LMS au Nurburgring : Double des 908 Peugeot aux essais qualifs

Les deux 908 Peugeot HDi-FAP s’élanceront ce dimanche en première ligne des 1000 kilométres du Nurburgring quatrième manche du Championnat LMS ( Le Mans Séries)

C’est l’Espagnol Marc Gené qui a réalisé au volant de la numéro 7, le meilleur temps de la séance chronométrée ce samedi après-midi obtenant ainsi sa toute première pole de l’année (1.39.492) sur ce circuit légendaire s’il en est du Nürburgring.

Et ce avec… deux infimes centièmes d’avance sur la seconde Peugeot 908 HDi FAP de son partenaire d’écurie, le Portugais Pedro Lamy.

Mais curieusement pour une fois, ce n’est pas une Audi R10 qui complète le tiercé de tête

C’est effectivement  – agréable surprise la Lola Aston Martin du Team Charouz Racing System de Stefan Mücke (1.40.9)ui arrache le troisiéme temp  mais à près d’une seconde et demie  tout de même du meilleur chrono obtenu par le poleman,l’Espagnol.de chez Peugeot.

 

Les deux Audi R10 TDI confiées pour ces essais qualificatifs  respectivement à Alexandre Premat et Dindo Capello complètent fort logiquement le top 5.

Juste derrière c’est Olivier Panis  qui place la  première des deux Courage-Oreca au 6ème rang, devant la première  des LMP2 la Porsche RS Spyder du toujours rapide Hollandais Jos Verstappen.

Soheil Ayari  au volant de la seconde Courage-Oreca, la n°6 réalise le huitième temps tout en fin de séance, positionnant ainsi la voiture française entre les deux Porsche  des écuries VM Motorsport et  Essex.

Signalons également la fort jolie performance de Christophe Tinseau, qui obtient le meilleur chrono des deux Pescarolo-Judd devant Manu Collard.

Bien evidemment chez Peugeot on était satisfait d’avoir remporté la première manche en monopolisant la première ligne de la grille de départ. Mais comme le rappelait fort judicieusement le marseillais Nicolas Minassian:

 «  Ce qui compte c’est de gagner »

Certes mais après le revers des dernières 24 Heures du Mans, l’équipe de Velizy semble repartie du bon pied et à les voir tous les membres de l’équipe Peugeot affichent des mines épanouies. Et cette pole assortie d’un doublé aux chronos ne pouvait mieux tomber.

Et, c’est un Marc Géne visiblement ravi qui se présentait en conférence de presse :

" Nous avons atteint notre but, occuper la première ligne.Partir en pole est trés important car ici le premier virage est rés serré et ce sera plus facile pour contrôler la première partie de la course. Comme d’habitude en LMS?, le trafic va être un réel probléme. Il va falloir rester prudent pour éviter les touchettes lors des dépassements des voitures plus lentes, comme j’en ai souffert ce matin lors des essais libres. Notre 908  est bien équilirée, l’équipe Peugeot a encore fait un bon travail "

Pour étre précis, ajoutons que Nicolas Minassian et Stéphane Sarrazin prendront le départ. 

Et comme la Lola Aston a subtilisée la troisième place des qualifs à l’adversaire désigné Audi, cela ajoutait encore un peu plus au bonheur retrouvé des hommes de la firme Sochalienne !!!

D’ailleurs le héros de cette séance qualificative, Stefan Mücke qui conduisait la Lola Aston Martin de l’équipe Charouz Racing System,semblait un tantinet surpris par sa perf:

 « J’ai eu un peu de trafic dans mon premier tour et mes pneus n’étaient pas encore montés tout à fait en température. Par contre, mon deuxième tour a lui été parfaitement clair et comme je n’ai commis aucune erreur je savais avoir roulé vite. Je suis vraiment très content de cette troisième place sur la grille mais aussi de précéder les deux Audi. La course sera certainement difficile mais pour l’heure, je me satisfait de cet excellent résultat et je préfère ne pas y penser savourant sincérement ce temps surprise car chaque chose en son temps»

En GT1, les deux Corvette C6.R du Team Luc Alphand Aventures dominaient cette séance, mais c’est finalement l’Aston Martin DBR9 du Team Modena et que pilotait le toujours ultra rapide pilote Tchéque Tomás Enge qui a réalisée en fin de séance la pole de cette catégorie, devant Olivier Beretta et Guillaume Moreau.

En GT2,  Anthony Beltoise décroche le meilleur chrono de la catégorie.

Au volant de la Ferrari  F430 GT du Team Farnbacher Racing, Anthony précède les Porsche 997 GT3 RSR de Marc Lieb (Felbermayr-Proton) et Richard Lietz (IMSA Performance Matmut)

Gilles Gaignault

Le résultat des essais chronométrés

1 Gené/Minassian (Peugeot) 1m 39.492s
2 Lamy/Sarrazin (Peugeot) 1m 39.515s
3 Mücke/Charouz (Lola-Aston Martin) 1m 40.951s
4 Prémat/Rockenfeller (Audi R10 TDI) 1m 40.978s
5 Capello/McNish (Audi R10 TDI) 1m 41.027s
6 Panis/Lapierre (Courage-Oreca-Judd) 1m 42.292s
7 Verstappen/Bleekemolen (Porsche) 1m 43.169s
8 Ortelli/Ayari/Duval (Courage-Oreca-Judd) 1m 43.519s
9 Elgaard/Nielsen (Porsche) 1m 43.608s
10 Nakano/Valles (Epsilon Euskadi-Judd) 1m 43.649s


 

 

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply