24 H de SPA : Doublé pour Maserati

 

Si la Corvette du Team Carsport confiée à l’équipage Hezemans – Deletraz – Fassler – Piccini l’avait emporté l’an passé suite à une stupide bévue de «  Tintin  » alias Eric Van de Poele en toute fin de course privant ainsi le Team Maserati d’une troisième victoire consécutive qui lui tendait pourtantr les bras, cette année les Maserati de l’équipe Vitaphone Racing l’emportent de nouveau s’offrant ainsi cette troisième victoire en quatre ans.

Cependant que la Corvette ne termine elle cette fois-ci que vingt-et-unième avec 460 tours accomplis contre 577 bouclés par la Maserati victorieuse.

C’est la Maserati MC12 n°1 du quatuor Bartels-Bertolini-Van de Poele-Sarrazin qui s’est imposée franchissant ce dimanche à 16 heures la ligne d’arrivée en tête et ce avec une avance de deux tours d’avance sur la seconde voiture de l’écurie que pilotaient Ramos-Negrão-Pier Guidi-Lémeret.

 

Pour «  Tintin  » il s’agit donc d’une belle revanche douze mois après avoir commis une bévue et gâcher bêtement la chance de triompher pour la …  cinquième fois

 

S’il s’agit de la cinquième victoire sur le toboggan ardennais pour le local, notre vieil ami le sympathique Belge Eric Van de Poele,  performance qui constitue un record, ses équipiers gagnent eux pour la troisième fois (Bartels), la seconde (Bertolini) cependant que le Français Stéphane Sarazzin décroche lui son tout premier premier sucés à Spa.

Sarrazin déjà particulièrement brillant en juin dernier lors des 24 Heures du Mans ou il avait brillé au sein de l’équipe Peugeot non sans avoir au préalable décroché une superbe pole abaissant le meilleur chrono aux essais qualificatifs de huit secondes remporte ce dimanche aussi et surtout sa toute première victoire dans une course de 24 heures.

Déjà très en vu dans la Sarthe, le pilote Français a bien assumé sa part du job  ayant roulé dix heures en piste à lui tout seul !

Derrière les deux Maserati  et pour compléter le podium on retrouve sans surprise une Aston Martin DBR9. Mais pas celle que l’on attendait.

Souvent victorieuse en GT-FIA, l’Aston du Team Autrichien Jetalliance (Wendlinger – Sharp – Muller – Lichtner-Hoyer) ayant en effet très vite abandonné suite à une sortie de piste en début d’épreuve, c’est une autre Aston appartenant à l’équipe Gigawave Motorsport, qui finit troisième à sept tours des vainqueurs après une course sage et sans histoire de son quatuor  composé des expérimentés Turner-Simonsen-Peter-Thomson.

Et c’est encore une autre Maserati la voiture du Team  Français JMB qui se classe quatrième avec le trio Daoudi-Ferté-Aucott.

Signalons également la belle sixième place de la Porsche 997 RSR Prospeed ou figurait le Français Manu Collard qui en partageait le volant avec Lieb et Westbrook.

