GrandAm : Accident pour Scott Pruett

 

 

Alors qu’il procédait à une séance d’essais libres sur le circuit du New Jersey ou doit se disputer ce week-end une manche du Championnat GrandAm, Scott Pruett  a été victime d’un grave accrochage avec un concurrent en tête à queue.

Heureusement, cet accident ne l’empêchera pas de terminer sa saison et de défendre ses chances pour l’obtention du titre de la discipline ou il est actuellement leader en compagnie de son équipier Memo Rojas.

Mais revenons à l’accident. En fait, alors qu’il en terminait et arrivait dans le dernier virage qui précède la ligne d’arrivée, un concurrent au volant d’une Porsche GT est parti en tête-à-queue juste sous le capot de la Riley Lexus n°01 du Team Ganassi.

Pruett a tenté d’éviter la voiture en perdition et a donné un violent coup de volant pour ne pas toucher la Porsche partie en toupie…

Hélas il n’a pu éviter d’aller s’encastrer dans le mur qui délimite l’entrée de l’allée des stands et la piste.

 

Comme on peut facilement l’imaginer, le choc a été d’une extrême violence et la Riley désintégrée ! Fort heureusement le cockpit n’a pas bougé et Scott bien évidemment commotionné  a donc été bien protégé.

Immédiatement transporté à l’hôpital pour les vérifications d’usage de son état de santé, Scott qui ne souffre d’aucune blessure en est  rapidement  sorti rejoignant son équipe soulagée…

A son retour sur le circuit et interrogé par les média, Scott Pruett en bonne forme malgré le choc a déclaré tout sourire:

 « Je suis comme vous l’imaginez un peu mou et endolori. Mais tout va bien  »

Plus de peur que de mal donc…

Il reste maintenant peu de temps aux mécaniciens du Team de Chip Ganassi pour ramener des ateliers de l’écurie et situés à Indianapolis, la voiture de réserve et la préparer pour la course de dimanche…

Afin de permettre à Scott et Mémo de défendre leurs chances dans la conquête du titre ou ils mènent avec certes une confortable avance de 42 points  sur la paire Gurney-Fogarty. Mais tout de même !

Il nous revient en mémoire cette phrase lancée un jour par le regretté Ingénière Enzo Ferrari :

«  Une course – et donc un championnat – n’est gagnée qu’une fois la ligne franchie »
 
La voiture de secours «  le mulet » devrait parfaitement convenir car il s’agit en réalité du châssis victorieux au début de saison des … 24 Heures de Daytona !!!  

C’est dire. 

Gilles Gaignault

GrandAm

About Author

admin

Leave a Reply