IRC : Basso remporte le Rallye des Asturies

 

Giandomenico Basso qui défend avec brio les couleurs de Fiat Abarth a résisté lors des dernières spéciales face à Nicolas Vouilloz leader du Championnat IRC qui conduit pour Peugeot, pour remporter enfin son premier rallye de la saison.

Le pilote Italien  terminant en tête devant le leader du Championnat et Freddy Loix  également au volant d’une Peugeot. Vouilloz avec cette seconde place, lui, fait un pas de plus vers le titre.

  
Le Champion d’Europe 2006 Giandomenico Basso et le team officiel Abarth-BFGoodrich ont remporté leur premier succès en Intercontinental Rally Challenge 2008 sur les routes détrempées du Rally Principe de Asturias où les choix de pneumatiques furent complexes et déterminants.
 
L’Italien a pris l’avantage samedi matin sur les deux pilotes du team Peugeot- Belux-BFGoodrich, Nicolas Vouilloz et Freddy Loix, respectivement premier et deuxième au classement provisoire du championnat Pilotes.

Sergio Vallejo, pilote de la Peugeot 207 S2000 du BFGoodrich Drivers Team ce week-end, termine à la septième place.

Dans deux semaines, Giandomenico Basso reçoit ses camarades de l’IRC chez lui pour le 50e Rallye Sanremo.

 

Après un résultat blanc en République Tchèque et deux Abarth Grande Punto éliminées par des soucis de transmission, l’équipe officielle Abarth-BFGoodrich a su relever la tête en Espagne pour remporter cette septième manche de l’Intercontinental Rally Challenge 2008, le Rally Principe de Asturias.

Giandomenico Basso, Champion d’Europe 2006 et Champion d’Italie en titre, a réalisé une course remarquable dans des conditions météo particulièrement difficiles et changeantes. Les choix de pneumatiques ont joué un rôle crucial au cours de la première étape, mais les neuf épreuves spéciales et les quelque 130 km chronométrés parcourus vendredi n’ont pas suffit à départager Giandomenico Basso de Nicolas Vouilloz. Les deux hommes sont rentrés au parc fermé d’Oviedo ex aequo … au dixième de seconde près ! Inimaginable, incroyable, inouï mais bel et bien réel !!!

Retour sur une première journée éprouvante.

Chaussé de pneus intermédiaires BFGoodrich g-Force Profiler M01, Basso remporta les deux premières spéciales disputées aux aurores sous une pluie battante. Nicolas Vouilloz Peugeot-BFGoodrich signa ensuite le meilleur temps de la plus longue spéciale du rallye (ES4, 30 km) et s’empara alors de la tête de l’épreuve, mais l’Italien s’accrocha, parvenant à rentrer dans le top-3 de chaque spéciale.

En début de soirée, au parc d’assistance de La Morgal, il restait deux spéciales à disputer et le ciel était de nouveau menaçant au-dessus des Asturies. Vouilloz devançait Basso de 17 secondes et Freddy Loix de 47,5 secondes. La tension était palpable à l’heure des choix de pneumatiques : Vouilloz choisit des pneus pluie W00, Basso des intermédiaires M01 et Loix des gommes pour sol sec A03 retaillées. Une option agressive payante qui permit au Belge de remporter ces deux spéciales et revenir dans le sillage des co-leaders Vouilloz et Basso.

Samedi matin, le ciel était toujours aussi gris sur Oviedo, mais les routes avaient séché. Tous les pilotes BFGoodrich optèrent pour le pneu « sec » g-Force Profiler A03. Comme la veille, Basso fut le plus prompt en action, alors que Vouilloz se plaignait de sous-virage et que Loix était lâché par sa direction assistée. Giandomenico Basso avait alors la voie libre pour voler vers son premier succès de la saison, en attendant de retrouver ses adversaires sur terre, au Rallye Sanremo, dans quinze jours.

En l’absence de Luca Rossetti ce week-end, Freddy Loix prend la deuxième place du championnat Pilotes derrière son équipier Nicolas Vouilloz, bien placé pour succéder à Enrique Garcia Ojeda, Champion IRC en titre, qui termine quatrième.

A l’arrivée les commentaires allaient bon train. Ainsi le lauréat du jour Giandomenico Basso Vainqueur avec son Abarth- Fiat :

« Je suis vraiment très heureux pour toute l’équipe Abarth. C’était un rallye difficile, avec des conditions changeantes, des spéciales très piégeuses. La voiture a été parfaite et merci à BFGoodrich. Les gommes m’ont offert un super grip sur ces routes et nous avons fait de très bons choix à chaque assistance. J’espère que ça va continuer ainsi au Rally Sanremo. »

Pour sa part Nicolas Vouilloz second au volant de sa Peugeot et leader de l’IRC ajoutait :

 « J’ai peut-être perdu ce rallye hier soir dans mon choix de pneu, ou ce matin car je n’étais pas très bien avec la voiture. En tous cas, Giandomenico mérite amplement sa victoire, il a été très rapide tout le week-end. Je suis évidemment satisfait de cette deuxième place dans l’optique du championnat. »

Quant à Freddy Loix le troisième sur le podium il concluait :

 « Je suis bien revenu dans la bagarre hier soir après avoir parié sur les pneus A03 pour les deux dernières spéciales. Mais ce matin, après un problème de direction assistée, j’ai compris que la bagarre était finie, face à Vouilloz ou Basso, on ne peut pas se permettre de laisser quelques secondes.»

Rallye IRC

About Author

admin

Leave a Reply