La Mercedes-Benz 220 SE vainqueur du Rallye de Monté Carlo 1960

Historique

L’année 1960 marques l’arrivée en force de Mercedes dans le rallye de Monte-Carlo. Cet engagement vise à assurer la promotion de la nouvelle génération des berlinoises. Quatre équipages sont alors engagés sur des 220 SE, dont le six cylindres de 2195 cm3 à injection développe 120 ch. Les pilotes principaux sont Walter Schock et le navigateur Rolf Moll un habitué du rallye, pour sa cinquième participation, ainsi que Eugène Böhringer qui à pour équipier le non moins célèbre t Hermann Socher. Cette équipe Mercedes est orchestrée sous la direction de l’ancien champion de Formule 1 Karl Kling, qui remplace le célèbre Alfred Neubauer directeur du service compétition.

Pratiquement de série, les voitures sont parties de Varsovie. En cette année, la météo est de la partie pour le spectacle ainsi que les rebondissements, la neige, verglas et brouillard sont au programme. Les meilleures conditions sont ainsi réunies pour faire de cette 29e édition de l’épreuve un grand millésime. Les routes du massif du Vercors et le col du Cucheron sont top verglacés et se révèlent comme les difficultés les plus sélectives du parcours commun Chambéry Monaco, long de 570 kilomètres.

Au départ du parcours de classement, neuf équipages seulement sont vierges de pénalisations, sur les 92 élus qui s’élancent. 288 kilomètres à couvrir deux fois pas facile avec les conditions météo du monet. A l’issue de cette épreuve rendue très difficile par la présence abondante de la neige, notamment dans le col de Turini, Walter Schock et Rolf Moll sont déclarés vainqueurs sur leur 220 SE. Une victoire historique à double titre, car si elle est la première de la marque à l’étoile à Monaco, elle est également le premier succès d’une firme berlinoise dans l’histoire de ce rallye.

Nous pourrions même dire qu’il s’agit d’un triomphe, monopolisant le podium avec Eugène Böhringer et Hermann Socher en deuxièmes marche, devant leurs compatriotes Roland Ott et Eberard Mahle (tous sont originaires de Stuttgart, où plusieurs sont ingénieurs) en troisième marche. Schock et Moll termineront la saison en étant sacrés champions d’Europe des rallyes sur cette même voiture.

Pilote Walter Schock co-pilote Rolf Moll
 

Les six cylindres Berlinoises Mercedes-Benz 220 SE voient le jour en 1959.  Ce modèle en version gamme classique offre d’un confort hors paire pour des modèles soit disant familiaux. Son élégante carrosserie linéaire créé un habitacle stable et efficace des zones habitables. Après l’accident de la Mercedes 300sl en 1955, Mercedes se retire de la Formule 1(cette voiture était une f1 déguisée) et ainsi que de tous les autres championnats automobiles.
En 1956, seul des pilotes privé ont continués de courir avec, Mercedes-Benz également privés afin de tester la fiabilité de la production des voitures dites de série ce qui n‘était pas pour déranger Mercedes-Benz. Parmi ces acteurs  Walter Schock – Rolf Moll forme une équipe de premier ordre et s’empare du titre de l’international et européen Rally Masters en 1956. En 1960, cette même combinaison de pilote a été la première équipe allemande à remporter le difficile Rallye de Monte Carlo dans cette Mercedes-Benz 220 SE.

Une édition Revell Slot Car

 

Fabricant: Revell / Monogram 

Type Slot Car collector série limitée

Échelle 1:32 Revell / monogramme

Modèle Mercedes-Benz 220 SE
 
Vainqueur du Rallye de Monté Carlo 1960

Réf : 08338

Revell, dans sa gamme rallye ajoute une superbe Mercedes-Benz 220 SE vainqueur du Rallye de Monté Carlo 1960. Une  très belle réalisation tant sur les formes que sur la déco, certes simple mais d’un réalisme parfait signé conjointement Revell et Monogram. Pour les aficionados des années 60s ce rendez-vous reste incontournable.
Un petit détail fort sympathique, sous le coffret vous découvrirez 2 mascottes supplémentaires de l’étoile Mercedes pour prévenir d’une détérioration prématurée de cette dernière par son utilisation fréquente. Une bien vaillance qui n’est pas donner à tous les constructeurs de modèle en slot racing. Ce modèle est compatible avec toutes les autres marques de circuits routiers.

Article et essais réalisés le 22 août 2008 par Philippe JANOT

Sources multiples: le journal de l‘auto de l’époque
Crédit photo: Mercedes et www.Revell.eu

Sport

About Author

admin

Leave a Reply