Gilles Gaignault

Classement final des 24 Heures de Spa-Francorchamps

1 – Bertolini/Bartels/Sarrazin/Van De Poele (Maserati MC 12) – Vitaphone – 577 tours
2 – Ramos/Negrao/Lemeret/Pierguidi (Maserati MC 12) – Vitaphone – 575 tours
3 – Peter/Simonsen/Turner/Thompson (Aston Martin DB9) – Gigawave – 570 tours
4 – Aucott/Ferte/Daoudi (Maserati MC 12) – JMB – 561 tours
5 – Malucelli/Ruberti/Camathias/Rigon (Ferrari F430) – BMS – 555 tours
6 – Collard/Westbrook/Lieb (Porsche 997) – Prospeed – 552 tours
7 – Bruni/Vilander/Melo/Salo (Ferrari F430) – AF Corse – 550 tours
8 – Kox/Rusinov/Lammers/Enge (Lamborghini Murcielago) – Spartak – 544 tours
9 – Niarchos/Mullen/Piccini/Shedden (Ferrari F430) – CR Scuderia – 543 tours
10 – Moser/Del Monte/Vannelet/Palma (Ferrari F430) – Kessel – 541 tours
11 – Kirkaldy/Bell/Mueller/Sutton (Ferrari F430) – CR Scuderia – 536 tours
12 – Narac/Lietz/Long (Porsche 997 GT3 RSR) – IMSA – 520 tours
13 – Bermes/Thomas/Basseng/Hemroulle (Porsche 997 Cup) – Muhlner – 518 tours
14 – Van Splunteren/Khan/Voerman/Huisman (Porsche 997 GT3) – Muhlner – 513 tours
15 – Jakubowski/Campbell/Barde/Zangarelli (Ferrari 430 GT3) – AS Events – 506 tours
16 – Loix/Dermont/Lamot/Heylen (Porsche 997 GT3) – Prospeed – 505 tours
17 – Babini/Davies/Monfardini (Ferrari F430) – Ecosse – 503 tours
18 – Duval/Kelders/Greisch/Kerkhove (Porsche 997 GT3) – Firse – 501 tours
19 – Juniper/Twigg/Baird/Forbes (Porsche 997 GT2) – Juniper – 472 tours
20 – Brouard/Noziere/Stepec/Samon (Porsche 997 GT3) – Emeraude – 468 tours
21 – Hezemans/Fassler/Deletraz/Gollin (Corvette Z06) – Carsport – 460 tours
22 – Coens/Fumal/Schroyen/Faggionato (Ferrari 430 GT3) – Delahaye – 459 tours
23 – Lesoudier/Brandela/Peyroles/Lester (Ferrari 430 GT3) – SportGarage – 402 tours
24 – Ashburn/Williams/Sugden/Pompidou (Porsche 997) – Trackspeed – 382 tours
25 – Plati/Basso/Tenchini/Baguette (Ferrari F430) – EasyRace – 350 tours
26 – Jones/Jones/Jordan (Ascari KZ1R) – Eurotech – 323 tours
27 – Scheier/Ballay/Kuteman/Garbagnati/Comar/Rambeaud (Ferrari F430)  JMB 274 tours
28 – Duez/Sougnez/Wauters/Muytjens (Porsche 997 GT3) – Ice Pole – 267 tours
29 – Kumpen/Longin/Mollekens/Bouvy (Saleen S7) – Peka – 255 tours
30 – Kaufmann/Talkanitsa/Ullmann/Heyer (Porsche GT2) – McDonalds – 229 tours
31 – Chaillet/Geoffroy/Galand/Rosoux (Dodge Viper CC) – Signa – 229 tours
32 – Biagi/Montanari/Farnbacher/Russo (Ferrari F430) – AF Corse – 225 tours
33 – Kuzminykh/Knauss/Kraihamer/Rich (Lamborghini Gallardo) – Sberg – 196 tours
34 – Forsten/Palttala/Henzler/Horion (Porsche 997) – Prospeed – 183 tours
35 – Wendlinger/Sharp/Muller/Lichtner (Aston Martin DB9) – JetAlliance – 151 tours
36 – Leinders/Kuppens/Martin (Gillet Vertigo) – Belgian Racing – 145 tours
37 – Margaritis/Menten/Schlunssen/Alzen (Corvette Z06) – Carsport – 140 tours
38 – Renard/Hissom/Lacroix Wasover/Thirion (Ferrari 430 GT3) – SportGarage 122 tours
39 – Baron/Fournet/Corbel/Ferreira (Porsche 997 GT3) – Emeraude – 92 tours
40 – Desbrueres/Desbrueres/Helary/Radermecker (Ferrari 430 GT3) – Exagon – 31 tours
41 – Bouchut/Maassen/Soulet/Pillon (Corvette Z06) – SRT – 12 tours

Gt fia

About Author

admin

Leave a Reply