WRC -Rallye des 1000 lacs : Loeb et la citadelle finlandaise

  

Le Rallye de Finlande qui se déroule en fin de semaine marque traditionnellement la reprise du Championnat du Monde des Rallyes WRC  après six semaines d’interruption depuis le Rallye de Turquie disputé le 15 juin dernier et remporté par … le grand espoir Finlandais  Miko Hirvonen !

Le  » Must du must !  »  

S’il n’y avait qu’un seul Rallye à suivre, c’est bien cette épreuve nordique

Ce Rallye nordique longtemps connu sous l’appellation «  Rallye des 1000 lacs  » s’est toujours refusé à Sébastien Loeb et à son équipe Citroën.

Et si la page Marcus Grönholm est aujourd’hui définitivement tournée, ce n’est pas le cas de l’équipe Ford qui le faisait courir ces dernières années.

Le grand Finlandais à la retraite, Le Team Ford dispose de «  jokers  de rechange avec Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latavala, deux redoutables Finlandais bondissants…et talentueux !

L’ancienne ‘’Grande Course de Jyväskylä’’, devenue   ’’ Rallye des 1000 Lacs ’’ entre 1954 et 1996, avant de devenir tout simplement le Rallye de Finlande donne donc habituellement le coup d’envoi de la seconde moitié de la saison du Championnat du Monde WRC.

 

L’équipe Citroën Total se présente au départ de ce neuvième rendez-vous du calendrier, ‘’home rallye’’ de ses principaux adversaires, avec deux habituelles C4 WRC confiées aux deux équipages-maison que sont les Espagnols Dani Sordo-Marc Martí et les Franco-monégasque Sébastien Loeb-Daniel Elena.

Après six semaines de trêve estivale, les concurrents du WRC replongent immédiatement dans le vif du sujet avec l’un des rallyes les plus difficiles du calendrier !

Qu’on en juge …

Vingt-quatre spéciales, représentant 342,08 km les attendent. Douze épreuves chronométrées ne seront parcourues qu’une seule fois et il y a plus de 80 nouveaux kms à découvrir.

Les reconnaissances seront primordiales avec de nombreuses pages de notes à copier et recopier pour Marc Marti et Daniel Elena.

Si les fameuses bosses, qui faisaient la légende des 1000 Lacs d’antan, sont un peu moins nombreuses, les pistes en terre finlandaises conservent des caractéristiques qui expliquent qu’elles soient si compliquées à appréhender. Plusieurs participations sont nécessaires pour en capter toutes les subtilités…

« Comme pour les pilotes, les spéciales de Finlande demandent aux ingénieurs quelques années de pratique avant de cerner les meilleurs compromis",

Analyse Xavier Mestelan-Pinon, responsable technique de Citroën Sport. Qui poursuit :

"Il n’est pas facile de trouver des réglages parfaits sur ce parcours très rapide où le bon équilibre de la voiture est l’un des paramètres essentiels. Les essais menés dernièrement au début du mois de juillet ainsi que la course Finlandaise internationale – l’O.K Auto Rallye- effectuée par Dani et Marc nous ont satisfaits. Citroën ne s’est encore jamais imposé sur ce terrain et ce serait une belle satisfaction d’y parvenir enfin. Méfiance cependant, car les expériences passées, font que nous abordons l’évènement avec prudence."

Après quelques jours de vacances, Sébastien Loeb et Daniel Elena sont très motivés pour affronter les sept manches restantes en commençant par la Finlande.

"Nous ne nous y sommes jamais imposés et cela faisait partie des objectifs que je me suis fixés cette année", rappelle Seb.

Et, d’ajouter :

"Pourtant, même si un succès me plairait beaucoup et nous permettait aussi de combler tout ou une partie de notre handicap sur notre adversaire actuel leader du Championnat Miko Hirvonen, je ne vais pas prendre plus de risques que d’habitude juste pour ajouter une ligne à mon palmarès. L’an passé, à la même époque, nous avions neuf points de retard. Nous en avons trois actuellement", poursuit Seb. "Ce n’est pas le moment de commettre une faute… Dans ces forêts, où l’on évolue sans cesse à la limite, où ça défile entre les arbres, où les virages cachés sont nombreux, il est très facile d’en faire une ! Nous allons également découvrir le comportement des pneumatiques Pirelli Soft et éventuellement leur utilisation sans retaillage sur la boue qui pourrait créer des surprises…"

Victorieux tout dernièrement du O.K. Auto-Ralli à Kouvola, Dani Sordo-Marc Martí abordent l’épreuve avec un moral au beau fixe.

"Cette première victoire au volant d’une WRC, acquise en plus sur la terre, m’a fait très plaisir", révèle Dani. "Je n’oublie cependant pas que l’adversité était moindre et que le niveau sera plus relevé au ‘’Rally Finland’’. Lors de mes trois précédentes participations, j’ai toujours eu de bonnes sensations sur ces routes difficiles. J’apprécie ces spéciales où l’on roule très vite et où on s’envole parfois très loin. Les kilomètres effectués en juillet vont nous permettre de nous rapprocher encore des spécialistes locaux. Les réglages définis lors de nos essais sur différentes bases et plusieurs types de surfaces ont donné satisfaction. Avec notre C4, qui devrait se montrer efficace, l’objectif est de terminer le plus haut possible dans le classement pour apporter des points à Citroën au Championnat des constructeurs."

Gilles Gaignault

WRC

About Author

admin

Leave a Reply