Je ne pense pas qu’en début de saison nous aurions pu imaginer être aussi performants. Même si nous terminons quatrième au championnat, ce résultat est inespéré et notre podium aux 24 Heures du Mans est la cerise sur le gâteau ! »

Pierre Ragues ajoutait:

 « Matthieu et moi avons fait une très belle course. Nous ne connaissions pas le circuit et nous n’avons pas beaucoup roulé sur piste sèche pendant les essais. Terminer à la quatrième place est très satisfaisant même s’il est dommage d’avoir eu un problème technique. C’est la première fois que nous avons une casse en course cette année, ce qui n’est pas mal du tout en Endurance. Nous avons démontré tous les deux que nous avions notre place et j’espère être de retour l’année prochaine pour prendre notre revanche ! »

Quant à la Pescarolo 01-Judd N°4 du Saulnier Racing, conduite par les gentlemen drivers Jacques Nicolet et Richard Hein, elle atteignait son objectif en terminant dans les dix premières de la catégorie reine du LMP1.

Partant de la 14ème place de leur classe, 24ème sur la grille, Jacques Nicolet, Richard Hein et leur voiture faisaient preuve de fiabilité et constance pendant toute la course pour terminer à la 16ème place du général et neuvièmes en LMP1.

Une sacrée PERF pour nos Gentlemen drivers !

Jacques Nicolet, visiblement heureux racontait:

 « Je pense que nous avons fait une bonne course et c’est notre meilleur résultat de la saison. C’est super de pouvoir conclure 2008 sur une note positive d’autant plus que j’ai gagné la course du CER samedi ! Ce week-end restera donc dans les annales. »

Richard Hein ajoutait:

« La course a été très éprouvante parce qu’il y a eu beaucoup d’accidents et beaucoup d’erreurs des pilotes. Je suis donc très satisfait de pouvoir terminer dans les dix premiers. Jacques n’est pas simplement le patron de Saulnier Racing, il est aussi le cœur de l’équipe.  Pouvoir terminer la saison à ses côtés et d’une telle manière est tout simplement un grand moment de bonheur pour moi. »

Le mot de la fin, nous le laisserons au dynamique Team-manager, Francois Sicard :

« Nous aurions beaucoup aimé terminer à nouveau sur le podium pour conclure en beauté l’excellente saison de Saulnier Racing. Nos deux jeunes pilotes de la LMP2, qui ont débuté avec nous en Endurance cette année, ont été excellents pendant toute la saison et n’ont pas fait la moindre erreur. Les gentlemen drivers de la LMP1 ont quant à eux pleinement profité de leur saison. L’équipe, comme les pilotes, a conjugué fiabilité et performance. Nous devons maintenant continuer d’améliorer nos voitures pour progresser. Cette première année aura été une étape très importante. Le travail pour 2009 vient de commencer. »

Pour une jeune équipe qui découvrait cette année la haute compétition, on peut affirmer que ce Saulnier Racing n’est pas passé inaperçu. Loin de la. Tant les hommes de Jacques Nicolet se sont au fil des courses montrés souvent à leur avantage…

Et tout compte fait seule la malchance ce dimanche à Silverstone les empêche de conclure en beauté une première saison remarquable eu égard à la qualité et à la quantité de leurs adversaires.

Nul doute qu’on reparlera encore et longtemps du Saulnier Racing. Une équipe qui a une Ame. Et des hommes de talents. Elles ne sont pas si nombreuses en France. Raison de plus pour les encourager et aussi les soutenir…

Gilles Gaignault

LMS

About Author

admin

Leave a Reply