DTM au Nürburgring Succès total pour Schneider et Mercedes

 

L’Allemand Bernd Schneider au volant de sa Mercedes a remporté dimanche sur le circuit du Nürburgring la septième manche du Championnat DTM.

Quadruple Champion de la discipline, l’Allemand a devancé une autre Mercedes pilotée par le Britannique Paul di Resta de 5"7 à l’issue des 43 tours parcourus.

«Les derniers tours, avec les pneus secs sous la pluie, étaient extrêmement difficiles. Mais ma voiture aujourd’hui était super», s’est félicité l’inattendu vainqueur, qui fêtait de plus son anniversaire et ses 44 ans ce dimanche !

Il faut dire qu’il a vraiment joué " l’équilibriste " !

Le Britannique Jamie Green a pris la troisième place complétant ainsi le triomphe de l’équipe Mercedes. Il fait la bonne opération du jour en s’emparant de la seconde place du classement provisoire à quatre points du leader qui demeure… Scheider. Cependant qu’une autre voiture de la firme à l’étoile et confiée à un autre pilote Anglais, Jamie Green finit quatrième.

Ralf Schumacher, ancien pilote de Formule 1, s’est classé huitième et marque ainsi enfin un tout premier point au championnat.

 

L’Allemand Timo Schneider qui roule pour Audi victorieux de plusieurs courses en début de saison et leader au classement provisoire  en terminant miraculeusement comme on va le voir cinquième ce dimanche conserve les rênes du classement général à quatre manches de la fin du Championnat DTM.

Pour expliquer la déroute des Audi, précisons qu’au départ les Mercedes étaient toutes équipées de pneumatiques pour le sec alors que les voitures de la marque d’Ingolstadt étaient équipées et chaussées de gommes pluie. Une fine pluie certes  tombait avant le départ mais  chez le rival on restait imperturbable  et on conservait les sticks!

Après le tour de formation, ce qui devait arriver, arriva.  Mattias Ekström LE Champion en titre et  surtout son équipier Timo Scheider en tête du classement provisoire du DTM repassaient par les stands pour monter les gommes pour le sec et finalement tous les pilotes Audi regagnaient les stands pour monter à leur tour des pneus adéquates  et ce alors qu’ils bouclaient tout juste leur premier tour !

Mais il était hélas trop tard et la course était déjà perdue pour eux…

Chez Audi on a fait une colossale erreur et donc une très mauvaise stratégie car ce n’est qu’en fin de course que la piste a été réeelement inondée. Laquelle coute cher très cher… Même si Scheider sauve in extrémis les meubles !

Les pilotes Mercedes se sont  donc rapidement retrouvées aux sept premières places avec au commandement Gary Paffett devant Paul di Resta et Bernd Schneider. Paffett s’est rapidement effacé laissant passer ses leaders. Di Resta a alors occupé la tête jusqu’à son premier arrêt ravitaillement. Arrêt qui a permis à Timo Schneider de s’emparer de la première place.

De leur coté les pilotes Audi, Mattias Ekström et Timo Scheider sont parvenus à remonter dans le classement en effectuant leurs deux ravitaillements obligatoires très tôt en début de course.

Après les derniers arrêts, Schneider était toujours en tête précédant di Resta – Green –Paffett- Ekström et Scheider. Paffett s’est ensuite fait dépasser et par Ekström et par Scheider non sans lors de chaque dépassement après être allé au contact.

La pluie n’a en fait jamais cessée pendant toute la l’épreuve mais elle tombait faiblement. Toutefois elle s’est intensifiée lors des dix derniers tours …

Du coup, plusieurs pilotes décidaient de  changer leurs gommes et repassaient aux stands ! C’est notamment le cas de Paul di Resta -Timo Scheider et Ralf Schumacher.

Lorsqu’il est revenu en piste, Di Resta repartait sixième mais grâce à ses pneumatiques parfaitement adaptés  aux conditions de la piste alors détrempée, le Britannique a pu remonter jusqu’à la seconde place. Justement celle la même qu’il occupait avant de repasser aux stands.

Dans les tous derniers tours,  Gary Paffett à  lui repris l’avantage sur Mattias Ekström, qui finalement a également été doublé par  le leader Timo Scheider.

Bernd Schneider s’impose donc devant Paul di Resta – Jamie Green – Gary Paffett- Timo Scheider – Mattias Ekström – Bruno Spengler et Ralf Schumacher.   L’ancien pilote de F1 entre pour la toute première fous depuis son arrivbée en DTM dans les points en finissant huitième. 

Signalons enfin que le Danois Tom Kristensen, le poleman, était victime du mauvais choix  des dirigeants Audi et figurait très loin dans le classement avant de devoir abandonner à la suite d’un tête-à-queue.
 
Le Champion DTM  en titre, le Suédois Matthias Ekström finit donc seulement sixième mais il conserve encore toutes ses chances de conserver son titre car il n’accuse que six point de retard sur son équipier Timo Scheider.

Quant au jeune Français du Team Audi, Alex Prémat  lui il se classe  seulement quatorzième.

  Gilles Gaignault

Classement de la course du Nurburgring :

1. Bernd Schneider (Allemagne) Mercedes les 156,047 km en 1 h 04’33’’024

2. Paul di Resta (GB) Mercedes à 5’’764

3. Jamie Green (GB) Mercedes à 13’’069

4. Gary Paffett (GB) Mercedes à 19’’416

5. Timo Schneider (Allemagne) Audi à 19’’582

6. Matthias Ekström(Suède) Audi) à 21’’074

7. Bruno Spengler (Canada) Mercedes à 37’’484

8. Ralf Schumacher (Allemagne) Mercedes à  45’’630

9. Markus Winkelhock (Allemagne) Audi à  59.601

10 Mathias Lauda (Autriche) Mercedes  à 1’00’’671
 
11 Christijan Albers (Hollande) Audi   à 1’06’’751
 
12 Susie Stoddart  (Allemagne) Mercedes  à 1’07’’939
 
13 Oliver Jarvis (GB) Audi  à 1’11’’250
 
14 Alexandre Prémat  (France)  Audi à 1 tour

15 Mike Rockenfeller (Allemagne) Audi  à 1 tour

Abandons

 
Martin Tomczyk  (Audi)   
Tom Kristensen  (Audi)    
Katherine Legge (Audi)   
Maro Engel  (Mercedes)    

Classement général (après sept manches sur onze) :

1. Timo Scheider (Allemagne) : 44 pts

2. Jamie Green (GB): 40 pts

3. Mattias Ekstroem (Suède) : 38 pts

4. Paul Di Resta (GB) : 37 pts

5. Bruno Spengler (Canada) : 28 pts

6. Martin Tomczyk (Allemagne) : 22 pts

7. Bernd Schneider (Allemagne) : 21 pts

8. Tom Kristensen (Danemark) : 20 pts

9. Gary Paffett (GB)  : 7 pts

10  Markus Winkelhock  (Allemagne) : 6  pts
 
11  Olivier Jarvis  (GB) : 4  pts

12  Mike Rockenfeller  (Allemagne) : 2  pts

13  Alexandre Prémat  (France) : 2 pts
 
14  Mathias Lauda  (Autriche) : 1  point
 
15. Ralf Schumacher (Allemagne) 1 point

DTM

About Author

admin

Leave a Reply