IRC : Vouilloz et Loix à la lutte au Rallye des Asturies

 
 

Les concurrents du Championnat des Rallyes IRC se rendent pour la toute première fois en Espagne ce week-end à l’occasion du Rallye des Asturies.

En l’absence de l’Italien Luca Rossetti, son plus proche rival au championnat le Français, Nicolas Vouilloz  qui conduit l’une des Peugeot 207 aura ainsi une fort belle occasion de  creuser l’écart en empochant de précieux points  ce qui lui permettrait d’effectuer un nouveau pas vers le titre de la catégorie.

La victoire et seulement la victoire, c’est ce que visera  malgré tout Nicolas Vouilloz  à l’occasion de ce Rallye du Prince des Asturies, et qui se déroule dans la région d’Oviedo au nord-ouest de l’Espagne.

Oviedo, une localité désormais mondialement connue car étant la patrie du grand Champion Ibérique, Fernando Alonso.

 

Sur des routes escarpées à souhait mais relativement larges et globalement  plutôt rapides, le mot d’ordre sera l’attaque.

A ceci près que cette neuvième manche inscrite au calendrier IRC est une réelle nouveauté sauf bien évidemment pour les nombreux pilotes espagnols invités puisque les routes situées à l’est d’Oviedo sont parfois empruntées dans le championnat national  Espagnol disputé sur asphalte.

Et comme lors de la dernière manche du Championnat qui a eu lieu tout récemment en République Tchèque, la différence sera visible au niveau de la variété du revêtement, parfois frais, parfois accrocheur et bosselé.

Les pilotes devront donc faire extrêmement attention à ces quelques pièges tout en étant conscients que le maître mot sera la vitesse :

" Toutes les spéciales sont parcourues au moins deux fois. Certaines sont disputées trois fois. Cela nous laisse la possibilité d’adapter notre voiture et nos notes lorsque nous aurons découvert ce que nous réserve réellement le tracé",  a d’ailleurs déclaré le Belge  Freddy Loix l’un des pilotes à conduire la voiture à battre, la Peugeot 207,  et déjà vainqueur cette saison à Zlin et auparavant à Ypres.

Autres invités attendus, la traditionnelle pluie et le brouillard sur les massifs asturiens qui pourraient jouer de bien mauvais tours à certains pilotes pressés de remplir leurs objectifs, cette saison.

Le marathon vendredi que constituera la première étape emmènera les pilotes sur neuf spéciales avant que l’aventure ne soit bouclée samedi pour un total de quinze épreuves chronométrées sur près de 250 kilomètres.

A ce jeu, les épouvantails seront nombreux, à commencer par Giandomenico Basso qui tentera de ramener la deuxième victoire de la saison à l’équipe Fiat Abarth après celle obtenue à Madère.

Il y avait déja foule jeudi lors des recos !!

Dans ces conditions, quelques précieux p’tits points supplémentaires récoltés par Nicolas Vouilloz, l’actuel leader de l’IRC, lui permettraient d’aborder sereinement la dernière ligne droite de la saison avec toutes les clés en main et une forte pression en moins sur ses épaules.

Mais l’ancien Champion du Monde de VTT sait pertinemment ce que le mot pression signifie et veut réellement dire !!!

Alors il sait ce qu’il a à faire… 

Gilles Gaignault 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply