WTCC à Estoril : Succès pour Seat et Rydell

 
 

Rickard Rydell au volant de sa SEAT Sport s’est imposé lors de la  première manche du meeting d’Estoril au Portugal. Le Suédois devance Nicola Larini (Chevrolet) et son équipier chez Seat le Français Yvan Muller.

Curieusement, l’actuel leader du Championnat, le transalpin Gabriele Tarquini qui pilote lui aussi une voiture Espagnole ne termine qu’à une modeste treizième place !!!

Décontracté, les mains dans les poches, Rickard Rydell répond aux questions des journalistes venus recueillir ses impressions.

Pour sa première victoire de la saison, le pilote Seat savoure pleinement.

Parti en seconde position sur la grille de départ, Rickard Rydell a pris l’ascendant dès le premier virage sur Nicola Larini (Chevrolet) qui s’était lui élancé en pole position.

 

Douze tours plus tard, le Suédois franchissait en vainqueur la ligne d’arrivée après avoir résisté au retour du pilote italien.

«  La voiture était bonne, on a travaillé fort avec le team et je suis très content", déclarait ainsi le vainqueur de cette première course du week-end Portugais.

Sous un soleil de plomb, et au cours d’une course partie sur les chapeaux de roues, la plus belle performance est une fois n’est pas coutume à mettre au crédit du pilote Français Yvan Muller.

Parti depuis la huitième place sur la grille, l’Alsacien se retrouvait … second dès les premiers tours, et ce, malgré un handicap de poids important (43 kg). Il se faisait ensuite dépasser par Larini mais parvenait à conserver cette place sur le podium tout au long de la course.

Place qui permet ainsi au pilote Seat de remonter à 9 petits points au classement provisoire du Championnat.
 
Une situation que n’a pas su gérer Jordi Gene également pilote Seat.

Le pilote espagnol, qui s’élançait en troisième position sur la grille suite au déclassement d’Alain Menu, a résisté tant bien que mal pendant 11 tours à Andy Priaulx (BMW Team UK) et Robert Huff (Chevrolet).

Une résistance finalement vaine. La plus belle attaque revenait en effet au pilote Chevrolet qui parvenait en deux tours à se défaire du Champion du Monde puis de Gené à l’entame De l’ultime et dernier tour.

Déception  énorme en revanche pour Gabriele Tarquini.

Le pilote Italien, leader au Championnat, partait ainsi en tête-à-queue dès le premier virage pour ne repartir qu’en seizième position. Lesté de 70 kg, ce dernier n’a hélas malheureusement pour lui pu faire mieux que treizième. Une place ou il ne score aucun point.

Un résultat vierge qui fait comme on l’imagine cependant les affaires de son propre équipier Yvan Muller, son dauphin au classement provisoire désormais revenu à 9 points.

 Dans  «  son jardin » le Portugais Tiago Monteiro , a réussi à se hisser à la septième place et sera idéalement placer pour la  seconde course d’où il s’élancera en première ligne

Pierre-Yves Corthals (SEAT), enfin, prenait la douzième place et se classait premier des indépendants.

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply