LMS à Silverstone : Audi rafle la course et les Championnats

 

Dominé lors des quatre premières manches du Championnat LMS  par son rival Peugeot, Audi déjà vainqueur en juin de l’épreuve-Phare de l’année, les très célèbres 24 Heures du Mans, a finalement fini sa saison Européenne en beauté. Confirmant son succès manceau en triomphant  d’abord ce dimanche lors des 1000 Km de Silverstone cinquième et ultime course du Championnat LMS mais en remportant aussi et surtout ensuite le Championnat LMS !

C’est son jeune équipage composé du grand espoir Français Alexandre Prèmat et du jeune loup Allemand Mike Rockenfeller qui gagne le titre 2008 après une superbe saison, la victoire à l’issu des 1000 Km revenant elle aux chevronnés Alan McNish – Dindo Capello…

 

L’Ecossais Allan McNish et l’Italien Dindo Capello ont donc remporté cette dernière épreuve de la saison en Le Mans Séries, sur le circuit Britannique de Silverstone. La paire composée du Français Alexandre Prémat et de l’Allemand Mike Rockenfeller décrochant elle le titre LMS en profitant  certes des accidents des  deux Peugeot. Mais ayant réalisé une très belle saison se classant régulièrement aux trois premières places, le tandem mérite amplement ce Trophée.

L’équipe Audi remporte également le titre constructeur bien que la firme d’Ingolstadt n’ait glané qu’une seule victoire, celle de  ce week-end en cinq courses. Mais sa régularité à payé !
 
L’écurie Peugeot était pourtant grande favori et pour la victoire et pour le titre mais comme lors des 24 Heures du Mans, le constructeur français est une fois encore passé complètement à côté…

Les Peugeot étaient d’ailleurs tenantes du titre en LMS, mais malgré une voiture plus puissante, elles ont perdu le titre bétement toutes seules, permettant ainsi aux Audi, qui ont une fois de plus montré leurs nerfs d’acier, de refaire le coup des dernières 24 Heures du Mans malgré une voiture dépassée et un diesel qui commencent à accuser son âge.

Dès le début de la course, Peugeot avait montré sa fébrilité lorsque la n°7 de Minassian, sous la menace de l’Audi n°1 de McNish, partait en tête-à-queue au premier virage. Obligé de flirter avec la limite pour revenir, le Français sortait de la piste après un dépassement très osé sur la Porsche n°76.

 

La Peugeot N°7 était d’ailleurs la seule encore en lice pour tenter de décrocher le titre mais Nicolas Minassian a  incroyablement perdu beaucoup de temps dès le départ à cause d’un tête-à-queue provoqué par cette touchette déja évoque plius haut avec l’Audi d’Allan McNish ! Dans l’affaire, seule la Peugeot a ét retardée, la voiture Allemande n’étant pas endommagée…

Une heure plus tard, le pilote marseillais de Peugeot  remettait malheureusement cela et était de nouveau victime d’un sérieux accrochage avec une voiture plus lente, une Porsche GT2 à qui il prenait un tour ! Résultat ?

La 908 décollait et les dégâts étaient beaucoup trop importants pour qu’il puisse espérer poursuivre.

Dommage car les Peugeot s’étaient une fois de plus, une fois encore montrées les plus rapides lors des essais chronométrés monopolisant la première ligne… Assurémment dommage !

La paire Minassian – Gené espérait pourtant remporter le titre LMS mais elle a tout perdu dans ce stupide accrochage qui l’a contraint et à l’abandon et à la perte du titre après pourtant un excellent début de championnat. Mais en endurance, il faut savoir courir avec sa tète et gérer le trafic avec les voitures bien plus lentes des autres catégories…. Cela à un nom : l’expérience !

C’est donc d’autant plus incompréhensible que Nicolas Minassian est d’ordinaire un pilote sage doté justement d’une solide expérience !!! Comprenne qui pourra… En tout cas, avec cette inattendue bévue, Peugeot a tout perdu.

Déjà surclassée au Mans, la firme de Sochaux espérait bien remporter les titres LMS. Eh bien c’est raté. Et bêtement. Car la 908  comme au Mans avait très largement le potentiel pour vaincre et l’emporter ! Il faudra tirer les enseignements de ces deux défaites qui auraient tout à fait pu se transformer en …VICTOIRE !!!

Tant sur le plan de la performance pure, les deux Peugeot 908 étaient trés largement à un niveau bien supérieur à celui des Audi…

 

Pour en revenir à la course, la seconde 908 confiée à l’habituel duo Stéphane Sarrazin  et Pedro Lamy, cette voiture, elle a perdu beaucoup de temps à la suite également d’un accrochage avec l’Audi de Dindo Capello et Allan McNish.

Stéphane Sarrazin et Capello sont arrivés de front dans le premier virage et les deux voitures sont parties en tête à queue. Il n’y avait aucun dégât sur l’Audi R10 mais la 908 Peugeot a touché le mur de pneumatiques de protection. Choc qui a hélas nécessite une  bonne demi-heure de réparation au stand. Condamnant toute chance non seulement de victoire mais également d’un bon classement.

Exit les Peugeot. Malheureusement. Car la voiture de Sarrazin-Lamy ne se classera finalement qu’à une modeste quinzième place.

Du coup, avec les ennuis des Peugeot, c’est finalement l’Audi du Français Alexandre Prémat et de l’Allemand Mike Rockenfeller qui s’est retrouvée au commandement. Mais  l’Audi numéro 2 a  à son tour rencontré des ennuis et donc également perdu du temps à la suite d’un problème de suspension à l’arrière droit et ce en fin de course.

Le jeune équipage  Audi a ensuite encore perdu du temps à cause d’un stop and go pour un dépassement  effectué sous drapeau jaune !

C’est donc finalement la seconde Audi d’Allan McNish et de Rinaldo Capello qui s’impose.

Audi hormis Le Mans n’avait jamais gagné cette année … en Europe – remportant de nombreux succès aux USA en ALMS – mais avec les ennuis des Peugeot, la firme aux anneaux  réalise ce week-end en Angleterre le carton plein remportant non seulement l’épreuve des 1000 Km de Silverstone mais aussi le titre des constructeurs et celui des pilotes, grâce à  sa paire Rockenfeller et Prémat.

C’est indéniablement une fort jolie et belle récompense pour le pilote Français natif du Plessis-Pâté, toujours très régulier et performant Et qui lorsqu’il roulait en GP2, l’antichambre de la F1 était à la hauteur de ses illustres co-équipiers, Nico Rosberg et Lewis Hamilton ayant remporté de nombreuses victoires. Malheureusement en France il ne disposait pas de puissants sponsors et partenaires pour l’épauler !

Car sinon il aurait largement eu sa place en Grand Prix… D’ailleurs lors de son unique apparition à Shanghai au volant d’une bien modeste Midland ex Jordan devenue ensuite Spyker puis Force India, il avait été loin lors des chronos réservés aux troisièmes pilotes d’étre ridicule… Hélas !!!! 

Ce galop d’essai ne fut malheureusement jamais transformé… Quel dommage ! Quel gachis !!!

 

Reconverti et engagé depuis par la prestigieuse équipe Audi, grâce au Docteur Ullrich qui l’avait repéré, en endurance et en DTM, Alex ne cesse de démontrer toute l’étendue de son immense talent…

 

Ce dimanche, la Lola -Aston Martin de l’équipe Charouz  pilotée par le tandem Mucke – Charouz  termine à une superbe seconde place profitant des problèmes des leaders devant la Pescarolo de Dumas – Boullion.   

Prémat et Rockenfeller terminent finalement quatrièmes devant la Porsche RS Spyder de Peter Van Merksteijn et Jos Verstappen, une nouvelle fois lauréats  en LMP2.  Avant ce dernier rendez- vous, la paire Hollandaise était déjà assurée du titre dans cette catégorie. Lienhard et Theys prennent eux la seconde place en LMP2 également au volant d’une Porsche RS Spyder, propriété du Team Horag Racing.   

 

En GT1, Tomas Enge et Antonio Garcia imposent leur Aston Martin du Team Modena. Mais en se classant troisièmes au volant de leur Corvette derrière la Lamborghini de Peter Kox et Romain Rusinov, Patrice Goueslard et Guillaume Moreau  permettent à l’écurie de Luc Alphand de remporter le titre LMS – GT1. Bravo à eux auteurs  – avec le patron lorsqu’il ne roule pas en Rallye-raid comme c’était le cas ce week-end ou il évoluait au Portugal  – d’une saison exemplaire.     .

Enfin, en GT2, Robert Bell associé ce week-end à Jaime Melo a dominé la course avec la Ferrari du Virgo Motorsport. Il remporte le titre de la catégorie.

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply