WRC : Seb Loeb vainqueur sur le fil !!!

 

Sébastien Loeb et Dani Sordo au volant de leur Citroën ont attaqué la dernière journée du Rallye de Nouvelle Zélande en 3e et 4e positions mais finalement les deux pilotes Citroën signent un magnifique doublé ce dimanche à Hamilton en Nouvelle-Zélande.

Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala et leur équipe Ford sont finalement les grands battus d’une épreuve qui aura aussi et surtout montré les travers du règlement stupide imposé par la FIA.
 
Encore quatrième au départ de l’avant-dernière spéciale, Sébastien Loeb a en définitive profité de la malchance de ses adversaires pour remporter son troisième rallye consécutif, le huitième cette saison. Et le quarante quatrième de sa prestigieuse et brillante carrière.

Le Français a de plus devancé à l’arrivée son coéquipier Dani Sordo. La performance de son lieutenant lui permet ainsi de conforter sa place en tête du classement général  provisoire des pilotes,  son plus sérieux adversaire pour le titre mondial, Mikko Hirvonen n’ayant pu faire mieux que troisième.

 

Sébastien Loeb doit tout compte fait être dans un drôle d’état ce dimanche après cette victoire la seconde au pays des Kiwis. D’un côté il peut se dire que sa tactique de laisser aux Ford le soin de tracer la route était la bonne. Mais à y regarder de plus prêt, il doit surtout se dire qu’avec Daniel Elana ils ont eu en réalité une chance incroyable.

La dernière journée avait effectivement pourtant très mal démarré pour l’équipage Citroën lequel avait même perdu du temps sur Hirvonen à cause d’une sortie de piste dès la première spéciale du jour !

Les champions du Monde avaient du coup perdus beaucoup de temps sur Hirvonen et Latvala les fers de lance de Ford. Pire, ils avaient même du laisser la troisième place à Sordo se retrouvant momentanément pensait-t’on éjecter du podium…A ce moment-la ils pensaient bien juste devoir limiter la casse  et tenter de rallier l’arrivée sans encombres.

 
Mais finalement le sort en a décidé autrement et Loeb peut franchement  remercier sa bonne étoile puisque ses trois rivaux pour la victoire finale on t… tous abandonné et dans la même spéciale : l’avant-dernière !

Jari-Matti Latvala est  tout d’abord sorti de la piste. Il a d’abord heurté une pierre, diagnostiqué une fuite d’huile et arrêté les frais. Laissant malgré lui son rôle d’ouvreur à Hirvonen car cet Incident fâcheux l’a contraint à l’abandon !

Mikko Hirvonen son seul réel grand rival pour l’empêcher de glaner sa cinquième couronne mondiale et consécutive, passé à côté de lui, a senti que son pneu arrière-droit était en train de se dégonfler, ralenti le rythme faute d’adhérence et terminé la spéciale en arrachant son pare-chocs avant contre un talus. Lâchant ainsi plus de… cinquante secondes et la tête du Rallye  en laissant à son tour lui aussi le champ libre aux deux Citroën de Loeb et Sordo.

 
Enfin, le Belge François Duval bien placé en embuscade juste derrière les deux pilotes Citroën a lui-aussi quitter la piste et n’a pu également terminer le rallye !

Incroyable série d’abandons aussi incroyables qu’inattendu alors que les pilotes entrevoyaient après trois jours d’efforts intenses de luttes et de calculs l’arrivée…

« Quand Latvala est sorti, je l’ai su et ça m’a sur motivé, car je me suis dit qu’Hirvonen était en mauvaise posture, qu’il devait avoir une grosse pression et que ce n’était pas facile à gérer pour Ford", raconte Loeb, bien aidé par les temps partiels qui s’affichaient dans son cockpit. "Je me suis dit : il faut tout tenter, et j’ai attaqué à bloc !  »

Cette victoire « tombée du ciel » fait bien  évidemment les affaires du pilote Français. Lequel a bien conscience que les évènements lui ont été nettement favorables et qui n’oublie donc  pas de se montrer fair-play:

« Ce matin, j’ai fait un tête-à-queue et je n’étais tout simplement pas capable de rivaliser avec Mikko. Je me suis dit que c’était terminé. Mais tout a été bouleversé et nous avons récupéré la tête. Ce rallye a été difficile, avec de nombreux rebondissements et une part importante de stratégie. Je voulais gagner et je suis très content, mais je suis déçu pour Mikko. Il avait fait un excellent boulot et c’était une belle bagarre. C’est la course, ce sont des choses qui arrivent… »

Plus que jamais en WRC, ce rallye était devenu une grande partie de poker menteur et c’est comme si les tactiques de course, depuis trois jours, avaient embrouillé les esprits et fatigué les systèmes nerveux, jusqu’à l’implosion finale.

Comme souvent, Seb Loeb a raflé la mise mais lui aussi avait commis une bévue et une grossière erreur dimanche matin : un tête-à-queue heureusement sans conséquence dans les premiers kilomètres de l’ES12.

Comme si ‘’la chance’’ avait décidé de lui accorder cette victoire pour le consoler de sa défaite de l’an dernier, de cette 2e place inouïe à … 0.3 sec de Marcus Grönholm !

Avec cette 44e victoire en WRC dont huit cette saison sur onze courses, le tandem Loeb-Elena améliore son record.

Dans sa quête d’un cinquième titre mondial consécutif, le capitaine Loeb prend le large : huit points d’avance sur Hirvonen au classement Pilotes, à quatre rallyes de la fin de saison.

Grâce au fidèle lieutenant Sordo, Citroën compte désormais 20 points d’avance sur Ford au classement des constructeurs. 
 

Grâce à ce précieux succès, Loeb consolide bien sur sa première place au classement général du Championnat du Monde ;

Du coup, il peut préparer sereinement la prochaine épreuve le Rallye de Catalogne  prévu en Espagne du 2 au 5 octobre prochain.

Une épreuve sur asphalte ou il devrait la encore dominer les «  Finlandais  » de Ford peu à l’aise sur ce type de revêtement !!!

Et comme le Rallye suivant le redoutable et redouté Tour de Corse du 10 au12 octobre se disputera lui aussi également sur asphalte, la surface préférée de Loeb on peut imaginer la suite…

Dommage pour Ford.

Gilles Gaignault

WRC

About Author

admin

Leave a Reply