ALMS : Deux 908 Peugeot à Atlanta

 

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la veile des 1000 Kms du Nurburgring, les responsables de l’équipe Peugeot (Michel Barge- Bruno Famin- Serge Saulnier) nous ont confirmés l’information qui circulait depuis plusieurs jours.

« Le Team Peugeot engagera bien le 4 octobre prochain ses deux 908 HDI FAP dans la course Américaine dénommée  ‘’ Petit Le Mans ‘’ et qui se dispute chaque automne sur le circuit d’Atlanta.

Pour piloter ses deux voitures, Serge Saulnier le Team-manager engagera trois pilotes par auto.

Il a donc fait appel pour épauler ses deux équipages habituellement inscrits en LMS, d’une part  Nicolas Minassian-Marc Géne et d’autre part Stéphane Sarrazin-Pedro Lamy à deux des pilotes déjà vu au volant des 908 tout dernièrement lors des 24 Heures du Mans.

L’Allemand Christian Klien retrouvant sur la 7, la paire Minassian-Géne. Cependant que l’Autrichien Alexander Wurz lui épaulera sur la 8, le duo Sarrazin-Lamy.

 

Cet engagement a été opéré afin de faire du roulage et mieux préparer la saison 2009, l’épreuve Américaine se déroulant sur une durée maximale de dix heures mais sur la distance de 1000 Miles parcourus.

Pour mémoire, rappelons que l’année derniére la course avait été courue en 9 Heures 18 minutes et que la victoire s’était jouée sur le fil …

L’Audi de Dindo Capello – Allan Mc Nish l’emportant de …  neuf dixièmes face à la Porsche RS Spyder du Team Penske du duo composé du Français Romain Dumas associé à l’Allemand Timo Bernhard !

Avec les Peugeot si rapides dans la Sarthe lors des derniéres 24 Heures du Mans, nul doute que l’édition 2008 n’ira pas non plus au terme des dix heures de course.

Les 1000 Miles étant avalées et parcourus encore plus vite qu’en 2007

Peugeot a déja roulé aux USA lors des 12 Heures de Sebring

Chez Peugeot, on ne peut ignorer qu’ Audi l’adversaire en Europe en LMS dispute également le Championnat US dénommé ALMS. Ces deux programmes permettant à la firme Allemande d’améliorer sans cesse les performances de ses bolides mais aussi de faire rouler réguliérement ses pilotes ! 

On ne peut donc que se féliciter de ce bon choix opéré par l’équipe Française. Afin de progresser encore. Rien ne remplace la course…

Avec déja trois victoires sur trois possibles cette saison au compteur et deux de ses trois voitures sur le podium du Mans, Peugeot n’a pas à rougir de sa défaite aux 24 Heures.

En s’engageant à Petit Le Mans, la marque de Sochaux franchit un pas supplémentaire  en expérience d’une course longue.

Nul doute que ce lointain déplacement lui sera des plus profitables.

Gilles Gaignault

ALMS

About Author

admin

Leave a Reply